Review

Good Job est un puzzle game plutôt barré développé par Paladin Studios et vendu 19,99€ sur l’eShop de la Nintendo Switch. Révélé lors du Nintendo Direct du 26 mars dernier et disponible le jour-même, ce soft vous met dans la peau du fils du patron d’une grande entreprise. Si votre avenir semblait tout tracé dans la « boîte de papa », vous avez malheureusement une fâcheuse tendance à tout rater à cause de votre maladresse. Vous devrez donc commencer au plus bas étage du building de votre paternel pour accomplir diverses tâches basiques comme rebrancher un rétro-projecteur, livrer un colis, arroser les plantes et j’en passe, afin de gravir un à un les échelons de la réussite avec votre façon de faire « toute en finesse »… ou pas! Un jeu qui vaut le détour ? Découvrez-le dans notre vidéo-test complet!

Le Vidéo-Test par Neoanderson

Réalisation: 14/20

La réalisation de Good Job est minimaliste mais propre, le but étant de permettre une bonne lisibilité de l’action dans le chaos que vous risquez rapidement de générer autour de vous. On apprécie le grand nombre de détails et d’objets interactifs dans les décors, mais on ne pourra que déplorer les chutes de framerate (surtout en coopération) pour un titre qui est loin de faire cracher les tripes de la Nintendo Switch.

Gameplay/Scénario: 14,5/20

Le scénario est simpliste au possible mais c’est loin d’être un défaut pour un puzzle game. Niveau gameplay, on apprécie les diverses façons proposées pour boucler un niveau, en la jouant tout en finesse ou en explosant les murs qui nous dérangent à grands coups de distributeurs de boissons et autres rétro-projecteurs. Le tout s’avère vraiment fun les premières heures, avant de montrer ses limites par une certaine redondance des mécaniques de jeu et surtout une gestion physique pas toujours au top, qui risque bien de vous faire rager lors des missions en chariot élévateur lorsque vous devrez construire des ponts en palette… Enfin, le mode multijoueur ne pousse jamais à la coopération.

Bande-Son: 12,5/20

Pas de doublage, des bruitages corrects et une musique d’ascenseur qui sied bien au contexte du soft, autant dire que la bande-son fait également dans le minimalisme, comme les graphismes, sans souffrir de la moindre faute de goût.

Durée de vie: 10/20

Comptez 6 heures pour boucler les différents étages du building, ce qui fait un peu peu quand on connaît le tarif pratiqué pour le jeu sur l’eShop: 20€! Bref, il va falloir attendre un peu que ça baisse selon nous.

Note Globale N-Gamz.com: 13/20

Avec son gameplay facile à prendre en main, ses nombreux moyens de résoudre les casse-têtes proposés, sa réalisation correcte et son côté déjanté, Good Job a tout du très bon puzzle game indie comme on les aime. Le souci, c’est que les énigmes se répètent un peu trop, que le mode coopération ne vous pousse jamais à vraiment coopérer, que la durée de vie est plutôt courte et que la gestion physique des objets s’avère parfois étrange, voire frustrante. Du coup, Good Job ne peut pas sortir du carcan de « petit soft sympathique sans plus », à l’inverse de très bons titres comme The Stretchers, Pikuniku ou encore le très attendu Moving Out par exemple, et vu le prix un peu costaud de 19,99€ pratiqué, on vous conseille d’attendre un peu ça baisse avant de tenter l’aventure.



About the Author

Avatar
Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la trentaine, Je suis le rédacteur en chef autant que le rédacteur de news de ce site. Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy, Chrono Trigger, Xenogears, et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je suis axé shonen/seinen tels que Ga-Rei, L'Ile de Hozuki, Orphen, Sprite, Asebi, ... Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch et Inception. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!