Review

Envie de fracasser des têtes dans une ambiance cyberpunk rappelant les plus grands classiques du genre ? Si j’ai réussi à attirer votre attention, laissez moi vous présenter Ruiner, un titre qui devrait littéralement… vous ravir !

C’est l’histoire d’un mec…

« Votre frère est en danger! Une seule solution… buter tout le monde! »

Ruiner est sorti sur Steam le 26 Septembre dernier pour la petite somme de 20€. Edité par Devolver Digital, un grand du genre connu pour Hotline Miami, Shadow Warrior ou encore le récent Absolver, le jeu est développé par Reikkon Games qui signe ici son premier bébé. Les membres du studio ne sont cependant pas des novices puisqu’ils ont oeuvre sur des séries comme The Witcher, Dead Island ou encore Dying Light, du lourd donc !

Dans Ruiner, les petits gars ont décidé de nous plonger en 2091, dans la cyber mégalopole de Rengkok. Pendant la scène d’ouverture du soft, on apprend que la nature humaine a été modifiée grâce à (ou à cause de, à vous de voir) des innovations technologiques et qu’il est désormais devenu très simple pour les conglomérats futuristes de jouer avec la vie des gens. Autant dire que l’on est plongé dans une ambiance sympa dès les premières minutes, non?

Vous allez donc vous retrouver aux commandes d’un sociopathe qui se la joue tueur à gage, du moins avant qu’il ne soit « hacké » par une mystérieuse demoiselle. Les événements s’enchaînent alors très rapidement puisque vous apprenez que votre frangin est dans des embrouilles que l’on pourrait inscrire au registre « énormissime » et qu’il va falloir voler à son secours tout en cherchant à affronter la mégacorporation HEAVEN histoire de rétablir la vérité dans ce monde de brutes ! Tout un programme!

J’ai la main qui me démange ! 

« Un gameplay gore et jouissif pour ce shooter vu de haut »

Armes blanches, contondantes, gun en tout genre… Ruiner ne lésine pas sur les diverses façon d’atomiser vos adversaires dans ce jeu de tir en vue de haut. Le gameplay est plutôt simple: on avance dans des maps couloirs, tatanant tout ce qui bouge avant d’affronter des boss aux patterns variés et à la difficulté croissante.

Bien entendu, qui dit cyberpunk dit bien souvent implant cybernétique, et Ruiner ne coupe pas à la tradition ! Entre bouclier énergétique, barrière cinétique, hyper-accélération ou encore suramplificateur de puissance…. autant dire qu’il y a de quoi se customiser! L’avantage, c’est que tous ces ajouts donnent une profondeur très appréciables aux combats et un aspect stratégique nettement plus réfléchi que le simple fait d’envoyer des gnons ou des balles.

Entre Blade Runner et Akira…

« Ambiance visuelle Cyberpunk réussie sur fond de bande-son cultissime »

La réalisation de Ruiner reprend tous les classiques du genre : ambiance sombre à tendance glauque, néon rouge qui tranche avec la pénombre, look industriel futuriste… Bref, les fanas en prendront plein les mirettes. Quelques bugs viennent malheureusement perturber l’expérience ingame, dont des retours sur le bureau agaçants. Malgré tout cela, on apprécie que la fluidité soit au rendez-vous la plupart du temps malgré le nombre parfois conséquent d’ennemis à l’écran.

La bande-son, de son côté, est un vrai régal auditif ! Aux manettes, des grands noms tels que Sidewalks & Skeletons, Zamilska, Antigone & Francois X, DJ Alina ou encore Susumu Hirasawa, ce dernier étant notamment connu pour avoir bossé sur des animes incroyables comme Paprika et Millennium Actress. Les bruitages sont également à la hauteur avec du gros son, du bruit trépidant qui claque pour autant de plaisir à l’oreille.

Petit coup de cœur cybernétique

Gore, dynamique, facile à prendre en main et possédant un scénario accrocheur, Ruiner propose un contenu de qualité. Sans être bourrin pour le seul principe de l’être, il vous demandera de réfléchir afin de venir à bout de certains niveaux tout en offrant un défouloir agréable dans lequel, vous l’aurez compris, on ne met pas forcément son cerveau sur off. Ajoutez à cela un design artistique très réussi et vous devinerez que le studio Reikkon signe ici une belle réussite pour son premier jeu… en espérant qu’il s’accroche à cette ligne de conduite pour l’avenir.

La bande-annonce

Réalisation: 16/20

Ruiner possède une identité visuelle marquante et unique, bien qu’il reprennent forcément les marques de fabrique du genre cyberpunk. On regrettera seulement de ne pas avoir plus de liberté dans l’exploration, ainsi que quelques bugs frustrants qui croisent notre route.

Gameplay/Scénario: 15/20

Un scénario bien pensé mais surtout bien écrit et un gameplay poussé tout en restant intuitif sont les bases solides de ce soft d’action qui vous demandera parfois de vous la jouer stratège pour réussir… Dans un défouloir gore à souhait, ça fait toujours plaisir.

Bande-Son: 18/20

Rassemblant des grands noms du genre, l’ambiance musicale offre un réel plaisir de la première à la dernière minute.

Durée de vie: 14/20

Seul petit point noir car, c’est bien connu, plus c’est bon, plus on en veut: la durée de vie de Ruiner n’atteint même pas la dizaine d’heures, mais le prix mini de 20€ fait plutôt bien passer la pilule.

Note Globale N-Gamz.com: 16/20

Sorti de nulle part, Ruiner mérite clairement que l’on s’y attarde pour son côté gore et jouissif de shooter vu de haut, autant que pour le gameplay stratégique de certains joutes et son univers visuel cyberpunk violemment marquant. Un titre qui nous rappelle avec nostalgie des softs tels que Loaded, d’une autre époque mais qui avait marqué les joueurs par sa violence et sa fluidité. Ajoutons à cela un scénario qui tient la route et une bande son-grandiose et l’on obtient l’une des perles indés de la rentrée pour moins de 20€.



About the Author

LadyDisturbed

Jeune sœur de bataille, dévoreuse de romans à la vitesse de la lumière et fanatique de jeux vidéos depuis la plus tendre enfance… voilà ce qui pourrait résumer de façon rapide votre petite rédactrice. Les mangas ne me font pas peur, la couture et le cosplay sont mon lot quotidien, l’écriture de fan fiction m’occupe et je rêve et vis dans un monde fait de fantasy et science fiction où les princesses Disney ont leur place. Éclectique, je suis ouverte à tous types de jeux, allant du RPG au FPS en passant par le Visual Novel, les MMO ou encore les jeux de stratégie et voguant dans les eaux troubles des jeux indépendants que je me plais à vous faire découvrir. Je ferais tout ce qui est possible pour être juste dans mes jugements, et puisse le sort vous être favorable !