Review

Le talentueux Yamazaki Kore continue son voyage fantastique avec ce quatrième opus de The Ancient Magus Bride. Cette fois, les dragons sont à l’honneur dans ce véritable phénomène au Japon, qui a su sans mal trouver son public en France grâce à la clairvoyance des éditions Komikku. Préparez-vous à être totalement dépaysés !

La romance entre Chisé et Elias prend forme!

La romance entre Chisé et Elias prend forme!

Dans ce quatrième volume, Chisé est envoyée avec Lindel au pays des dragons pour fabriquer sa propre baguette magique. Ce voyage sera également pour elle l’occasion d’en apprendre plus sur son mystérieux maître, Elias, grâce aux révélations surprenantes du gardien des cracheurs de feu. Si l’apprentissage de la belle au cœur de la magie évolue, est-ce finalement une bonne chose pour notre jeune novice? Vous le découvrirez dans ce superbe conte féerique qui se pare, petit à petit, d’une jolie pointe de romantisme.

Tourner les pages de The Ancient Magus Bride est toujours un enchantement pour les yeux, et ce depuis le tout début de la série. Le graphisme détaillé nous emporte ainsi sans mal dans ce monde rythmé par la féérie et la magie, au sein duquel gravitent des personnages dont le character design sied à merveille à leur personnalité. Kore Yamazaki maîtrise avec aisance le travail des trames et nous offre un encrage qui ajoute grandement au « réalisme » de l’œuvre, ce qui touche d’autant plus au vu du caractère « fantastique » du récit. On y croit, à cet univers imaginaire toujours aussi entraînant, qui envoûte littéralement le lecteur du début à la fin de ce volume.

Ne tergiversons pas: le dessin de The Ancient Magus Bride est juste incroyable!

Ne tergiversons pas: le dessin de The Ancient Magus Bride est juste incroyable!

Niveau scénario, l’auteur continue sur sa ligne directrice qui est de nous livrer, par touches diffuses, de petites révélations sur l’histoire, certes, mais aussi et surtout sur les différents protagonistes. Ainsi, dans ce tome, Lindel nous dévoile une partie sombre de son enfance en tant que magicien tandis que le récit nous invite à de nombreuses réflexions sur le personnage de Chisé, qui entre de plus en plus dans le microcosme ésotérique. Alors oui, il est clair que Kore Yamazaki utilise un thème en vogue, celui de l’apprentissage de la magie, mais il est parvenu à le modeler pour lui donner une forme différente de ce à quoi nous étions habitués, loin d’une désagréable impression de déjà-vu. Ce volume regorge ainsi de révélations surprenantes et on en redemande ! De plus, la narration devient également très poétique pour conter la romance entre Elias et Chisé, une relation fascinante entre deux êtres que tout oppose. L’auteur joue allègrement sur les mots et les émotions pour décrire cette atmosphère si particulière et nous captiver de but en blanc. Bref, on est complètement sous le charme !

Décidément, The Ancient Magus Bride ne s’essouffle pas avec les volumes, et ce quatrième tome continue de nous émerveiller, incapables que nous sommes de lui trouver la moindre fausse note. Une perle rare, qu’il faut conserver précieusement dans votre bibliothèque, et qui parvient à nous captiver de plus en plus, curieux que nous sommes de savoir où l’auteur va nous emporter la prochaine fois et surtout : comment il va finir cette romance naissante!

Note Globale N-Gamz: 4/5



About the Author

Yzabel
Yzabel
Je suis une passionnée de manga et de tout ce qui touche à la culture asiatique en général, mais surtout de tout ce qui est en rapport avec les Yokaï. Fan de lecture, je suis également cosplayeuse et dessinatrice à mes heures perdues.