Review

Observer System Redux est un jeu d’enquête cyberpunk horrifique développé par Bloober Team, les papas de Layers of Fear et The Medium, et vendu 29,99€ sur Next-Gen. Remaster graphique du titre éponyme de 2017, le soft nous fait entrer dans la peau de Daniel Lazarsky, un Observer, en pleine Cracovie de 2084. Dans un monde où quasiment toute la population possède des implants cybernétiques, il enquête sur des affaires sordides grâce à sa capacité à plonger dans la psyché des témoins ou des cadavres, au risque d’y perdre sa propre santé mentale. Enfermé dans un immeuble sous quarantaine, notre détective va devoir résoudre la disparition de son propre fils et se perdre dans les méandres de l’esprit humain, dans une affaire bien plus glauque et complexe qu’il n’y paraît. Entre hallucinations visuelles en 4K Ray Tracing, monde en déliquescences, recherche d’indices et doublage du héros par feu le cultissime Rutger Hauer (Roy Batty dans Blade Runner !), cet Observer fleure-t-il bon le jeu capable de vous marquer durablement et de vous faire sursauter ? La réponse dans notre vidéo-test complet !

Le Vidéo-Test par Neoanderson

Réalisation: 16,5/20

Parée d’une 4K rutilante et d’un Ray Tracing aguicheur, cette version Redux d’Observer nous livre un design artistique de haute volée qui rappellera de très bons souvenirs aux amateurs de Dark Cyberpunk. Le souci du détail est assez impressionnant, les effets graphiques très réussis lors des sauts dans la psyché des victimes et les divers filtres qui sont autant de vues cybernétiques à utiliser sont plutôt immersifs. Dommage donc que si vous sélectionner le mode « 4K Native », le titre subisse d’horribles chutes de framerate qui gâchent un peu l’exploration de votre environnement. Incompréhensible alors qu’on tourne sur une console avec 12 teraflops de puissance graphique. Heureusement, le soft reste visuellement superbe même sans ce mode.

Gameplay/Scénario: 17,5/20

L’histoire est tout bonnement passionnante et sombre souhait, d’autant que cette version Redux nous arrive avec trois récits annexes additionnels bien glauques, à savoir « Signal Errant », « Son Affreuse Symétrie » et « C’est de Famille » et autant de plongées dans l’inconscient des gens pour des visions psychotiques du plus bel effet. Niveau gameplay, le titre est avant tout un jeu d’enquête et vous passerez pas mal de temps à questionner des personnes (enfin des portes derrières lesquelles se trouvent des personnes… ahem) et à chercher des indices. L’aventure est assez linéaire et on tourne parfois un peu en rond au départ dans cet immeuble, mais très vite on se prend au jeu et on utilise avec instinct les trois vues de détective possibles pour en apprendre un maximum sur notre affaire mais aussi sur le background de cette Cracovie futuriste. De plus, les séquences en tant qu’Observer fourmillent d’énigmes sympas, à l’inverse des séquences d’infiltration qui sont clairement peu jouissives, mais peu nombreuses aussi heureusement.

Bande-Son: 19/20

L’ambiance sonore du soft est une pure réussite, avec des musiques anxiogènes à souhait, des bruitages environnementaux très immersifs et des doublages anglais de qualité. Alors oui, on aurait adoré avoir un doublage français mais avec l’incroyable Rutger Hauer prêtant sa voix au héros du soft, on ne va clairement pas faire la fine bouche !

Durée de vie: 16/20

Grâce aux trois enquêtes additionnelles, la durée de vie d’Observer oscille entre 8 et 10 heures de jeu, ce qui est correct pour un jeu de ce type vendu moins de 30 Euros.

Note Globale N-Gamz.com: 17,5/20

Si on regrettera vraiment le framerate à l’ouest en mode 4K malgré la puissance des consoles Next-Gen, les séquences d’infiltration pas au point et le manque d’aide pour aiguiller le joueur par endroits, on ne peut nier que cet Observer System Redux fait clairement partie du haut du pavé en matière d’aventure narrative horrifique ! Emmené par un Rutger Hauer au sommet de son doublage et un univers Cyberpunk Dark passionnant à découvrir, le soft de Bloober Team nous livre de superbes visuels en Ray Tracing, une intrigue passionnante à découvrir sur 8 heures de jeu, des hallucinations flippantes à souhait, de l’exploration bien sentie et même du contenu supplémentaire au travers de trois enquêtes annexes histoire d’approfondir le monde du soft et son passé (Signal Errant, Son Affreuse Symétrie et C’est de Famille). Une franche réussite que les soucis de fluidité ne doivent pas vous empêcher d’acheter si vous aimez le genre !



About the Author

Avatar
Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la quarantaine depuis peu, je suis le rédacteur en chef autant que le rédacteur de news et le vidéo-testeur de ce site (foncez sur la chaîne YouTube d'ailleurs). Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy, Chrono Trigger, Xenogears et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je voue un culte aux shonens/seinens tels que Ga-Rei, L'Ile de Hozuki, Orphen, Sprite ou encore Asebi. Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch, Inception et Tenet. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!