Review

Après avoir régalé les amoureux de Tower Defense Spatial avec l’excellent Space Run en 2014, Sylvain Passot et son studio lyonnais Passtech Games nous reviennent dans un genre complètement différent: le jeu d’action/stratégie! Un type de soft sous-représenté sur consoles à cause de son gameplay bien plus à l’aise au combo clavier/souris, aussi ne peut-on qu’accueillir à bras ouvert ce Masters of Anima pensé dès le départ… pour la manette! Dans un univers heroic-fantasy cartoon, le jeu parvient-il à relever le défi de proposer à la fois du challenge, de la variété et surtout… l’impression de tout contrôler? La réponse dans notre vidéo-test complet!

Le Vidéo-Test par Neoanderson

Réalisation: 15/20

Avec son ambiance heroic-fantasy cartoon, Masters of Anima fait mouche et propose une belle quantité de détails dans des environnements variés au possible, le tout avec une fluidité plutôt convaincante malgré quelques légères chutes par endroits, jamais handicapantes heureusement. On apprécie particulièrement les nombreux effets spéciaux lors des attaques et le design artistique plutôt envoûtant.

Gameplay/Scénario: 16/20

L’histoire est très linéaire mais propose de bonnes doses d’humour par le bias de votre personnage, Otto, anti-héros par excellence. Le gameplay, quant à lui, impressionne par son accessibilité au pad, tout ayant été pensé pour diriger en quelques touches la centaine de gardiens que vous pourrez avoir sous vos ordres. De plus, le titre regorge de trouvailles en fonction des niveaux (jets de chaleur, chutes de stalagtites, décor modulaire, …) afin de varier les plaisirs, d’actions-réflexes en combat grâce au cri de guerre, et le fait de pouvoir acquérir des compétences autant pour votre héros que pour ses unités permet de peaufiner sa stratégie comme on l’aime. Dommage, par contre, que la gestion des troupes soit un peu chaotique face à deux ennemis simultanés et que la jauge de furie des golems vous empoisonne la vie comme jamais, vous obligeant à éradiquer rapidement vos adversaires sous peine de voir littéralement le décor se retourner contre vous.

Bande-Son: 15/20

Les musiques sont dépaysantes à souhait, les bruitages convaincants et le doublage anglais très réussi. Bien sûr, on aurait apprécié des voix Full FR, mais en l’état le voyage auditif est plus que plaisant.

Durée de vie: 18/20

Comptez entre 10 à 15 heures de jeu pour boucler votre premier parcours de Masters of Anima, si tant est que les intenses pics de difficulté n’aient pas eu votre peau avant (persévérez, ça vaut le coup). Pour moins de 20€ et vu que le genre est sous-représenté sur consoles, il n’y a aucune raison de se priver, d’autant que le titre offre une bonne replay value avec des objectifs annexes.

Note Globale N-Gamz: 16/20

Sortir un jeu d’action/stratégie pensé pour le pad console, il fallait oser et Passtech Games s’en sort avec les honneurs! Masters of Anima offre un gameplay riche, des rixes intenses, de la gestion de troupes accessible et un univers enchanteur dont on n’arrive plus à décrocher. Alors certes, le titre souffre de quelques gros pics de difficulté à cause de la jauge de furie des golems, de certains checkpoints trop éloignés et d’un souci de sélection des unités quand on se retrouve face à deux ennemis simultanés, mais avec de la persévérance, ces obstacles tombent un à un pour livrer un réel plaisir au joueur qui n’aura de cesse de parfaire ses techniques pour surprendre l’adversaire. Un excellent STR, jouable à la manette, et doté d’une très bonne durée de vie pour un tout petit prix! Foncez!



About the Author

Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la trentaine, Je suis le rédacteur en chef autant que le rédacteur de news de ce site. Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy, Chrono Trigger, Xenogears, et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je suis axé shonen/seinen tels que Ga-Rei, L'Ile de Hozuki, Orphen, Sprite, Asebi, ... Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch et Inception. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!