Review

Astro’s Playroom est un jeu d’action/plateforme développé par Sony et inclus dans chaque PlayStation 5. Un titre qui a pour but de vous faire découvrir les capacités de la DualSense et les entrailles de la console au travers de quatre niveaux dédiés à chaque partie remarquable de la machine (SSD, GPU, RAM et Ventilateur). On ne va pas se mentir, au début nous pensions que le soft aurait tout du « petit jeu » rigolo sans plus, mais nous avons été plus que surpris par son gameplay et sa générosité, sans parler d’un fan service purement jouissif ! Venez donc découvrir cette petite pépite purement gratuite avec nous dans notre vidéo-test !

Le Vidéo-Test par Neoanderson

Réalisation: 18,5/20

Affichant une magnifique 4K animée à 60 images par secondes constantes, Astro’s Playroom se paie en plus le luxe d’offrir des environnements d’une rare richesse où les clins d’oeils à la marque PlayStation pullulent, pour le plus grand plaisir des fans, que ce soit au travers de scénettes recréant les plus grands jeux de la compagnie ou via des consoles et autres accessoires à gagner, lesquels sont d’ailleurs plutôt bluffants à regarder sous toutes les coutures tant ils sont photo-réalistes . La direction artistique n’est pas en reste non plus et on aurait presque envie que ce Astro devienne un peu le Mario de la PlayStation tant notre héros déborde de charisme alors qu’il ne parle pas. On retrouve également des effets spéciaux de grande qualité (particules, lumière, reflets) pour un résultat que ne renierait sans doute pas Nintendo tant la saveur de cet Astro’s Playroom a le goût des aventures d’un certain plombier moustachu, le tout sans aucun temps de chargement !

Gameplay/Scénario: 19/20

Le jeu dispose d’une histoire plutôt simple : compléter les 4 mondes du soft pour en apprendre plus sur la PlayStation 5, chaque environnement étant dédié à une composante clé de la machine (GPU, RAM, Ventilateur et SSD), afin d’affronter un boss final qui va rappeler d’incroyables souvenirs aux amoureux PlayStation de la première heure. Un vrai voyage fun et didactique qui nous permet de tester une par une les capacités uniques de la manette DualSense, qu’il s’agisse du retour haptique totalement fou vous donnant l’impression d’être en train de glisser, nager, ou de vous prendre une vraie tempête de sable en pleine figure (il faut le vivre pour le croire !), ou encore des gâchettes adaptatives lorsque vous tirez à l’arc ou utiliser votre bot comme un ressort. Couplé au micro incorporé, on a tellement l’impression d’y être, de « ressentir » ce que le héros ressent qu’on ne peut plus jouer sur une manette classique après ça. C’est là toute la force du soft : proposer enfin quelque chose de radicalement nouveau en termes de sensations dans notre microcosme vidéoludique, et rien que pour ça, on peut dire que le titre est « Next-Gen » à 100%. Alors si en plus on y ajoute un gameplay ultra jouissif façon Super Mario grâce à des sauts bien calibrés et zéro inertie, ainsi qu’un fan service dosé à la perfection pour vous donner le sourire et vous surprendre tout au long de l’aventure, on tient tout bonnement une vraie Madeleine de Proust du jeu vidéo, manette en main !

Bande-Son: 19/20

Si on regrette que notre héros ne soit pas doté de parole, l’histoire est tellement bien amenée que l’on n’en a finalement pas besoin, un peu comme Mario et ses Here we goooo ou Mamamiaaaaa incessants. Niveau bruitages et musiques, c’est un quasi sans faute avec encore une fois de nombreux thèmes familiers des gamers PlayStation, comme les génériques de lancement des consoles de la gamme, remaniés avec brio pour l’occasion. Une réussite.

Durée de vie: 14/20

C’est incontestablement le seul point faible d’Astro’s Playroom puisqu’il ne vous faudra que 4 heures pour boucler le jeu à 100%, hors mode chrono online, ce dernier se révélant terriblement chronophage pour qui cherche à battre les records. D’un autre côté, on tient à vous rappeler une chose fondamentale : le jeu est totalement gratuit et inclus dans chaque PlayStation 5 !

Note Globale N-Gamz.com: 18/20

Astro’s Playroom est incontestablement la première bonne surprise de cette Next-Gen, et l’idée de génie de Sony pour sa PlayStation 5. Grâce à son gameplay simple et addictif, ses niveaux bourrés de secrets à découvrir, son habillage graphique superbe en 4K@60fps et sans chargement, ses personnages attachants et la variété de ses situations, le soft entre d’office dans la catégorie des très bons platformers. Alors si vous ajoutez à cela les sensations incroyables d’immersion d’une DualSense révolutionnaire et le fan service royal pour tous les adorateurs de l’écurie PlayStation qui auront le sourire aux lèvres à chaque seconde (grâce aux scénettes et aux jeux de mots tout bonnement géniaux), vous comprendrez que malgré sa durée de vie de quatre heures de jeu à peine, Astro’s Playroom est assurément un titre qui démontre toute l’étendue de la manette Next-Gen de Sony, avec une sacrée dose d’inventivité, et le tout sans payer le moindre centime ! Espérons que cela donnera naissance à un long platformer triple A dans le même univers !



About the Author

Avatar
Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la trentaine, Je suis le rédacteur en chef autant que le rédacteur de news de ce site. Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy, Chrono Trigger, Xenogears, et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je suis axé shonen/seinen tels que Ga-Rei, L'Ile de Hozuki, Orphen, Sprite, Asebi, ... Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch et Inception. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!