Review

Le premier opus, quoique répétitif, graphiquement bancal et un peu limité niveau gameplay, nous avait surpris par son côté chronophage inattendu, ses joutes rapides et nerveuses et ses demoiselles « soumises » à des séances de « motivation » plutôt hot et aguicheuses. On attendait donc ce Criminal Girls 2 avec une certaine impatience, et autant dire que ceux qui avait détesté le concept un peu SM de son aîné auront encore de quoi déverser leur fiel sur cet épisode développé spécifiquement pour la PS Vita. Par contre, les amoureux de Dungeon-RPG un peu hardcore et de jolies filles peu farouches risquent bien de faire parler le Christian Grey qui sommeille eux!

Le Vidéo-Test par Neoanderson

Réalisation: 17/20

2D fine et bourrée de détails dans les niveaux, artworks de personnages superbes (mais pas assez vivants hélas) et modélisation 3D des demoiselles terriblement aguicheuse et sexy durant les séances de motivation, on sent que cette suite a été développée pour la Vita! Un vrai plaisir pour les yeux des amoureux de jolies formes féminines, très loin du portage graphique bancal du premier volet issu de la PSP. On regrettera, par contre, les animations toujours aussi minimalistes lors des combats.

Gameplay/Scénario: 16/20

Le gameplay, s’il reprend les bases du premier volet avec des séances de « motivation » typées SM Soft pour faire apprendre de nouveaux coups à vos héroïnes et un côté Dungeon-RPG chronophage qui ne prendra pas les fans au dépourvu, a néanmoins gagné en subtilité grâce au système de dualité S-M pour vos pouvoirs et la possibilité que vous avez de gronder ou encourager vos protégées en rixe, leur attribuant des bonus-malus de stats et changeant le panel d’action aléatoire proposé. Bien sûr, on note un côté répétitif et des pics de difficulté parfois violents obligeant à du level up intensif, mais les amoureux du genre connaissent ça par coeur. Niveau scénario, s’il ne révolutionnera pas la franchise, il se montre néanmoins plus sombre et plus parano que son aîné. Un bon point.

Bande-Son: 16/20

Doublages japonais de qualité qui insufflent beaucoup de vie aux artworks de vos héroïnes et musiques gothiques à souhait qui vont vous rester en tête un long moment. Un bémol: l’absence totale de petits cris aguicheurs lors des séances de motivation, purement et simplement censurés. Cela en soulagera certains, mais en irritera d’autres. De même, les bruitages des coups lors des combats sont étrangement moins pêchus, comme si vous coups étaient… des caresse (bon, après le SM, ça fait du bien mais quand même…)

Durée de vie: 17/20

Bien plus long que son aîné et proposant des boss vraiment retors poussant à un leveling plus présent qu’auparavant, ce Criminal Girls 2 va vous tenir en haleine une bonne quarantaine d’heure pour peu que vous souhaitiez monter (sans jeu de mots) comme il se doit les pouvoirs de vos belles. Un très bon constat pour un soft vendu moins de 40 Euros.

Note Globale N-Gamz.com: 16,5/20 (pour les otakus), 14,5/20 pour les autres

Criminal Girls 2: Party Favors est en tous points supérieur à son aîné, que ce soit sur l’aspect technique qui nous offre enfin des graphismes 2D dignes de la Vita, ses musiques et ses doublages plus entraînants, l’intensité de ses combats revue à la hausse ou encore son scénario plus travaillé et sa durée de vie conséquente. Alors si en plus je vous dis que les séances de « Motivation » se montrent plus variées et que vos demoiselles y « jouissent » (c’est le mot) d’une modélisation 3D terriblement aguicheuse ayant ôté toute notion de contrainte physique (bondage) par rapport à la version jap’, vous comprendrez que cette suite est hautement recommandable à tous les otakus ayant adoré le premier. Pour les autres et s’ils ne sont pas « offusqués » par le propos du soft, ils trouveront un Dungeon-RPG au gameplay bien plus chronophage qu’il n’y paraît et diablement hardcore par moments, même si le côté répétitif inhérent au genre viendra toujours jouer les trouble-fêtes.



About the Author

Avatar
Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la trentaine, Je suis le rédacteur en chef autant que le rédacteur de news de ce site. Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy, Chrono Trigger, Xenogears, et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je suis axé shonen/seinen tels que Ga-Rei, L'Ile de Hozuki, Orphen, Sprite, Asebi, ... Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch et Inception. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!