Review

Shadow Man Remastered est un jeu d’action/aventure développé par Nightdive Studios et vendu 16,79€ sur PC via Steam. Remasterisation du jeu éponyme sorti en 1999 et réalisé à l’époque par Iguana Teeside pour le compte d’Acclaim sur PS One, Nintendo 64, Dreamcast et PC, le titre vous met dans la peau d’un héros bien connu des fans de Valiant Comics : Michael LeRoi, un homme capable de traverser la frontière entre notre monde réel et celui des morts grâce au Masque des Ombres créé à même ses propres côtes ! Fortement inspiré de l’univers vaudou, le soft vous enverra combattre Legion qui a décidé de construire une cathédrale des âmes avec l’aide de… Jack l’Eventreur (ça ne s’invente pas) ! A vous de récupérer vos pouvoirs et autres objets magiques dans les sombres dédales du monde spirituel, le tout porté par des graphismes rehaussés en 4K à 240fps, une jouabilité revue, des textures retravaillés et une bande-son améliorée, sans parler de trois lieux complètement inédits ! Idéal pour redécouvrir un classique de la fin du 20ème siècle ? Pas si sûr…

Le Vidéo-Test par Neoanderson

Note Globale N-Gamz.com: 12/20 pour les fans des jeux d’aventure 3D des 90’s, 9/20 pour les autres.

Même si on saluera l’apparition de la 4K, l’animation à 240fps, les trois niveaux supplémentaires ou encore la bande-son toujours aussi bonne (avec un héros doublé en français par Thierry Desroses), on ne peut hélas que constater l’incroyable poids des âges qui sévit sur ce Shadow Man Remastered. Cela se ressent terriblement dans ce gameplay qui, s’il fait jouissivement la part belle à l’exploration et à la mémoire comme les Tomb Raider de la bonne époque, rate complètement le coche de la mise à jour aux standards de jouabilité actuels. Avec un héros qui ralentit étrangement dès qu’il fait une diagonale, une vue à la première personne qui vous freeze complètement, une caméra qui reste bloquée sur votre dos quand vous vous accrochez à un rebord escarpé ou encore une I.A. bien souvent risible, le soft ne plaira clairement qu’aux amoureux de la veille école des jeux 3D des 90’s, avec des persos bien rigides et des plateformes punitives en diable. Heureusement la sauvegarde peut se faire n’importe où et l’ambiance unique et politiquement incorrecte de Shadow Man fait du bien à voir, mais les modélisations à peine refaites et certaines textures en low résolution s’ajoutent à la liste des points négatifs au point de ne pas permettre au titre de justifier son prix élevé de plus de 15€ pour la majorité des gamers. Pourtant, il aurait juste suffi d’ajouter une map, de redesigner un peu le tout et de modifier la maniabilité pour que le bébé de Nightdive se montre encore pertinent à notre époque. En l’état, et contrairement à d’autres softs qui vieillissent très bien, Shadow Man souffre trop de son ancienneté. On le recommandera donc surtout aux amoureux du genre (comme moi) qui veulent redécouvrir le jeu originel dans de meilleures conditions et revivre les sensations d’antan, ce qui n’est déjà pas si mal, non ?



About the Author

Avatar
Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la quarantaine depuis peu, je suis le rédacteur en chef autant que le rédacteur de news et le vidéo-testeur de ce site (foncez sur la chaîne YouTube d'ailleurs). Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy, Chrono Trigger, Xenogears et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je voue un culte aux shonens/seinens tels que Ga-Rei, L'Ile de Hozuki, Orphen, Sprite ou encore Asebi. Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch, Inception et Tenet. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!