Review

La réalité virtuelle est un tout nouvel El Dorado pour les développeurs vidéoludiques, et beaucoup s’essaient à diverses expériences destinées à immerger un peu plus le public dans cet univers qui nous est si cher. Cette fois, c’est au tour de Sega de proposer un « soft » d’un genre un peu particulier, qui n’aurait pu exister que sur la RV d’ailleurs: Hatsune Miku VR Future Live! Si vous possédez un PlayStation VR et que vous avez toujours rêvé d’assister à un concert de la plus célèbre idol numérique nipponne, vous risquez bien d’être aux anges. Dans le cas contraire, le « concept » de ce live show décomposé en trois DLC, tarifés 14,99€ chacun (39,99 € le Season Pass), risque bien de vous laisser perplexe… au mieux!

Le Vidéo-Test par Neoanderson

Réalisation: 17/20

Visuellement, Hatsune Miku VR Future Live est vraiment bluffant ! Si l’on excepte une foule composée uniquement d’ombres histoire de laisser la vedette au show uniquement, le reste est immersif au possible. Entre une modélisation de Miku absolument renversante, une animation fluide, des chorés recherchées et des effets visuels qui enflamment la scène, l’impression d’assister au concert de votre vie est saisissante… pour peu que vous soyez fan. La preuve que le PS VR, techniquement bien maîtrisé, peut proposer d’incroyables choses.

Gameplay/Scénario: 05/20

Aucun scénario, aucune histoire, le but du « jeu » est simplement d’assister à un concert de la belle Hatsune Miku comme si vous y étiez, avec une vague interaction rendue possible en agitant quand on vous le demande votre manette de jeu qui prend la forme d’un stick lumineux ingame, ou encore en hurlant votre amour pour la belle histoire qu’elle fasse un rappel ou un bout de choré supplémentaire vous permettant de débloquer des tenues inédites et un mini-jeu de rythme avec des notes étoiles à valider au stick. Autant dire qu’il faut être ultra fan pour prendre son pied, d’autant qu’il est possible de… monter sur scène avec la belle! Mais si vous êtes un hermétique aux charmes de la demoiselle, vous risquez juste de vous poser une question: « Quand est-ce qu’on joue?« .

Bande-Son: 19/20

Le stage 1, vendu 14,99 € quand même contre 39,99€ pour le season pass et ses trois stages, incorpore six des meilleures musiques de la star, pour le plus grand bonheur des amoureux de la belle. L’ambiance dans la salle de concert est bouillante, les mélodies électro-pop ultra addictives et le doublage vocal de la demoiselle donnera des frissons de plaisir à ses adeptes. On adore!

Durée de vie: 03/20

Quinze à vingt minutes pour boucler le premier concert, lequel propose une certaine replay value puisque n’y seront jouées que trois musiques sur les six proposées par ce Stage 1. Il faudra donc retenter l’aventure une seconde fois, en choisissant les autres mélodies lors des intermèdes, pour assister à l’ensemble des chorégraphies et pouvoir dire à ses amis: « J’y étais!« . A 14,99€ la demi-heure complète, voire l’heure pour les plus accrocs… c’est bien trop cher.

Note Globale N-Gamz.com: 16/20 pour le fan absolu, 6/20 pour le joueur lambda

Hatsune Miku VR Future Live est réservé uniquement aux fans absolus de la belle, qui ont toujours rêvé en secret d’assister à l’un de ses shows holographiques sans jamais pouvoir s’y rendre. L’impression d’y être est saisissante, le spectacle grandiose et on ne peut s’empêcher de battre la mesure en rythme avec sa DualShock luminescente. Hélas, la durée de vie faiblarde, le prix exorbitant de chaque stage et le manque cruel de vrai gameplay refroidiront d’emblée les gamers réfractaires aux chansons électro acidulées de la plus incroyable des idols virtuelles.



About the Author

Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la trentaine, Je suis le rédacteur en chef autant que le rédacteur de news de ce site. Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy, Chrono Trigger, Xenogears, et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je suis axé shonen/seinen tels que Ga-Rei, L'Ile de Hozuki, Orphen, Sprite, Asebi, ... Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch et Inception. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!