Review

Square Enix a décidé de lancer une vaste gamme de portages sur Switch, la console hybride phénomène de Nintendo, et si nous avons tout récemment eu droit à Final Fantasy IX mais aussi à Final Fantasy VII et, hier, au XIIème opus, l’éditeur n’en oublie pas la mascotte préférée de tous les fans: le Chocobo! En effet, le poulet jaune ultra kawaï a déjà donné naissance à une saga de Dungeon-RPG sympathique, et c’est aujourd’hui l’épisode Mystery Dungeon, sorti sur Wii en 2007, qui se paie les honneurs d’un remaster. Une bonne occasion de replonger dans l’aventure pour 40€?

Le Vidéo-Test par Neoanderson

Réalisation: 13/20

Bien que le design artistique kawaï et la 3D plutôt propre fassent le job, notamment sur l’écran réduit de la Switch en mode portable, on aurait quand même aimé un lifting graphique plus conséquent avec plus de détails, surtout quand on connaît les capacités de la console et que l’on voit le prix du jeu à 40€. On espérait mieux.

Gameplay/Scénario: 15/20

Rien à redire à ce niveau étant donné que le scénario, même s’il est simple, a le bon goût d’être rafraîchissant et que le gameplay a la bonne idée d’avoir viré ce qui ne fonctionnait pas vraiment dans la version originale pour nous ajouter un système de « buddy » sous forme de 112 monstres à apprivoiser et faire combattre avec soi. Ajoutez à ça de nombreuses activités annexes, des donjons aléatoires bourrés de défis, un système de jobs chronophage, un jeu à deux en coop locale très fun et des combats plutôt stratégiques à haut niveau, et vous comprendrez que ce Chocobo MDE est un titre solide pour qui aime le genre, même si le placement de votre avatar au stick analogique aurait pu être mieux travaillé.

Bande-Son: 14,5/20

Les mélodies sont totalement fan services et issues des mythiques épisodes de la saga Final Fantasy pour le plus grand bonheur auditif des amoureux de J-RPG de la bonne époque. Les bruitages, quant à eux, sont assez génériques et les doublages anglais sont corrects, mais comment ne pas pester contre cette absence de traduction française pour un titre qui aurait été idéal dans l’initiation des plus jeunes au genre du Dungeon RPG.

Durée de vie: 15/20

Avec trente donjons de base et d’autres ajoutés dans ce portage, il y a clairement de quoi passer plusieurs dizaines d’heures sur le soft, et le refaire à deux pour encore plus de loot et de plaisir! Et que dire face aux 112 monstres à apprivoiser!

Note Globale N-Gamz.com: 14/20

Chocobo Mystery Dungeon: Everybuddy propose un gameplay plutôt chronophage avec de nombreux jobs à maîtriser pour des dizaines de pouvoirs à utiliser, un système de craft complet, des compagnons à enrôler et des monstres à apprivoiser ainsi que de nombreux donjons générés aléatoirement (dont certains totalement inédits). Un soft à recommander aux fans du genre mais qui souffre hélas d’un portage graphique un peu paresseux, d’une maniabilité pas toujours optimale au stick et surtout d’une traduction française… totalement absente! Dommage donc tant le titre pouvait initier les gamers francophones un peu plus jeunes aux joies du Dungeon RPG, d’autant qu’il profite d’un atout de taille par rapport à son modèle sur Wii: un mode deux joueurs en local terriblement fun!



About the Author

Avatar
Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la trentaine, Je suis le rédacteur en chef autant que le rédacteur de news de ce site. Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy, Chrono Trigger, Xenogears, et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je suis axé shonen/seinen tels que Ga-Rei, L'Ile de Hozuki, Orphen, Sprite, Asebi, ... Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch et Inception. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!