Review

Just Dance, c’est un peu comme le Beaujolais nouveau, une nouvelle édition qu’on attend au tournant pour voir si la cuvée est meilleure que celle de l’année dernière. Alors Ubisoft, nous as-tu préparé une bonne récolte pour ce cru 2017 après un volet 2016 totalement dingue ?

Shake your booty !

"Des chorés déjantées... comme chaque année!"

« Des chorés déjantées… comme chaque année! »

Just Dance, ce jeu qui aura fait passer de vraies nuits blanches à beaucoup d’entre nous, nous offre un concept simple mais ô combien efficace : seul ou à plusieurs (c’est mieux), on reproduit les gestes affichés sur une vidéo musicale à l’écran ! Facile, me dira-t-on, mais pas si évident au final et diablement fun puisque cette recette marche quand même depuis 2009 et a bien évolué au fil du temps, malgré certains passages à vide.

Se jouant des supports comme des technologies, Just Dance s’est ainsi vu décliner aussi bien sur consoles de salon que sur machines portables, compatible à la Wiimote, au Kinect, au PSMove, à la PlayStation Camera et même… au smartphone ! De quoi aller vers toujours plus de facilité pour bouger son corps en rythme et rassembler les gens dans un concentré de convivialité à l’état pur comme on les aime (et un tas de courbatures comme on l’apprécie moins…)

You can leave your hat now…

"Des modes de jeu très fun mais un catalogue un peu cheap sans abonnement mensuel"

« Des modes de jeu très fun mais un catalogue un peu cheap sans abonnement mensuel »

Hors de question pour moi de vous montrer mon déhanché sur la célèbre chanson de Joe Coker mais bien de vous décrire tout ce qu’il est possible de faire dans ce jeu atypique malgré lui. Cette édition 2017 de Just Dance, c’est avant tout 44 chansons de base, puisées dans un peu tous les registres, allant de Maroon 5 à Britney Spears en passant par Queen. Mais vous pouvez faire monter le compteur jusque 200 mélodies si… vous passez à la caisse ! Comptez entre 4€ à 30€ pour un abonnement à Just Dance Unlimited et son catalogue pléthorique en fonction de la période de validité choisie. Hé oui, vous avez bien lu : comme l’année dernière, Ubi propose un abo mensuel pour pouvoir se trémousser sur plus de titres. Ce n’est pas de leur faute en même temps, les contenus additionnels payants sont plus que répandus à l’heure actuelle mais quand même, cela aurait été sympa de débloquer des chansons en faisant un certain nombre de points sur une dance en particulier par exemple, et pas juste en sortant le portefeuille. Bon, on se consolera néanmoins avec les 3 mois d’Unlimited fournis gratuitement à l’achat du soft !

Niveaux modes de jeu, on retrouve le classique Just Dance où on doit faire un maximum de points sur une chanson en particulier, le mode Sweat qui s’apparente à du fitness permettant de voir le nombre de calories perdues (et économiser un abonnement dans la salle de sport), un online pour faire des duos avec des joueurs du monde entier, sacrément marrant d’ailleurs si vous avez la Playstation Camera ou le Kinect, et enfin le Just Dance Machine qui vous demande de fournir de l’énergie à des extra-terrestres en dansant de manière improbable ! Hilarant et à but caritatif puisqu’il permettra, pourquoi pas, de faire revivre la tectonique ! (Ok, on arrête de se moquer). Bien entendu, à chaque chanson terminée, vous gagnerez des gemmes qui, cumulées entre elles pour atteindre un certain niveau, vous débloqueront de nouveaux avatars pour votre profil de joueur.

Stop me now

"Un habillage coloré et lisible à souhait"

« Un habillage coloré et lisible à souhait mais une caméra qui peine toujours a bien détecter vos mouvements »

Sur le plan technique, Just Dance 2017 est funky, flashy, bourré de couleurs pétaradantes dans tous les sens et diablement festif visuellement parlant. Les vidéos et chorégraphies sont extrêmement bien réalisées, à tel point qu’on se dit parfois que l’on n’arrivera jamais à égaler la personne qui est représentée à l’écran… mais on s’en amuse !

Niveau bande-sonore, pas grand-chose à en redire vu qu’il s’agit de chansons officielles, le reste se limitant à des bruitages façons clicks dans les menus.

Par contre, tant qu’on parle technique, gros point noir pour la Playstation Caméra qui a beaucoup de mal à suivre certains mouvements, ainsi que pour le service de partage des vidéos d’Ubisoft qui a envoyé mes performances sur Facebook… 3 semaines après leur enregistrement ! Il va falloir remédier à cela, chers développeurs.

Bon crû, fun mais… sans surprises ?

En soi, Just Dance 2017 est un bon cru pour passer un excellent moment entre amis, ou tout seul devant son écran, notamment grâce à des modes de jeu aboutis et très fun ainsi qu’à une tracklist variée et diablement rythmée. Malheureusement, l’abonnement mensuel pour les nouvelles chansons et le manque cruel de nouveautés face à un opus 2016 rutilant de bonnes idées diminuent un chouïa notre enthousiasme. Allez Ubi, pour 2018 tu nous sors le grand jeu !

La bande-annonce

Réalisation: 16/20

Un jeu de danse visuellement soigné et coloré dans ses menus, qui propose des chorés déjantées et une lisibilité sans faille. Par contre, on pestera contre la mauvaise reconnaissance de la caméra, ce qui était déjà le cas l’année dernière.

Gameplay/Scénario: 15/20

Pas de scénario vu le concept du jeu mais niveau gameplay, c’est simple et fun dès le départ. La quarantaine de musiques propose une belle courbe de progression et les modes de jeu sont amusants à souhait. On déplore néanmoins le fait de ne proposer que des avatars à débloquer avec vos prouesses, là où quelques musiques supplémentaires auraient été les bienvenues en lieu et place de cet abonnement Unlimited payant.

Bande-Son: 16/20

Des hits actuels et plus anciens, que l’on trouvera toujours pas assez nombreux dans le jeu de base, mais qui ont au moins le mérite de ratisser large et de procurer beaucoup de plaisir pour nos oreilles.

Durée de vie: 15/20

Avec les 44 titres de bases dans tous les modes, il y a de quoi faire, mais si vous optez pour l’abonnement, alors vous êtes partis pour 200 musiques au total. Autant dire jusqu’à l’année prochaine pour les maîtriser !

Note Globale N-Gamz.com: 15/20

Pris tel quel, Just Dance 2017 est aussi fun que technique, générant un savant mélange d’amusement tout en vous faisant faire du sport devant votre télévision, en solo ou avec des amis. Beaucoup de modes sont disponibles et la convivialité est au rendez-vous, tout comme une tracklist hétéroclite et parfois bien barrée. De fait, on regrettera le système d’abonnement pour débloquer les chansons additionnelles, mais aussi le peu de nouveautés introduites par cette version là où Just Dance 2016 nous avait inondé de bonnes idées. Il n’empêche, le concept fonctionne toujours autant, et pour vos soirées de fin d’année, cet opus va vite se révéler indispensable !



About the Author

Samouss
Samouss
J’ai débuté avec une Game Boy color et Pokémon dans toutes les versions possibles (jusqu’à obtenir la cartouche jaune… en Italien !), je me suis « vite » retrouvée face au monde de Sony, grâce auquel j’ai passé des soirées géniales avec mon frangin, sur PS1, puis sur PS2… Pour en arriver à m’accrocher corps et âme à l’univers des PC…. <3 Les jeux qui ont marqués mon enfance : Final Fantasy VIII (mon grand amour <3), Final X et X2, mais aussi les Crash Bandicoot, les Sims. Et puis Call of Duty et Battlefield m’ont ouvert les bras, et depuis le fps est sans doute ce à quoi je joue le plus, et ce que je préfère. Et maintenant on peut me retrouver sur l’excellent Titanfall ! =D Ce qui m’a toujours épaté, c’est qu’ayant joué pendant des années sur OGame, personne ne croyait qu’une fille pouvait aimer cet univers, les jeux, les PCs, etc…. Et encore plus la fierté de ma team de présenter une bonne joueuse, UNE … muahahahah *rire diabolique*