Review

Après avoir fêté ses 30 ans, il était hors de question que Mario, notre plombier moustachu, parte à la retraite ! Bien qu’ayant engrangé assez d’argent pour se payer une villa et vivre dans un petit paradis fiscal, la mascotte de Nintendo aime tellement son travail qu’elle nous revient cet automne avec Mario Party Star Rush sur Nintendo 3DS !

Des pains et « un » jeu 

"Attrapez plus d'étoiles que vos amis !"

« Attrapez plus d’étoiles que vos amis ! »

Si, après tant d’années, vous n’avez encore joué à aucun volet des « Mario Party », sachez qu’il s’agit tout simplement d’un titre multijoueur conçu pour s’amuser avec une pléthore de mini-jeux… mais aussi de la première cause des disputes entre amis. Sortez votre bonne humeur et votre mauvaise foi car même si le plus important est de participer, tout le monde voudra gagner ! Bien entendu, la richesse de ce nouvel opus, comme pour les précédents, réside dans ses mini-games souvent inédits et très fun. Mentionnons aussi le nombre plutôt conséquent de modes de jeux, déblocables au fil de vos victoires, et qui fait plaisir à voir sur la console portable de Nintendo.

Mais tout l’intérêt d’un Mario Party, comme son nom l’indique si bien, c’est de faire la « party » avec vos amis. Seul, le jeu a un potentiel juste correct pour vous divertir mais une fois que vous êtes rejoint par d’autres, le vrai fun commence enfin ! Pour jouer à plusieurs, évidemment, il vous faudra des amis gamers possédant également une Nintendo 3DS, mais pas nécessairement le soft ! Eh oui, Tonton Nintendo fait preuve de générosité et permet à des amis de jouer avec vous dans certains modes sans avoir la cartouche. On regrette toutefois l’absence d’un véritable jeu en ligne qui aurait pu fournir de nouveaux potes aux gamers solitaires.

Un contenu énorme 

"Les mini jeux sont nombreux, et l'écran du bas n'est pas négligé"

« Les mini-jeux sont nombreux, et l’écran du bas n’est pas négligé »

Si l’on ne va pas vous expliquer tous les mini-jeux existants, attardons-nous tout de même un instant sur les différents modes. Au nombre de huit, vous n’aurez accès qu’à un seul d’entre eux lorsque vous commencerez votre partie. Au fur et à mesure, vos victoires, vos bonus ou même vos défaites vous offriront des points, lesquels vous feront passer au niveau supérieur. A chaque level, un mode ou un personnage sera débloqué. Autant vous dire qu’il vous faudra quelques heures de jeu avant d’avoir libéré la plus grosse partie du soft. Il existe bien entendu des modes de jeu classiques, comme le Tumulte-Toad ou encore la Fête aux Ballons, des jeux de plateau que l’on a l’habitude de retrouver dans les Mario Party et dans lesquels il vous faudra récolter le plus de pièces ou d’étoiles.

D’autres modes répondent également présents, comme le Boulier de Boo, un dérivé de Tetris, ou encore le Récital en Rythme, un rhythm’game… très décevant. En effet, malgré le petit bonheur de retrouver des mélodies mario-esques d’antan, le jeu en lui-même est très basique, voire mal réalisé. Ainsi, après avoir choisi parmi 4 instruments, vous devrez tout simplement taper l’écran tactile en fonction des notes de musique qui apparaissent. Classique, me direz-vous, sauf que non, il n’est question d’aucun rythme ici ! Les notes ne sont pas du tout synchronisées avec la mélodie et le tout donne lieu à un véritable capharnaüm. On lâche vite l’affaire après quelques essais … Enfin, on pourra citer la Tour du Défi, un style de démineur, et le Mario-Gammon, un dérivé de backgammon, mais nous vous laisserons le plaisir de découvrir les derniers par vous-même !

Un soft haut en couleurs

"Les mini jeux sont nombreux, et l'écran du bas n'est pas négligé"

« Les mini jeux sont nombreux, et l’écran du bas n’est pas négligé »

Coloré et aussi fun (comme les Tic Tac), Mario Party Star Rush vous apportera définitivement une petite dose de bonne humeur concentrée. Graphiquement parlant, il n’y a pas grand chose à redire. C’est beau, c’est réussi, c’est fluide et ça vous donne le sourire grâce à un design artistique super kawaï !

De même, l’utilisation de l’écran du bas est plutôt bien exploitée. Toujours utile afin de présenter une carte, des instructions ou une action simultanée, on finit par l’utiliser peu certes, mais à chaque fois de façon efficace et justifiée. Quand on sait qu’une grosse majorité des jeux 3DS font très peu appel à ses fonctions, et pas toujours de manière très logique, on apprécie l’optique du soft. Enfin, sur le plan musical, on retrouvera des thèmes entraînants et des digitalisations correctes, mais rien d’inoubliable hélas.

Le multi, c’est la vie !

Bien que globalement réussi dans ses mini-jeux et son habillage graphique, on se demande si la série des Mario Party est vraiment adaptée à la console portable de Nintendo, qui privilégie plutôt le jeu en solitaire. En effet, si l’on ne peut nier le caractère ultra fun des parties multi malgré l’absence de mode online, le titre perd vite de son intérêt en solo après une petite dizaine d’heures, le temps de -presque- tout débloquer. Soulignons néanmoins l’effort de Nintendo pour l’importance du nouveau contenu offert par ce soft, signe qu’il ne cherche pas à se reposer sur ses lauriers!

La bande-annonce

Réalisation: 17/20

Pas grand chose à redire niveau réalisation : Nintendo connaît et maîtrise son sujet aussi bien que sa console. Des personnages cultes et sympathiques, des niveaux colorés et ludiques, … C’est beau, ça fonctionne et on n’en demande pas plus !

Gameplay/Scénario: 15/20

On apprécie le contenu du jeu plutôt étoffé et le système de plateaux qui est LE bon point de la série des Mario Party. Les mini-games sont très fun et utilisent habilement l’écran tactile. Les autres modes sont plus anecdotiques mais tout de même marrant à jouer de temps en temps. Pour la prochaine, on attend néanmoins impatiemment le mode en ligne !

Bande-Son: 14/20

Classique, voire neutre, la bande-son ne marque pas vraiment par son peps ou son originalité. On retrouve des sons typiques de la série, mais rien de très novateur. On apprécie que des musiques des jeux précédents soient incluses dans le Récital en Rythme, mais dommage qu’elles soient gâchées par le rhythm game mal calibré dans lequel elles sont présentes …

Durée de vie: 17/20

Des dizaines de mini-jeux, de nombreux modes et beaucoup de contenu à débloquer : impossible de boucler ce Mario Party rapidement ! Le défi de battre vos propres records ou d’écraser vos amis lors de parties endiablées viendra évidemment rajouter quelques heures de divertissement. Attention néanmoins, cette note reflète le mode multijoueur local. En solo, vous risquez de faire le tour du soft assez rapidement (une dizaine d’heures maxi).

Note Globale N-Gamz.com: 16/20

Un contenu énorme, dont une grande quantité est inédite, et une réalisation sans faille : vous aurez bien du mal à trouver à redire sur ce nouveau Mario Party Star Rush. Même si certains modes de jeu sont moins convaincants, et qu’il est un peu moins amusant de jouer seul, le titre vous procurera une bonne dose de bonne humeur, et ça, c’est toujours bon à prendre ! Seul bémol: l’absence de vrai online qui aurait pu apporter une sacrée rejouabilité. Pour un titre orienté multi, c’est un peu dommage.



About the Author

Amy
Amy
Gamer girl et otaku dans l'âme, j'ai fait du fansub -aux postes de traductrice/checkeuse- pendant plusieurs années. A la fin de mon anime favori (R.I.P. Bleach), j'ai lentement décroché ; et depuis, j'ai erré sur le net ... Jusqu'à ce que je trouve N-Gamz ! Un site qui me permettrait de partager ma passion non plus de la japanim, mais des jeux vidéos avec un public ; parfait ! Je vais donc mettre tout mon petit coeur dans mes articles et tests, en espérant qu'ils vous plairont ! Random fact : je fais un délicieux brownie