Review

Propriétaire de la licence vidéoludique depuis le début, Bandai Namco a voulu fêter en grandes pompes les 20 ans de la saga One Piece, reine du Shonen s’il en est, en lui offrant ce que la compagnie n’était jamais parvenue à faire jusqu’à présent avec le Chapeau de Paille… un Action-RPG en Open World! Des mots qui font rêver mais qui, dans la pratique, ne semblent pas coller avec les moyens du studio Ganbarion, à l’oeuvre sur ce One Piece: World Seeker. Pourtant, le scénario original écrit par Eiichiro Oda himself avait assez de consistante pour nous appâter puisqu’on incarne Luffy, échoué sur une immense île prison occupée par la Marine. Avec l’aide de Jeanne, chef du groupe anti-marine, vous allez tenter de libérer vos compagnons d’armes et mettre un terme au règne de terreur d’Isaac le Gardien en Chef, tout en explorant ce vaste espace de jeu et en boostant les capacités de votre héros. De quoi nous faire passer un bon moment? Découvrez-le en vidéo!

Le Vidéo-Test par Neoanderson

Réalisation: 14,5/20

Assurément le meilleur point du jeu, sa réalisation 3D plutôt convaincante pour un Open World manga, même si la comparaison avec la fantastique cinématique d’entrée lui fait clairement de l’ombre. World Seeker nous offre en tous cas des environnements agréables à l’oeil, des effets spéciaux attirants et un design qui ne fera pas tiquer les fans de l’oeuvre de Mister Oda, même si on aurait adoré y voir plus de vie et des bâtiments plus variés que de vulgaires copiés-collés avec porte entrouverte pour vous donner l’impression qu’il y a du monde…

Gameplay/Scénario: 8/20

Si on se réjouissait d’avoir un nouveau scénario original écrit par Eiichiro Oda, on est déçu de voir qu’il ne sert qu’à nous balancer du fan service plein la figure et qu’il est narré par des cut-scenes d’une platitude extrême hormis la séquence d’introduction qui nous promettait énormément. Dommage car Jeanne et Isaac, les persos inédits, collaient parfaitement à l’ambiance One Piece. Concernant le gameplay, c’est ultra mou et répétitif, Ganbarion n’étant apparemment pas à l’aise avec un Open World qu’il ne sait comment remplir et rendre vivant, et encore moins avec un perso dont il faut acquérir des compétences dans le but de le rendre intéressant à jouer. Et pour les phases d’infiltration, autant les oublier de suite… c’était clairement une mauvaise idée. Bref, il va falloir mordre sur sa chique pour trouver un réel plaisir à arpenter l’île prison désertique de ce World Seeker.

Bande-Son: 7/20

Les musiques symphoniques sont plutôt convaincantes et les bruitages directement issus de l’animé, mais l’absence quasi complète de doublage durant les dialogues est totalement incompréhensible et flingue beaucoup l’immersion dans le titre de Ganbarion.

Durée de vie: 11/20

Comptez entre 10 à 20 heures de jeu pour boucler le soft en ligne droite, mais forcément une dizaine de plus si vous souhaitez faire toutes les missions annexes proposées par le jeu. Hélas, elles sont si inintéressantes que vous lâcherez l’affaire bien avant.

Note Globale N-Gamz.com: 10/20

Le nouveau titre de Bandai Namco dédié à l’oeuvre d’Eiichiro Oda avait tout pour réussir sur le papier et dans sa réalisation graphique, mais se plante hélas en beauté en proposant un Open World vide et sans vie, des quêtes rébarbatives, une absence quasi totale de doublages ou encore des possibilités d’évolution de Luffy loin d’être effarantes. Ajoutez à cela des phases d’infiltration risibles à souhait à cause d’une I.A. « teubée » et des combats brouillons, et vous comprendrez que l’on ne peut décidément pas vous conseiller ce soft à moins d’être un ultra fan de la saga One Piece. Ganbarion a vu trop gros en voulant développer un jeu en monde ouvert, et ça se sent à chaque niveau de ce World Seeker qui ne va jamais au bout de son concept ou de ses idées. Dommage…



About the Author

Avatar
Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la trentaine, Je suis le rédacteur en chef autant que le rédacteur de news de ce site. Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy, Chrono Trigger, Xenogears, et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je suis axé shonen/seinen tels que Ga-Rei, L'Ile de Hozuki, Orphen, Sprite, Asebi, ... Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch et Inception. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!