Review

Si vous ne savez pas quoi faire de vos vacances, Nintendo a ce qu’il vous faut! En effet, entre Splatoon 2 (en test ici), le 1er DLC de Breath of the Wild (en test ici), Ever Oasis (en test ici) ou encore Arms (en test ici), le géant japonais a de quoi nous occuper. Pourtant, il a décidé d’en rajouter encore une couche avec Hey ! PIKMIN, nouvel épisode d’une saga colorée et mythique qui débarque sur 3DS pour le bonheur des plus petits, certes, mais aussi des plus grands!

Piqûre de rappel

Pikmin est né en 2001 sur Gamecube et nous emmenait, à l’époque, sur les traces de l’astronaute Olimar (Syllabes de Mario à l’envers, prononcé à la japonaise), lequel avait la fâcheuse tendance de se crasher avec sa navette sur des planètes toujours peuplées de Pikmins, des petites créatures végétales qui devenaient vite de précieuses alliées pour vous aider à récupérer les pièces de votre astronef et repartir chez vous.

« Les Pikmins reviennent… en scrolling 2D! »

On ne va pas faire dans l’original, Hey! PIKMIN utilise à nouveau ce scénario connu des fans et c’est donc reparti pour une quête « Olimar Go Home » entouré d’une tribu de toutes ces bestioles qui vous sont désormais familières.

Mais c’est que ça en bouffe du carburant ce machin là !

Pour rentrer au bercail, il va falloir se retrousser les manches car ce ne sont pas moins de 30.000 lumiums qu’il va falloir récupérer pour faire redémarrer votre navette! Ce carburant, le joueur va devoir le trouver dans diverses zones, toutes découpées en niveaux, le tout en 2D (et oui, exit la 3D vue de haut des précédents opus), plongée nostalgique garantie ! Pour ce faire, il sera armé d’un sifflet à Pikmins, d’un jetpack et surtout… du stylet de la 3DS.

Le gameplay ressemble ainsi à un charmant croisement de jeu de plateforme mêlé à de la stratégie et se veut accessible à tout type de joueur. Il va falloir guider Olimar avec l’aide du pad circulaire et jouer du stylet pour envoyer vos petites bestioles au long nez sur les endroits/ennemis/objets avec lesquels vous souhaitez interagir, chacun de vos protégés étant doté d’une couleur qui lui donne des attributs particuliers. Autant dire que ça va tapoter sec ! Les niveaux s’enchaînent avec plaisir et fluidité, pour une bonne bouffée d’air frais!

Un univers connu, toujours aussi mignon

« Un style graphique inimitable et rafraîchissant »

Visuellement, Hey! PIKMIN accroche tout de suite le regard avec ses couleurs douces ainsi que sa réalisation toute en rondeur et pleine de peps. Le titre est agréable à parcourir et même à reparcourir afin de trouver tous les objets et tenter de ramener tous les Pikmins en vie histoire de les bazarder dans le parc qui porte leur nom pour une petite promenade de santé. L’avantage du soft est qu’il est accessible à tous les types de joueurs, qu’il peut convenir à un enfant curieux, comme à un gamer avertit qui souhaite se détendre tout en ayant un minimum de challenge et de réflexion.

La bande-son, quant à elle, est de la même trempe que le gameplay et l’esthétique : douce et agréable à l’oreille, sans jamais tomber dans la redondance ou le « too much ». Les bruitages sont toujours bien calés, bien dosés et ajoute la touche « fun » quand il s’agit d’envoyer du Pikmins dans tous les sens.

Dis, on peut les garder ???

Vous l’aurez compris, avec Hey! PIKMIN, Nintendo nous montre son attachement à ses anciennes licences en nous sortant un nouveau volet d’une saga appréciée des fans, dans lequel la qualité, l’amusement et la détente sont au rendez-vous sans jamais croiser la frustration, l’agacement ou le try hard. Une ballade mignonnette dans un univers que l’on prend plaisir à retrouver sous un nouveau format!

La bande-annonce

Réalisation: 15/20

Passer à la 2D est un pari osé qui pourrait ne pas plaire à certains joueurs, mais l’esthétique du soft séduit immédiatement, que l’on soit un adepte du genre ou non. Le level design est bien pensé, l’animation fluide et cette balade visuelle dans des tons pepsy se révèle plus qu’agréable.

Gameplay/Scénario: 14,5/20

Ce Pikmin ne sort pas du lot avec son scénario: Olimar reste un pilote du dimanche qui trouve, encore, le moyen de se crasher sur une étrange planète. Pas de réelles nouveautés de ce côté, mais le gameplay, par contre, nous change un peu (mais pas trop hélas) de nos vieilles habitudes avec sa 2D et son côté un peu plus nerveux. Intuitif et simpliste : c’est de la détente et du fun assurén, sans prise de tête.

Bande-Son: 13/20

Une ambiance musicale douce, des bruitages fun, mais rien de bien mémorable hélas.

Durée de vie: 15/20

Entre la multitude de niveaux disponibles, la rejouabilité offerte par les divers objets à trouver et les pikmins à ramener en vie au parc, autant dire que le soft vous tiendra occupé pendant un petit moment.

Note Globale N-Gamz.com: 14,5/20

Hey! PIKMIN invite les joueurs à la détente comme au challenge tout en arborant une esthétique 2D qui tranche avec les précédents opus. Rassurez-vous, la qualité est au rendez-vous tant sur la conception des niveaux que sur le gameplay toujours aussi ingénieux, même si on regrettera seulement le manque de réelles nouveautés, que ce soit sur le plan du scénario ou d’un grand nombre de mécaniques de jeu repompées. Si ce n’est pas aujourd’hui que les Pikmins vont se réinventer, le plaisir de les retrouver est pourtant présent.



About the Author

LadyDisturbed

Jeune sœur de bataille, dévoreuse de romans à la vitesse de la lumière et fanatique de jeux vidéos depuis la plus tendre enfance… voilà ce qui pourrait résumer de façon rapide votre petite rédactrice. Les mangas ne me font pas peur, la couture et le cosplay sont mon lot quotidien, l’écriture de fan fiction m’occupe et je rêve et vis dans un monde fait de fantasy et science fiction où les princesses Disney ont leur place. Éclectique, je suis ouverte à tous types de jeux, allant du RPG au FPS en passant par le Visual Novel, les MMO ou encore les jeux de stratégie et voguant dans les eaux troubles des jeux indépendants que je me plais à vous faire découvrir. Je ferais tout ce qui est possible pour être juste dans mes jugements, et puisse le sort vous être favorable !