Review

La série Pokémon fête déjà son vingtième anniversaire ! Du coup, en attendant l’arrivée des fraîchement annoncés Pokémon Soleil & Lune, la Nintendo 3DS hérite d’un nouvel épisode du spin-off Donjon Mystère. Affublé du titre « Méga » et mettant en scène les fameuses Méga-Evolutions, ce nouvel opus va-t-il combler l’attente des joueurs après pas moins de trois longues années d’absence ? En tout cas une chose est sûre : vous en saurez plus dans les prochaines lignes.

Des Pokémons, des donjons… et pas mal de mystères

Les Pokémons légendaires de changent en pierre... à vous de trouver pourquoi!

Les Pokémons légendaires de changent en pierre… à vous de trouver pourquoi!

Pokémon Donjon Mystère trouve son origine dans deux opus sortis en 2006, Rouge et Bleu, respectivement destinés à la Gameboy Advance et la Nintendo DS. La série nous plonge dans un mélange des genres assez innovant puisque Pokémon, la célèbre licence de Nintendo, y fusionne avec une franchise bien connue de Chunsoft : Donjon Mystère (Mystery Dungeon). Cette dernière, reconnue pour sa difficulté plutôt corsée, nous propose dans ce mix son système de jeu propre, le tout dans un emballage visuel made in Big N. Le concept est simple : vous vous baladez dans divers donjons générés aléatoirement. Au menu ? Du déplacement au tour par tour et une jauge de faim à gérer, qui diminue à chaque action.

Sur le plan scénaristique et ce depuis le début de la saga Pokémon Donjon Mystère, on reste sur les mêmes bases : l’univers des Pokémon est en danger et un humain est élu pour être transformé en l’un de ces petits « monstres de poche » afin de sauver le monde. Cet élément de gameplay habilement amené permet, via un questionnaire simple, de définir le Pokémon qui vous conviendra le mieux pour l’aventure. Petite subtilité cette fois : vous pourrez choisir vous-même votre avatar parmi une large sélection allant de Bulbizarre à Grenousse, et ce même après avoir rempli le fameux questionnaire précité ! Idem pour votre compagnon de route.

Après l’école, on sauve le monde

Déplacements et combats au tour par tour au programme

Déplacements et combats au tour par tour au programme

Les premières heures de jeu de Pokémon Méga Donjon Mystère servent de tutoriel. Vous êtes inscrit à l’école de Bourg Tranquille et vos professeurs vous apprennent à utiliser vos capacités à bon escient. Après quelques donjons et une petite intro intéressante, bien qu’un peu trop longue, vous vous lancerez pleinement dans l’aventure. Les mécaniques de base sont assez faciles à assimiler, il s’agit de déplacements et de combats au tour par tour avec la possibilité d’utiliser l’une des quatre attaques de votre Pokémon ou de faire des assauts combinés avec toute votre équipe. A noter que, contrairement aux premiers opus, les menus sont extrêmement clairs et simples d’utilisation. Mais le scénario s’emballe vraiment quand vous rencontrez enfin un membre des grands explorateurs… et que vous finissez par rejoindre leurs rangs ! De fait, le titre qui semblait à première vue plutôt court avec une map assez limitée révèle alors son véritable potentiel, nous offrant au travers de l’achat de divers passeports, un monde extrêmement vaste et complet.

En tant que membre des grands explorateurs, vous aurez divers outils à votre disposition, à commencer par l’Orbe des Liens, qui vous permet de recruter des Pokémons, de vous lier d’amitié avec eux mais aussi d’accepter diverses missions. Du coup, plus besoin de soumettre un Pokémon par la force pour qu’il se batte pour vous, à l’inverse des épisodes antérieurs. Une mission et hop, c’est terminé !

Un anneau pour… les capturer tous !

En plus des quatre attaques de votre Pokémon, vous pourrez effectuer des assauts combinés

En plus des quatre attaques de votre Pokémon, vous pourrez effectuer des assauts combinés

Cela part donc très bien avec des menus simplifiés et un gadget d’explorateur qui vous permet de recruter des Pokémon sans prise de tête, mais ce n’est pas tout ! Pokémon Méga Donjon Mystère apporte en effet avec lui un nouvel équipement plus que pratique : les anneaux, dont vous pourrez vous équiper pour bénéficier de divers effets. D’ailleurs, en parcourant les donjons, vous trouverez parfois des « éphélites ». Ces pierres s’insèrent dans l’anneau que vous portez et lui apportent divers bonus tels que des attaques doublées, des résistances, des augmentations de stats mais, surtout, la méga évolution ! Cette dernière se montre malheureusement très discrète puisqu’elle ne servira qu’à vous faciliter l’exploration des donjons les plus complexes.

En parlant de complexité, le jeu se veut d’ailleurs extrêmement difficile ! On pense notamment à cette quête qui, au niveau 14, vous permet d’obtenir un Drattak de niveau 50. Véritable cauchemar à finir, mais pourtant nécessaire pour continuer l’aventure. Heureusement qu’une fois conclue, vous gagnez purement et simplement le Drattak précité en tant qu’allié. Les donjons suivants vous paraîtront alors largement plus simples. Oui, vous avez saisi : la difficulté dans Pokémon Méga Donjon Mystère est plutôt inégale.

Pokémon Méga bien réalisé !

La réalisation est vraiment plaisante, hormis les effets spéciaux un peu cheap

La réalisation est vraiment plaisante, hormis les effets spéciaux un peu cheap

En ce qui concerne la réalisation, le jeu fait très fort ! Les décors sont mignons et proposent des textures travaillées, la 3D est concluante et les modélisations de nos petites créatures rendent diablement bien à l’écran malgré des effets spéciaux plutôt basiques lors des attaques. C’est graphiquement propre et agréable, tout simplement.

La bande-son, quant à elle, est tout bonnement délicieuse. Les thèmes sont rythmés et accompagnent parfaitement vos sorties en donjons. Heureusement d’ailleurs, vu que certains niveaux sont plutôt longs à terminer. A noter que chaque stage possède un thème qui lui est propre et que très peu de musiques sont réutilisées. Une vraie diversité qui fait plaisir à entendre.

Méga Donjon… mais déjà vu

Au final, Pokémon Méga Donjon Mystère est dans la droite lignée des opus précédents. La réalisation est certes très réussie, mais le titre reste dans sa zone de confort. On se retrouve donc en face d’un Dungeon-Crawler au scénario un peu léger, qui met du temps à démarrer, le tout grevé d’une difficulté mal dosée. Néanmoins, on apprécie grandement l’évolution du gameplay grâce aux anneaux et la clarté des menus. Si vous avez aimé Pokémon Donjon Mystère, n’hésitez donc pas à vous jeter dans l’aventure. Pour les autres, le côté répétitif inhérent au genre et son histoire loin d’être inoubliable risquent vite de vous ennuyer.

La bande-annonce

Réalisation: 17/20

Pokémon Méga Donjon Mystère possède une solide réalisation qui saura satisfaire les plus exigeants d’entre vous. Les donjons générés aléatoirement offrent une expérience visuelle unique à chaque visite et chaque Pokémon se voit brillamment modélisé en 3D. Idem pour les villes qui se montrent ultra colorées, pour le plus grand plaisir des yeux. Seuls les effets spéciaux lors des attaques manquent de panache.

Gameplay/Scénario: 13/20

Mignon mais très long à se lancer, le scénario n’est pas ce qu’on retiendra le plus dans Pokémon Méga Donjon Mystère. D’autant plus que lorsqu’il commence à devenir vraiment intéressant, il s’essouffle quelques heures plus tard. Dommage. Heureusement que le gameplay, lui, a subi un petit coup de polish avec des menus améliorés et la présence de l’anneau et des éphélites. Il n’empêche que le côté répétitif inhérent au genre pourra rebuter les moins tenaces.

Bande-Son: 17/20

Des thèmes propres à chaque donjons et des musiques remixées et très peu réutilisées, il n’en fallait pas plus pour que la bande-son de cet opus soit l’un de ses grands points forts. On précisera d’ailleurs que chaque mélodie est toujours en accord avec l’aventure.

Durée de vie: 17/20

Avec 720 Pokémons à recruter, des donjons qui se renouvèlent sans cesse et des missions variées allant de la livraison au combat, vous aurez de nombreuses heures de jeu devant vous, même si le tout peut parfois se révéler un peu répétitif.

Note Globale N-Gamz.com: 16/20

Pokémon Méga Donjon Mystère revient en force malgré quelques défauts. Doté d’une solide réalisation soutenue par une bande-son particulièrement agréable, le titre surprendra par sa longueur. Qu’il s’agisse des 720 Pokémon avec qui il faut se lier ou de son monde gigantesque à explorer, le soft offre une profondeur jusque-là insoupçonnée. Et pourtant, on regrettera le scénario qui traîne trop en longueur avant de vraiment décoller. Le temps d’en profiter, et c’est déjà fini. Dommage.



About the Author

Eneara
Eneara
Eneara, collectionneur et passionné de jeux vidéo depuis pas mal d'années. Amateur de cinéma, de lecture et de jeux de plateau, je suis aussi très attiré par tout ce qui touche au retrogaming. J'aime les jeux à scénario, l'action, et parfois me faire peur devant un bon petit jeu bien flippant. Facebook: Aurélien Eneara Ulsas