Review

On ne présente plus Monopoly, le célèbre jeu de société de transactions immobilières. Hasbro et Ubisoft se sont associés pour nous livrer une version vidéoludique : Monopoly – Family Fun Pack. Il s’agit en fait d’une compilation réunissant les jeux Monopoly Plus, My Monopoly et Monopoly Deal, ainsi que le DLC Lapins Crétins. Jouer seule, en famille ou entre amis, sans avoir à ranger les petites maisons à la fin de la partie : en voilà une chic idée ! Mais le résultat est-il vraiment divertissant ?

Une compilation de Monopoly

Le classique Monopoly prend vie sur Next-Gen

Depuis sa première édition en jeu de plateau en 1935, le Monopoly a fait du chemin. Normal, qu’il veuille se faire une place dans le monde des jeux vidéo. Si ses adaptations vidéoludiques ne sont pas une nouveauté, puisque Nintendo leur avait déjà fait une place avec plusieurs versions sur Wii et sur DS, l’arrivée sur les consoles Next-Gen marque un tournant dans l’histoire du titre. Hasbro et Ubisoft se sont donc associés pour proposer originellement non pas un jeu mais plusieurs sur Playstation 4 et Xbox One. Plusieurs ? Oui, car le Monopoly Family Fun Pack intègre Monopoly Plus, My Monopoly et Monopoly Deal. A cela s’ajoute le DLC des Lapins Crétins, la licence chère à Ubisoft, qui permet de jouer sur un plateau aux couleurs des lapinous et de posséder un lapin turbulent en guise de pion. Baba ! Une compilation donc, qui existe en versions boîte et dématérialisée tandis que les jeux originels existent tous séparément mais en téléchargement uniquement. Petite description des titres proposés.

« Où est l’intérêt de posséder une version vidéoludique ? » Et bien on va vous étonner!

Monopoly Plus c’est l’adaptation classique du jeu de plateau, en version 3D, à la différence que vous pouvez adapter les règles à votre propre façon de jouer en sélectionnant les options de votre choix. My Monopoly, quant à lui, est en fait l’extension du premier et permet de personnaliser les plateaux de jeu à votre guise (y compris nommer les rues à votre nom par exemple). Enfin, Monopoly Deal permet de prolonger l’expérience avec un jeu de carte rythmé pour lequel la victoire revient à celui qui parvient à rassembler les trois propriétés d’un même lot de couleur. Les joueurs peuvent s’affronter à l’aide des cartes Deal Troc, Deal Jackpot et Deal Banco. Bien entendu, comme dans le Monopoly classique, le jeu se déroule au tour par tour, en lançant deux dés à 6 faces. Le joueur avance du nombre de cases indiqué sur les dés et selon la case sur laquelle il tombe, il effectue une action : acheter une rue, la mettre aux enchères, payer un loyer, piocher une carte, … Mais ça, tout le monde le sait. Alors où est l’intérêt de posséder une version vidéoludique ? Et là, on va vous étonner mais les avantages se ramassent à la pelle… Dommage que certains subissent quelques limites.

Les limites du jeu en ligne

Jouer en local est un plaisir, mais pour le online… l'attente est longue

Le gros défaut du jeu pointe son nez sur le côté « société ». Car si Monopoly Family Fun Pack permet de jouer jusqu’à six joueurs en local ou en ligne, en utilisant une ou plusieurs manettes, les limites s’imposent très vite. Tout d’abord, jouer en affrontant l’IA sera très vite énervant, car celle-ci est particulièrement facile à battre, même en mode difficile. Ensuite, si s’amuser ensemble en local fonctionne plutôt bien, cela sous-entend néanmoins d’avoir des amis avec qui jouer. Gros avantage, il est possible de n’avoir qu’une seule manette pour tous les joueurs, et ça, c’est quand même bien pratique, en particulier lors d’une partie improvisée. En revanche, dès lors que ce Monopoly se tente en ligne, ça cafouille un peu plus. Déjà, il est impossible de jouer à la fois avec un ami en local et d’autres personnes en ligne, ce qui est fort dommage. Mais surtout, il y a bien trop peu de joueurs en ligne, ce qui oblige souvent une longue attente pour enfin accéder à une partie, et ce quel que soit le mode, même si l’attente sur Monopoly Deal semble un tantinet moins longue.

Pire, quand vous avez enfin trouvé quelqu’un en ligne pour jouer avec vous, il arrive trop souvent que celui-ci quitte la partie sans crier gare. L’équivalent vidéoludique de l’ami mauvais-perdant qui balaye le plateau d’un revers de la main, car si celui-ci était l’hôte de la partie, celle-ci s’arrête net. Etant donné qu’il n’y a pas de système de score en ligne, il n’y a visiblement pas de pénalité en cas d’abandon de l’hôte. Autant dire que ce genre de surprises, malheureusement récurrentes, empêche une bonne expérience de jeu.

Une bonne dose de divertissement

Le mode Monopoly Deal, sous forme de jeu de carte, est une vraie bonne surprise

En revanche, on peut aussi très bien s’amuser seul. D’ailleurs, « mieux vaut être seul que mal accompagné » dit le dicton. En se fixant pour but de réussir tous les succès du jeu, il est possible de passer un certain nombre d’heures à jouer seul avec un peu de challenge à la clé. Seul le Monopoly Deal vous obligera à attendre la connexion d’un joueur sur votre partie car tous les succès du Monopoly classique peuvent s’obtenir en solo avec quelques paramétrages de partie bien sentis. Sinon, de toute façon, il faut se rendre à l’évidence, on a toujours un ami sous le coude qui voudrait bien se faire un petit Monopoly sans avoir à ranger le jeu à la fin. Et ça c’est chouette.

Techniquement, les premières minutes de jeu sont vraiment sympathiques. On découvre le plateau prendre vie instantanément sur des graphismes fins et plutôt fluides, le tout accompagné par une musique d’ambiance qui, à défaut d’être entraînante, n’est déjà pas agaçante (et c’est déjà beaucoup pour une adaptation vidéoludique d’un jeu de société). Les quelques commentaires qui accompagnent la partie sont justes. Bref, en soi, le titre se tient plutôt bien, même s’il n’a pas grand chose de transcendant.

My Monopoly permet toutes les excentricités, pour un soft techniquement très propre

Pour les fans du Monopoly en particulier, tout est donc réuni pour leur plus grande satisfaction. Le contenu est plutôt à la hauteur du prix, mais surtout, il est enfin possible de jouer à tous les jeux Monopoly en personnalisant ses règles et son plateau, y compris en baptisant les cases des noms que vous souhaiterez.

Bon jet de dés?

Pour jouer en famille ou entre amis sur la même console, le Monopoly Family Fun Pack saura satisfaire ceux qui souhaitent donner vie sur écran au célèbre jeu de société. Les défauts du jeu sur sa version en ligne ou l’incapacité de l’IA a apporter un minimum de challenge grèveront certainement le plaisir, mais pour ceux qui aiment personnaliser à outrance en créant leurs propres règles et en donnant naissance à leur propre plateau de jeu, la compilation saura certainement apporter un peu de fun. Au-delà, pour jouer seul face à sa console, il sera très compliqué de trouver l’amusement promis. En revanche, le DLC des lapins crétins apporte un véritable plus qui saura particulièrement séduire les plus jeunes. L’ensemble se révèle donc divertissant, mais pas suffisamment pour rester des dizaines d’heures accroché à sa manette.

La bande-annonce

Réalisation: 16/20

Les graphismes sont fins et l’animation plutôt fluide et il n’est pas désagréable de voir prendre vie un plateau de jeu en 3D. La personnalisation intégrale ajoute un véritable plus à la compilation et en particulier la présence du DLC des Lapins Crétins dont la présence illumine clairement le Monopoly classique.

Gameplay/Scénario: 16/20

Les parties sont très simples à mettre en place, après un choix de règles, de plateau et de joueurs, votre Monopoly personnalisé s’anime seul, tant et si bien que vous n’avez plus qu’à cliquer en boucle sur la même touche pour poursuivre le jeu. A vous d’être vigilant pour acheter les rues quand vous y tombez, et pour les plus étourdis, la manette vibre quand c’est votre tour de jeu.

Bande-Son: 14/20

Si la musique d’ambiance n’a rien de transcendante, elle a l’avantage de ne pas être désagréable et ça a le mérite d’être souligné dans une adaptation de jeu de plateau. Du côté des commentaires, ceci sont plutôt justes et tombent souvent très bien, même si quelques commentaires étranges se glissent parfois à des moments où ils n’auraient pas lieu d’être.

Durée de vie: 11/20

Les premières parties seront très agréables, même si le online s’avère quasiment impossible quand on prend en compte les temps d’attente extrêmement longs pour trouver des joueurs en attente de parties. En revanche, pour s’amuser en famille ou entre amis occasionnellement, il n’est pas désagréable d’avoir le jeu dans sa console.

Note Globale N-Gamz.com: 14/20

Monopoly Family Fun Pack n’a rien de vraiment extraordinaire pour se permettre d’atterrir dans tous les foyers. En revanche, le posséder sur l’étagère pour ceux qui souhaitent jouer occasionnellement en famille ou entre amis peut s’avérer être une excellente idée. Il est bien plus pratique de s’amuser sur une version vidéoludique qui accepte que l’on joue avec une seule manette que de sortir un plateau de jeu et de devoir le ranger après la partie. Le charme n’est pas le même, soit. Mais cette compilation permet de personnaliser comme bon vous semble votre partie, y compris aux couleurs des Lapins Crétins, et elle intègre deux versions de Monopoly, à savoir le jeu de plateau classique, mais également le jeu de cartes dérivé. Globalement, vu le prix plutôt raisonnable, il n’est pas désagréable de l’avoir sous le coude pour le jour où on souhaite se faire une petite partie en bonne compagnie.



About the Author

CerberusXV3
CerberusXV3

Un smartphone greffé dans la main gauche, une manette dans la droite, polyvalente, rebelle, débrouillarde, un poil geeky, tatouée, piercée, pas fataliste mais réaliste, n’aime pas les préjugés, addict au café et à la junk-food, bref : comme tout le monde, mais en pire.