Review

Ces derniers temps, nous avons vu passer une foule de TCG (Trading Card gaming), ces fameux jeux de carte à collectionner à l’image des très connus Hearstone, Magic Duels ou plus récemment Faeria. Et pourtant, malgré la férocité de la concurrence, voilà qu’une autre licence culte du RPG va faire son apparition dans ce milieu déjà surchargé : The Elder Scrolls ! Simple plan commercial ou très bonne surprise ? Voici mon avis.

Skyrim x Magic?

« Création d’avatar et constitution de decks dans l’univers Elder Scrolls »

Développé par Dire Wolf, un petit studio basé à Denver et à qui l’on doit d’autres TCG comme Eternal, Clank ou encore Cardcraft, The Elder Scrolls Legends prouve que Bethesda n’a pas voulu confier sa poule aux œufs d’or à n’importe qui et c’est tant mieux.

Vous voilà donc lancé dans l’aventure des jeux de carte à collectionner grâce à un tutoriel nécessaire pour apprendre les bases du soft et vous en expliquer brièvement l’histoire car oui, malgré son statut de TCG, Legends intègre bien un scénario ! Vous devrez ainsi combattre Naarifin, un être maléfique ayant pour ambition de libérer des Daedras dans l’Oblivion. Pour l’en empêcher, vous aller devoir vous battre contre tous ceux qui se dresseront entre vous et lui grâce à des… combats de cartes ! Épique non? Bon, euh… ok, passons à la suite.

C’est en faisant son deck qu’on…

Tout au long de votre progression dans l’histoire, vous aller ainsi pouvoir acquérir de nouvelles cartes qui vous permettront de fabriquer des decks plus à même de tenir la distance face à vos rivaux. Le titre intègre un vrai background pour le coup, et vous pourrez même choisir votre faction histoire de garder un certain sentiment d’appartenance au monde des Elder Scrolls.

« Vous aurez l’embarras du choix niveau cartes, et le cash shop n’est pas du tout indispensable »

Niveau gameplay, on retrouve les bases des JCC (Jeux de Carte à Collectionner) avec des monstres ou des cartes de soutien qui coûtent des points de mana que vous allez acquérir à chaque tour. Vous aurez également un nombre de points de vie donné et un nombre de points d’attaque, le but du soft étant de diminuer jusqu’à zéro la vie de votre adversaire grâce à vos cartes qui lui causeront des dégâts directs ou indirects. Une fois la santé de votre opposant à son plus bas niveau et ses cinq runes détruites, vous remportez le match !

A noter que chaque carte peut disposer d’un pouvoir particulier comme la prophétie qui vous permet de piocher une carte dès que votre santé s’arrête sur un multiple de 5, ou encore la garde qui obligera votre adversaire à attaquer uniquement une carte donnée, sans parler de l’excellent coup fatal qui vous permet de tuer instantanément une créature ciblée sur le terrain adverse.

Pay-to-Win ?

« La séparation du terrain en deux colonnes ajoute une bonne couche de stratégie »

Mais le souci, c’est qu’à force de jouer à Legends, on se rend compte que de nombreux sorts ressemblent très fort à ce que l’on peut croiser dans d’autres jeux du même genre, le titre de Bethesda ayant parfois un peu de mal à tirer son épingle du jeu. Heureusement, le soft possède quand même quelques innovations comme son terrain qui se compose de 2 colonnes de combats, à gauche et à droite, les créatures d’une colonne ne pouvant pas attaquer celles de l’autre, sachant qu’à droite vos bestioles ne pourront jamais être touchées lors de leur mise en jeu.

Une fois la fin de votre périple solo, vous pourrez vous adonner au mode duel qui vous permettra d’affronter un joueur réel grâce à un deck construit, mais aussi au mode arène qui vous demandera de créer votre deck en piochant, au fur et à mesure, une carte parmi le lot de trois proposé par le soft. Votre but ? Atteindre les 10 victoires ! A la 3ème défaite, vous êtes éliminé mais vous gagnez des lots en fonction de vos performances. Déjà vu hélas. En parlant de lots, sachez que vous aurez la possibilité, comme dans tout TCG, d’acheter des boosters pour remplir votre collection au moyen d’or gagné ingame ou d’euros bien réels. Heureusement, le jeu n’est pas trop avare et il est tout à fait possible de se faire un bon deck sans débourser un seul centime.

Un beau jeu de cartes !

« Visuellement, les effets spéciaux font bien leur boulot, mais les cinématiques…

La réalisation de Legends est très réussie : le design des cartes est plutôt aguicheur et certaines arborent même des reflets bien sentis, comme les cartes dorées et leur animation bien spécifique. Durant les affrontements, les effets spéciaux permettent de donner un peu de mouvement à l’ensemble et la mécanique prend plutôt bien, notamment grâce à un affichage bourré de détails. Petit bémol néanmoins : les cinématiques ne sont pas vraiment convaincantes, se matérialisant dans un style cartoon dessiné à la hâte et des animations sommaires. Moyen pour un jeu qui est quand même tiré de la prestigieuse licence The Elder Scrolls.

Niveau sonore, le jeu est intégralement doublé en français et les effets sonores font leur job, tout comme les musiques d’ambiance très héroic fantasy qui ont le don de vous mettre dans l’état de transe habituelle que suscite les titres E.S. Du bon boulot !

Sérieux concurrent à Blizzard ? Peut-être… avec le temps

The Elder Scrolls Legends, s’il ne brillera pas sur la scène des TCG par son originalité débordante, applique à la lettre des mécaniques de jeux efficaces en y apportant quelques subtilités notoires et la fameuse licence RPG de Bethesda. Plus sérieux que son concurrent direct Hearthstone dans son design, le titre offre un contenu solide et un habillage convaincant, sans devenir Pay-to-Win. De quoi franchir le cap et surveiller le soft de près, car il pourrait bien nous surprendre un peu plus par le biais d’extensions déjà en préparation !

La bande-annonce

Réalisation: 14/20

Visuellement, le titre est plutôt travaillé et bien dans l’esprit de la saga dont il est tiré. Les cartes sont détaillées et les effets spéciaux bien sentis, mais les cinématiques en dessin font vraiment cheap pour le coup. C’est Elder Scrolls quand même !

Gameplay/Scénario: 15/20

Le jeu dispose d’un mode histoire très intéressant et au background conséquent, qui a le bon goût de vous faire gagner des cartes puissantes à chaque fin de mission histoire de fabriquer un deck valable assez rapidement sans passer par la case Pay-to-Win. Niveau gameplay, les mécaniques font dans le classique, mais une petite innovation vient pointer le bout de son nez et offre pas mal de technicité : les deux colonnes du champ de bataille. De quoi un peu bouleverser certains de vos comportements si vous êtes accros aux jeux du genre.

Bande-Son: 16/20

Autant au niveau bruitages que musiques, l’univers des Elder Scrolls et sa Dark Fantasy sont reconnaissables entre mille, et ce Legends est totalement dans le ton avec une bande-son orchestrée comme il se doit et des mélodies qui se prêtent vraiment bien au TCG

Durée de vie: 14/20

Difficile de donner un temps de jeu moyen sur un TCG car il s’agit avant tout d’un genre compétitif. Tout au plus pourra-t-on se montrer plutôt satisfait par le nombre d’heures durant lequel le mode histoire vous tiendra en haleine.

Note Globale N-Gamz.com: 14,5/20

Si on déplorera le classicisme dont fait preuve The Elder Scrolls Legends, on ne pourra nier que ce qu’il fait, il le fait vraiment très bien en proposant un système de jeu efficace et plus technique que pas mal de ses concurrents, tout en offrant un univers qui fera vibrer la fibre rôlistique des gamers. Une « bonne pioche » qui aura tout à gagner à se mettre à jour avec quelques petites originalités de plus pour perdurer dans ce secteur déjà bien chargé. A surveiller.



About the Author

Arkamis
Arkamis
J'ai appris à connaître les jeux vidéo très tôt, grâce a mes frères, avec la NES, la Master System, et j'en passe. J'y ai découvert un univers de rêve qui, 15 ans plus tard, me réserve toujours autant de surprises et de plaisir, que ce soit rétro ou current gen