Review

Anciennement connu sous le nom de Gods & Monsters, le dernier bébé d’Ubisoft Québec a subi quelques retards qui ont pu faire grincer des dents des joueurs pourtant déjà séduits par les premiers visuels du soft. Mais, ça y est, nous y sommes enfin et avec un nouveau nom : Immortals Fenyx Rising débarque ainsi sur nos consoles et ordis afin de nous proposer une plongée en plein coeur de la mythologie grecque dans une épopée aux côtés de dieux et de monstres afin de sauver le monde des mains d’un Titan. Prometteur n’est-ce pas ? Mais l’attente en valait-elle vraiment le coup ? La réponse dans notre test qui sent bon les embruns de la Grèce antique !

Envole-toi Fenyx !

« A vous de sauver… les dieux ! »

Visiblement, nos bons dieux ont pris la confiance et Typhon, fils de Gaia et de Tartare, a décidé de se faire la malle afin de mettre une dérouillée à ceux qui vivent à la surface du monde ! Dans son sillage, il a emporté avec lui des héros corrompus, des monstres légendaires et en a même profité pour maudire toute vie humaine. Plutôt efficace quand il a une idée en tête le Titan, non ? Mais ce qu’il n’avait pas anticipé, c’est que Fenyx, jeune héroïne (ou héros, à vous de voir) qui pourtant n’a pas l’air d’être taillée pour ce genre de destinée, va se mettre en quête afin de trouver une solution à toute cette situation digne d’un récit d’Homère.

De fait, après avoir rencontré un allié inattendu, vous voilà embarqué à la recherche de dieux maudits qu’il va falloir aider à se remettre en selle. Sur votre chemin moults ennemis et quêtes vous attendent, le tout dans une ambiance d’exploration plaisante et dont étrangement on ne se lasse à aucun moment. L’île sur laquelle a échoué notre jeune Fenyx, recèle ainsi de centaines de secrets et trésors qui vont vous permettre de varier vos activités grâce à un gameplay pas mal pensé !

Entre action et puzzles à gogo…

« Des combats vifs et un look cartoon très réussi »

Justement, vu que nous venons de l’évoquer, attardons nous sur le gameplay d’Immortals Fenyx Rising car autant vous prévenir : il y en a des choses à raconter ! Bien entendu, niveau déplacements, nous pouvons compter sur nos gambettes ainsi que sur des montures qu’il faudra apprivoiser, mais Fenyx va aussi pouvoir voyager dans les airs après avoir trouvé une paire d’ailes fabriquée par le grand Dédale en personne. Une jauge d’énergie sera cependant de la partie afin de vous imposer une certaine limite qui va pousser le joueur à cogiter sur ses déplacements. Cette jauge pourra bien entendu être augmentée dans la halle des dieux, hub haut perché où vous pourrez mitonner vos potions, améliorer votre équipement et votre jauge de santé, prendre vos misions secondaires et claquer vos pépettes. Bref, c’est déjà bien varié.

En parlant d’armes, Fenyx a aussi de quoi faire ! Entre son épée pour les coups les plus rapides, sa hache pour ravager les ennemis les plus costauds et bien entendu un arc afin de faire du dégâts à distance, les classiques sont bien présents. Au fil de vos aventures, votre jeune héros va aussi se voir doter de compétences qui vont certes vous consommer de l’énergie mais aussi s’avérer redoutables envers vos adversaires. Les combats se révèlent d’ailleurs hyper dynamiques et peuvent offrir un véritable petit défi pour les boss les plus coriaces. Heureusement, tout est fluide, on aime prendre son temps pour admirer le paysage et des points en hauteur permettront de se lancer dans le repérage de trésors, de défis, de cryptes …qu’il va ensuite falloir aller chercher !

Les 150 travaux de Fenyx !

« Une réalisation très réussie et un humour qui fait mouche »

Les fameuses cryptes sont d’ailleurs des défis pouvant mettre à l’épreuve votre endurance au travers de combats épiques, de plateformes-puzzles qui vous demanderont de se creuser les méninges et parfois même, d’un mix des deux. On y obtient souvent de l’équipement ou des variations de skins ainsi que des éclairs appartenant à Zeus afin de booster votre énergie. Sur l’île, il y a de nombreux secrets à dénicher et de nombreux coffres à ouvrir mais on regrettera quand même le manque total d’informations sur ce que l’on attend de nous et nous fera parfois lâcher gentiment l’affaire avant de revenir sur nos pas et de s’acharner un peu plus… ou de trouver ce que l’on cherchait en mode hasard total.

Des défis musicaux vous attendent aussi avec des lyres à découvrir, ainsi que des phases de tir durant lesquelles il faudra passer au travers d’anneaux avant d’allumer une torche : vos mains n’auront pas intérêt à trembler ! Enfin, signalons aussi des épreuves de rapidité, alors imaginez bien que le gameplay est d’une rare variété.

Mais c’est que ça a de la gueule !

« Un monde vaste et rempli de choses à faire »

Le studio québécois a pris une direction artistique très éloignée de ce que l’on a l’habitude de voir avec la licence Assassin’s Creed. Ici, on est dans un esprit cartoonesque où la couleur est reine. On en prend plein les yeux, on apprécie les jeux de lumières, l’ambiance qui règne dans les cryptes et la diversité environnementale que l’on trouve sur l’île. Le bestiaire reprend les classiques de la mythologie grecque avec un petit côté grotesque qui est dans le ton très humoristique du soft et on ne rencontre pas de bugs ni de lags. Seul bémol: des temps de chargement un peu longuets.

J’ai évoqué l’humour du titre et s’il est en effet plus que développé grâce à un scénario à la fois intéressant et qui prête à sourire, c’est surtout son casting qui transforme définitivement l’essai ! Lionel Astier se pose en un Zeus fabuleusement fidèle à l’idée que l’on peut se faire d’un tel gaillard, Loïc Houdré lui donne la réplique avec brio dans le rôle de Prométhée, et on reconnaîtra d’autres timbres de voix issus du monde du doublage, qui font d’Immortals Fenyx Rising, un de ces softs qui nous fait littéralement avoir le smile constant derrière notre écran.

Il va nous en falloir d’autres…

Ubisoft nous a fait baver avec des images saisissantes de ce qui pouvait ressembler à un Breath of the Wild version mythologie grecque, mais Fenyx Rising n’a au final pas besoin de comparatif tant il s’impose avec sa propre identité. Il nous propose ainsi un contenu de qualité avec une diversité de gameplay forte et une ambiance absolument géniale. Un season pass est déjà proposé et autant dire que l’on a hâte de voir ce qui nous attendra pour l’avenir de cet Immortals. Croisons les doigts pour que le titre rencontre le succès et voir la licence se développer car le concept est excellent et la réalisation l’est tout autant !

La Bande-Annonce

Réalisation: 17/20

C’est de toute beauté ! On adore les étendues vertes avec ses temples grecs, tout comme on aime parcourir les cryptes oniriques ou les terrains marqués par la désolation des combats menés par le brave Arès en personne. Le level design, de son côté, est intelligemment pensé et nous pousse à vouloir toujours plus explorer, résoudre toujours plus d’énigmes et puzzles tout en exploitant au maximum le gameplay. Plus de diversité environnementale aurait été la bienvenue, mais on chipote juste parce qu’on aurait adoré qu’on nous en mette encore un peu plus plein la vue.

Gameplay/Scénario: 18/20

Tout en étant plutôt fidèle à Hésiode et Homère, le soft se permet d’innover et de se faire sa propre histoire, celle de l’ascension d’un héros qui a pour mission de sauver le monde et ses dieux. Plus costaud que les travaux d’Hercule non ? On apprécie d’ailleurs à ce titre la narration intelligente et pleine de peps qui fait qu’on s’attache rapidement à notre Fenyx et aux personnages qui tissent cette destiné hors norme. Le gameplay, de son côté, est facile à prendre en main et ne cesse de se développer pendant nos premières heures de jeu afin de nous proposer une grande diversité au final. Enfin, la difficulté est particulièrement bien dosé et on adore se creuser les méninges de temps en temps à la façon d’un bon Zelda.

Bande-Son: 17/20

Le casting est fabuleux et nous montre l’importance que procure un bon doublage vocal à la qualité d’une œuvre. Humour omniprésent, bruitages de très bonne facture, on aurait juste apprécié avoir peut-être un tout petit peu plus d’ambiance musicale. Ce n’est pas gênant sur le fond puisqu’on nous laisse en paix afin de nous focaliser sur les épreuves qui nous attendent.

Durée de vie: 17/20

Tout ce que l’on peut dire, c’est qu’elle est conséquente ! On enchaîne très rapidement les heures sans même s’en rendre compte : dix, vingt, trente… Et l’île a toujours des secrets à nous dévoiler ! Excellent rapport qualité, durée de vie, prix même si j’imagine que l’on en voudra toujours plus lorsque l’on a affaire à autant de points positifs.

Note Globale N-Gamz.com: 17/20

Immortals Fenyx Rising avait réussi à nous séduire avec son teaser, puis l’attente à commencé à nous mettre sur les nerfs, sans parler de son report de date qui nous a donné envie de pleurer tout en faisant raisonner une sonnette d’alarme interne dans nos cœurs de joueurs. Mais au final, tout ceci en valait la peine puisqu’on se retrouve face à un jeu de qualité, tout en beauté et nous offrant d’excellents moments derrière nos manettes. Tout y est pensé pour nous donner envie d’en savoir plus, d’en voir plus et à aucun moment on ne se lasse de l’aventure et de son environnement concoctés par les développeurs dans cet Action-RPG. Les fans de mythologie se régaleront, les adeptes d’exploration seront ravis et les joueurs cherchant à la fois de la castagne et de la réflexion en auront pour leur argent dans ce vrai Zelda-like made in Ubisoft Québec. Un petit chef d’œuvre surprise à qui l’on espère une très longue vie, mais surtout… une descendance ! 



About the Author

Avatar
LadyDisturbed
Jeune sœur de bataille, dévoreuse de romans à la vitesse de la lumière et fanatique de jeux vidéo depuis sa plus tendre enfance... voilà ce qui pourrait résumer de façon rapide votre petite rédactrice. Les mangas ne me font pas peur, la couture et le cosplay sont mon lot quotidien, l'écriture de fan fiction m'occupe et je rêve et vis dans un monde fait de fantasy et de science-fiction où les princesses Disney ont leur place. Éclectique, je suis ouverte à tous types de jeux, allant du RPG au FPS en passant par le Visual Novel, les MMO ou encore les jeux de stratégie, tout en voguant dans les eaux troubles des jeux indépendants que je me plais à vous faire découvrir. Je ferai tout ce qui est possible pour être juste dans mes jugements, et puisse le sort vous être favorable !