Review

Couronné lauréat du prix MANGAWA 2015, catégorie Seinen, le manga Magdala Alchemist Path de Hasekura Isuna  nous réserve encore bien des surprises ! Ainsi, si le tome 2 nous avait laissé un goût d’amertume avec un scénario évasif, c’était sans compter sur les retournements de situations qui émaillent cette suite ! Un mélange d’alchimie et d’enquête policière qui semble enfin avoir trouvé son « chemin » malgré un dénouement imminent.

La découverte de Magdala approche!

La découverte de Magdala approche!

Ce troisième volume de Magdala: Alchemist Path se penche sur la fabrication légendaire de l’acier de Damas. Kûsla tente de faire avouer par tous les moyens le secret de sa réalisation à Irène qui, pour une raison précise, veut en protéger sa fabrication. Notre alchimiste arrivera-t-il à la faire céder? Et que cache réellement la signification de ce légendaire métal convoité par tous?  La seconde partie de ce tome est consacrée à la légende des « moutons d’or ». Conte ou activité minière illicite ? C’est ce que notre héros accompagné de Fenesis devront découvrir.

Graphiquement, on reste toujours autant envouté par le style d’Aco Arisaka : les traits sont fins et précis, les trames apportent juste ce qu’il faut sans surcharger la lecture et les expressions des personnages sont réalisées avec soin, ce qui rend le tout diablement agréable à regarder.  Bref, ce volume arbore une qualité visuelle indéniable.

L'arrivée d'Irène dans l'histoire offre un plus au récit

L’arrivée d’Irène dans l’histoire offre un plus au récit

L’histoire en elle-même est clairement un choc. Autant le précédent tome nous donnait une vision éparpillée du scénario, autant ici on saisit enfin ce que l’auteur essayait de nous dire. Même si le rythme est toujours très lent et surchargé par les informations, il faut clairement prendre cette série non pas comme un récit d’aventure mais plutôt comme une enquête policière afin d’espérer en comprendre toute la finesse. Le but ultime est de trouver son Magdala et pour cela Kûsla étudie toutes les propositions qui s’offrent à lui. L’arrivée du personnage d’Irène permet plus d’interactions entre les protagonistes et apporte une touche supplémentaire à un récit devenu à présent très prenant. On regrettera par contre l’absence de détails complémentaires sur le personnage de Fenesis et sa malédiction. Elle semble au final n’être devenue qu’un rôle secondaire sans intérêt. Dommage.

Cet avant-dernier tome de Magdala: Alchemist Path est donc clairement une belle surprise. Graphiquement, c’est une merveille à regarder. Côté scénario, il vous faudra de la patience pour lire et comprendre les subtilités que l’auteur cherche à faire passer à travers le personnage de Kûsla, mais au final cela donne une sacrée densité au récit. Reste à espérer que le volume final soit à la hauteur de nos espoirs et mette enfin en avant Fenesis en faisant toute la lumière sur la quête épique de Magdala.

Note Globale N-Gamz: 3,5/5

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux!



About the Author

Yzabel
Yzabel
Je suis une passionnée de manga et de tout ce qui touche à la culture asiatique en général, mais surtout de tout ce qui est en rapport avec les Yokaï. Fan de lecture, je suis également cosplayeuse et dessinatrice à mes heures perdues.