Review

Watch Dogs Legion est un Action-RPG Open World façon GTA-Like développé par Ubisoft et disponible prochainement sur PlayStation 4, PlayStation 5, PC, Xbox Series X & S et Xbox One. Quatre ans après un Watch Dogs 2 que nous avions terriblement adoré pour son côté déjanté, son humour geek à souhait, ses personnages charismatiques et la variété de ses missions, ce troisième opus nous faisait au départ plutôt peur, soyons honnête. En effet, la principale mécanique de gameplay vous permet de recruter pour une Dedsec agonisante absolument n’importe quel NPC dans la ville de Londres, en proie à la poigne de fer d’une société de sécurité privée (Albion), dans le but de l’incarner et bénéficier de ses capacités propres. Exit donc le charisme d’un protagoniste au background travaillé et place à une espèce de « chair à canon » renouvelable à l’envie. Un gros risque pour Ubisoft si ce concept est mal maîtrisé, mais est-ce le cas au final ? Venez le découvrir dans notre vidéo-test complet !

Le Vidéo-Test par Neoanderson

Réalisation: 17,5/20

Si on déplore du clipping, des chutes de framerate par endroits et un soin moindre sur vos personnages que dans les précédents volets étant donné qu’il s’agit de NPC, force est de constater que la modélisation du Londres de Watch Dogs Legion est plutôt impressionnante et immersive à souhait, tout comme les effets de lumière et de reflets et la distance d’affichage qui nous offrent un Open World vaste et passionnant à découvrir.

Gameplay/Scénario: 18/20

L’histoire est bien plus sombre que celle de Watch Dogs 2 et démarre sur les chapeaux de roue pour ne plus nous lâcher jusqu’à son dénouement. Niveau gameplay, on avait très peur du manque d’attachement à nos personnages qui sont des NPC à la base, mais au final le fait de pouvoir recruter n’importe qui est terriblement plaisant et varie comme il se doit la campagne principale. Une campagne d’ailleurs bardée d’activités annexes et de possibilités totalement folles pour résoudre une mission donnée grâce au piratage notamment. Bref, c’est bien ficelé, chronophage en diable et même si un petit côté répétitif s’invite parfois à la fête, le titre est si généreux qu’on l’oublie assez rapidement, d’autant que si vous voulez vraiment triper, vous avez la possibilité d’opter pour la Permadeath qui fait complètement disparaître votre recrue si elle meurt ! De quoi prendre l’infiltration sous un tout autre angle bien plus nerveux et viscéral, non ?

Bande-Son: 18,5/20

Nous n’avons malheureusement pas pu entendre les doublages français, pas dispos au moment de ce test car prévus par téléchargement Day One, mais la V.O. en anglais est tout bonnement délicieuse grâce à l’accent so british des acteurs et le fait qu’ils incarnent à merveille les différents types de profils que l’on peut trouver en ville (le hooligan est tout totalement excellent, par exemple). Niveau musique, la B.O. est de très bonne qualité et les bruitages environnementaux vous plongent littéralement dans ce Londres peut-être pas si lointain de nous que ça dans le temps !

Durée de vie: 19/20

Watch Dogs Legion est terriblement généreux dans son contenu, et vous pouvez aisément compter une trentaine d’heures pour en voir le bout et récupérer chaque quartier de Londres. De plus, il y a tellement de quêtes annexes, du simple club de combat de rue au jeu de fléchette, en passant par la récolte d’ETO, de Tech Point ou de livraison Fedex, pour prendre du plaisir pendant longtemps, très longtemps, sur cet Open World !

Note Globale N-Gamz.com: 18,5/20

Oui, mille fois oui pour saluer la prise de risque d’Ubisoft qui a opté pour un système de jeu où tout le monde peut devenir votre avatar, tout le monde peut intégrer Dedsec, et tout le monde a quelque chose à dire ou une mission à vous proposer dans une Londres finement modélisée et terriblement immersive. On avait peur qu’incarner des NPC lambdas nuise à l’histoire et au background de ces héros des temps modernes, et s’il est vrai qu’on s’attache forcément moins à ces derniers, Watch Dogs Legion est si généreux en termes de contenus, en termes de missions, en termes de customisation et en termes de surface de jeu qu’on ne peut qu’être irrémédiablement attiré par son univers où le piratage est si jouissif, où l’infiltration est si fun, et où les possibilités pour résoudre une situation donnée sont si affolantes. Un tout grand Open World, un excellent Action-RPG et surtout une histoire plus sombre que celle d’un second opus que nous avions aimé comme jamais. Dommage donc que le framerate soit parfois un peu souffrant, que la ville subisse du clipping de textures, et que les requêtes des NPC pour les recruter finissent parfois par se ressembler, mais on peut le dire sans se tromper: Watch Dogs Legion est le meilleur volet de la saga et un titre qui clôt en beauté les mondes ouverts contemporains d’Ubisoft sur cette génération !



About the Author

Avatar
Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la trentaine, Je suis le rédacteur en chef autant que le rédacteur de news de ce site. Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy, Chrono Trigger, Xenogears, et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je suis axé shonen/seinen tels que Ga-Rei, L'Ile de Hozuki, Orphen, Sprite, Asebi, ... Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch et Inception. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!