Review

Certains ont profité du confinement pour se mettre à la boulangerie, d’autres pour devenir les pros du jardinage à l’anglaise… Personnellement, j’ai tenté de devenir la nouvelle star du golf avant de me rendre compte que la version WTF vidéoludique de ce sport me conviendrait bien plus ! C’est ainsi que je me suis retrouvée à tester pour vous « What the Golf ? » sur Nintendo Switch! Alors prenez vos meilleurs clubs et soyez prêts à en faire une utilisation… totalement loufoque!

Qu’est-ce que ?!

« Un jeu de golf WTF, ça vous tente? »

Développé et édité par Triband, studio indé suédois, What the Golf soft est sorti en 2019 sur l’Apple store et débarque à présent sur nos Nintendo Switch en cette période trouble (une sortie est aussi prévue pour cette année sur Steam). Revendiqué comme « LE » jeu de golf pour les gamers qui détestent ce sport, vous imaginez que mon intérêt a été piqué au vif quand j’ai pris la console en main.

Niveau récit: pas d’introduction. What the Golf nous plonge direct dans l’action. On prend les commandes très rapidement en main : gestion de l’intensité du coup et direction que l’on donne à notre… projectile. Oui parce que si le golf se joue dans une certaine conception de la perfection : gazon clean ultra taillé, baille hyper ronde et bien blanche, geste maîtrisés… Ici TOUT y passe dans le bordel le plus total, pour notre plus grand bonheurI

Taper dans une balle, c’est overrated

« Certains niveaux sont plutôt imposants! »

Club de golf, golfeur, voiture, baril de poudre… plus c’est gros ou improbable à frapper avec votre club, plus ça passe ! Si le concept paraît simple, autant vous dire que certains niveau vont demander un poil d’analyse et de raisonnement physique. Alors calmons nous, on ne va pas vous obliger à décrocher un doctorat en sciences appliquées pour venir à bout du titre, mais un peu de réflexion ne fait de mal à personne.

Là où les choses se corsent, d’ailleurs, c’est lorsque vous décidez de vous mettre en quête des couronnes. Je m’explique: What the Golf propose une progression au travers de couloirs qui nécessitent de terminer certains niveaux pour débloquer des portes, mais si vous êtes du genre acharné et que vous souhaitez à tout prix remplir la salles des trophées et d’autres collectibles, il va vous falloir des couronnes. Ces dernières s’obtiennent en remportant les défis de chaque niveau : la difficulté se voit boostée, on vous impose un certain nombre de coups, etc…un peu de challenge loin d’être désagréable.

Un univers plein de peps !

« Gameplay bien barré pour direction artistique colorée »

Ambiance minimaliste et ultra colorée à l’esthétisme épuré et loufoque, What the Golf est dans la trempe des Donut County, Untilted Goose Game et compagnie. Ce style colle à merveille avec le gameplay du soft. Tout est fluide, pas de bugs ni de problèmes quelconque rencontrés hormis quelque prises de tête sur certains défis.

La direction artistique fonctionne donc à merveille et se pose aussi bien en mode portable qu’en mode dockée. On regrettera seulement que le mutli ne soit pas plus barré et ne s’arrête qu’à deux joueurs, là où le soft aurait clairement pu s’ériger comme un party game à posséder absolument pour les soirées entre potes. On recommande tout de même carrément l’expérience !

Le sloggan le plus accurate au monde !

Passé ma plaisanterie d’introduction, je ne suis carrément pas fan de golf. Je ne pige pas le concept et j’irai jusqu’à pousser en disant que je trouve ça chiant au possible. Mais quand j’ai lu que What the Golf se targuait d’être LE jeu pour les gens qui détestent le golf, je voulais voir si nous avions affaire à de la publicité mensongère. Et au final, non! Le soft est clairement le meilleur titre de golf arcade possible: complètement barré, parfois exigeant mais rarement frustrant, autant dire que le fun est présent en solo ou à deux. Que vous soyez fana de ce sport (on ne vous juge pas) ou non, filez mettre la main sur cette petite perle loufoque pour moins de 20€.

Le Trailer

Réalisation: 16/20

Esthétiquement parlant, la décision de partir sur une réalisation minimaliste mais ultra colorée était certainement la meilleure à prendre. Le rendu visuel s’avère donc très frais et plein de peps, sans venir nuire à l’expérience à cause de fioritures inutiles.

Gameplay/Scénario: 16/20

Le scénario est quasi inexistant. Vous êtes une balle de golf qui déambule dans un complexe architectural étrange, point. Le gameplay, de son coté, est des plus plaisants : hyper facile à prendre en main, pas exigeant pour un sou, du fun et rien que du fun pour les plus jeunes comme pour… les moins jeunes (non, on ne dira pas « les vieux »… ahem…).

Bande-Son: 14/20

Dans la même trempe que l’ambiance visuelle, la bande-son est agréable, funky, mais hélas bien trop discrète pour être pleinement remarquée et appréciée.

Durée de vie: 15/20

Tout dépendra de votre façon de jouer ! On peut très bien se lancer et se relancer encore et encore dans le soft juste pour le côté barré qui nous vide le cerveau, ou alors on pourra passer des heures à vouloir à tout prix remporter tous les défis proposés! Pour 19,99€, la dose de fun est plus que bon marché!

Note Globale N-Gamz.com: 15/20

What the Golf est une excellente surprise! Une petite bombe pleine de fun qui ne se prend pas une minute au sérieux. Triband est parvenu à me faire aimer le golf dans cette conception complètement barrée bien entendu! Car oui, à moins qu’on ne se mette à pouvoir jeter des voitures sur les parcours IRL, je ne pense pas qu’on verra votre Lady préférée sur le green de sitôt. Pas exempt de défauts, le soft n’en reste pas moins un véritable plaisir coupable vidéoludique!



About the Author

Avatar
LadyDisturbed
Jeune sœur de bataille, dévoreuse de romans à la vitesse de la lumière et fanatique de jeux vidéos depuis la plus tendre enfance... voilà ce qui pourrait résumer de façon rapide votre petite rédactrice. Les mangas ne me font pas peur, la couture et le cosplay sont mon lot quotidien, l'écriture de fan fiction m'occupe et je rêve et vis dans un monde fait de fantasy et science fiction où les princesses Disney ont leur place. Éclectique, je suis ouverte à tous types de jeux, allant du RPG au FPS en passant par le Visual Novel, les MMO ou encore les jeux de stratégie et voguant dans les eaux troubles des jeux indépendants que je me plais à vous faire découvrir. Je ferais tout ce qui est possible pour être juste dans mes jugements, et puisse le sort vous être favorable !