Review

En pleine période de révolte sociale, de 49.3 et de manif, Anarcute débarque aujourd’hui avec sa choupi révolution ! Sortez les pancartes et préparez-vous à tout casser avec les manifestants les plus kawaii que la Terre ait jamais porté!

Viva la Revolucion !

Rebellez-vous contre la Loboto-Police dans cette simu kawaii... de manifestations!

Rebellez-vous contre la Loboto-Police dans cette simu kawaii… de manifestations!

Ce mardi 12 juillet, Steam et la Xbox One voient débarquer Anarcute, un soft développé par Anarteam, studio frenchie bien de chez nous composé de 5 étudiants issus de Supinfogame. On vous propose ici de tout faire péter avec des personnages tout ce qu’il y a de plus mignon au style ultra chibi.

Le titre, qui a déjà remporté quelques récompenses prestigieuses avant même sa sortie, nous envoie ainsi dans les grandes villes du monde, aux commandes d’une foule de manifestants que l’on doit faire grossir… tout en affrontant au passage les vilains super-méchants de la Loboto-patrouille. Plus la foule grossit, plus l’on débloque de pouvoirs allant de l’onde de choc à la destruction de bâtiments. A vous de maintenir votre petite équipe intacte histoire de conserver vos compétences.

Foule kawaii certes, mais mortelle !

L'aspect collectionnite de manifestants kawaii prend vite le dessus

L’aspect collectionnite de manifestants kawaii prend vite le dessus

Autant prévenir de suite, si le jeu est clairement jouable au combo clavier/souris, la manette est pourtant plus que recommandée afin de profiter pleinement d’Anarcute. Les contrôles sont d’ailleurs hyper simples et rapides à prendre en main. La mini-map, quant à elle, est plutôt bien fichue et nous montre en permanence où sont situés les objectifs ainsi que les manifestants planqués au détour d’une ruelle. Au fur et mesure de votre la progression, vous délivrez et débloquez par la même occasion de nouveaux animaux toujours plus « cute », vous permettant d’atteindre plus facilement la fin du niveau, synonyme de jackpot avec des pièces qui serviront à récupérer de nouvelles aptitudes via un distributeur. A vous de bien choisir celles que vous enclencherez pour telle ou telle carte.

Bien entendu, vous trouverez des boss au cours de votre aventure, lesquels proposeront des patterns rapidement compréhensibles sans pour autant enlever le challenge. La difficulté est de fait assez bien dosée sans jamais être frustrante. Histoire de se diversifier, les développeurs ont même eu la bonne idée de créer des stages dans lesquels le gameplay diffère : infiltration par exemple, avec un seul petit manifestant. Grisant.

C’est crooooooooooooooooo mimi !

Les nouvelles capacités ajoutent du piment au gameplay

Les nouvelles capacités ajoutent du piment au gameplay

Anarcute part certes d’un principe plutôt violent : on arrache tout, on balance des voitures à la tronche des forces de l’ordre présentes… et pourtant… le design du soft adoucit tout de suite le concept. Les personnages sont tout ce qu’il y a de plus choupinoux et comme dans un Pokemon, on veut tous les débloquer ! Le level design se montre pour sa part toujours bien pensé, intéressant sans pour autant nous prendre la tête. On prend donc plaisir à tout ravager dans ce mode ultra coloré et diablement fluide.

La bande-son suit le reste de la réalisation : mignonne comme tout ! Les bruitages sont fun, soignés et toujours bien calés. Par contre, autant vous avertir : le thème musical va vous coller à la peau pendant des heures et des heures… et des heures…

Allons rouster la Loboto-patrouille !

Le design artistique est excellent!

Le design artistique est excellent!

L’équipe d’Anarteam peut être fière d’elle : son premier soft est une petite douceur rafraîchissante que l’on prend plaisir à faire fumer pendant des heures. Le concept est original et marrant sans pour autant devenir simpliste. Anarcute est clairement un jeu qui demande autant de réflexion qu’il invite à la détente. Un bon mix qui vous garantit énormément d’amusement grâce à une très bonne replay value. Vous n’hésiterez en effet pas à relancer un niveau qui vous aura donné du fil à retordre afin de décrocher le fameux S qui permettra de débloquer de nouvelles tenues pour vos petits rois de la manif’. Un titre à posséder dans votre collection si une part sombre de vous-même rêve de jeter des objets en tous genres sur de diaboliques et oppressantes forces de l’ordre, le tout en toute légalité !

La Bande-Annonce

Réalisation: 18/20

Pas besoin d’avoir un soft qui prône l’ultra réalisme pour disposer de quelque chose de super beau à l’oeil! Ainsi, avec son chara-design trop choupinou et ses jeux de couleurs qui envoient du peps, Anarcute fait plaisir à voir et propose un level-design bien pensé. Bien foutu et ultra mignon, voilà comment on pourrait résumer techniquement cet Arnarcute qui nous immerge dans son univers, que l’on soit fan ou pas du style ! Pas de bugs, pas de lags… un soft abouti qui fleure bon la qualité.

Gameplay/Scénario: 16/20

Le scénario se devine au travers des cinématiques que l’on croise entre deux niveaux. Simpliste, il est tout de même sympathique et permet d’avoir un petit background qui s’installe progressivement. Le gameplay, quant à lui, est intuitif, aisé à prendre en main et se veut plutôt fun : on prend plaisir à tout envoyer valser à la tronche des bad cops. Les compétences ajoutent une dimension plus complexe au soft : on essaie de la jouer infiltration, on fait tomber des bâtiments sur les ennemis planqués dans la rue de derrière… Il est juste dommage d’avoir cette lourdeur de jouabilité lorsque la foule de manifestants grossit, cette dernier ayant la fâcheuse tendance de se diviser, devenant plus difficile à contrôler. Heureusement, le système de visée est efficace et peut même être paramétré sur automatique. Zéro prise de tête on vous dit !

Bande-Son: 15/20

Mignonne, marrante et entraînante, la bande-son d’Anarcute reste dans la suite logique du titre. Les bruitages sont bons et les petites voix de nos boules de poils (plumes, écailles et autres joyeusetés) rigolotes. Le thème du jeu fait quant à lui penser aux musiques kawaiis qui nous viennent tout droit du Japon et ont cette faculté (à la façon de Vocaloid par exemple) de squatter un bout de votre cerveau pendant des journées entières.

Durée de vie: 17/20

On ne compte plus les heures ! L’avantage d’Anarcute est que l’on peut se lancer dans une partie de 15 minutes comme passer la journée entière sur le soft. On n’hésite ainsi pas à relancer le même niveau afin de faire péter le score et on profite de chaque instant dans l’univers coloré que nos petits français de l’Anarteam nous ont concocté.

Note Globale N-Gamz.com: 17/20

Anarcute est une superbe surprise. Un soft addictif tout en douceur malgré sa violence sucrée. Chaque minute passée en jeu est un vrai plaisir. La révolte vous branche, mais il faut que ça soit tout mignon et tout coloré ? Sans effusion de sang ? Envie de vous défouler tout en gardant la kawaii-attitude ? Pour 15€, Anarteam vous propose tout cela dans son nouveau bébé, alors autant dire qu’on n’a envie de vous hurler une chose si le concept vous tente : FONCEZ (en plus sans me la jouer chauvine, ça vient de chez nous merde !) !



About the Author

LadyDisturbed

Jeune sœur de bataille, dévoreuse de romans à la vitesse de la lumière et fanatique de jeux vidéos depuis la plus tendre enfance… voilà ce qui pourrait résumer de façon rapide votre petite rédactrice. Les mangas ne me font pas peur, la couture et le cosplay sont mon lot quotidien, l’écriture de fan fiction m’occupe et je rêve et vis dans un monde fait de fantasy et science fiction où les princesses Disney ont leur place. Éclectique, je suis ouverte à tous types de jeux, allant du RPG au FPS en passant par le Visual Novel, les MMO ou encore les jeux de stratégie et voguant dans les eaux troubles des jeux indépendants que je me plais à vous faire découvrir. Je ferais tout ce qui est possible pour être juste dans mes jugements, et puisse le sort vous être favorable !