Review

Que se passerait-il si No Man’s Sky et Astroneer avaient un magnifique bébé un peu déjanté ensemble ? Et bien on obtiendrait certainement Journey to the Savage Planet, un titre qui débarque sur consoles et PC le 28 janvier prochain! Du coup, histoire de vous dire si l’atterrissage sur la planète sauvage se fera en douceur dès demain, je me suis plongée aux commandes d’un personnage haut en couleurs afin de dénouer les mystères d’AR-Y 26. Enfilez votre combinaison, on embarque pour une épopée épique!

Shoot dans le piaf !

« A vous d’explorer cette mystérieuse planète et sa faune… assurément bizarre! »

Journey to the Savage Planet est un jeu d’aventure et d’exploration en vue à la première personne, proposé par le studio québécois Typhoon, avec à l’édition 505 Games. Ces anciens d’Ubi, EA et WB Games ont concocté pour les joueurs leur tout premier bébé sauce ultra colorée, bourré de fun et surtout… doublé en québécois ! En solo ou en coop à deux joueurs, le soft nous invite ainsi à incarner un employé de Kindred, 4ème meilleure société d’exploration interstellaire.

Vous sortez donc de votre repos, à bord de votre capsule Javelin, grâce à une voix d’IA qui va vite vous présenter le programme : explorer la planète AR-Y 26, répertorier sa faune étrange qui peut se montrer dangereuse et même… gluante ! En chemin, il va falloir percer les mystères d’une ancienne civilisation qui a laissé quelques ruines sur place. Le must? Votre vaisseau est abîmé, il n’a plus de carburant, et il va donc rapidement falloir se mettre en quête de ressources si vous voulez rentrer chez vous… en un seul morceau!

Le pouvoir du craft !

« Il faudra crafter, crafter et encore crafter! »

Bien entendu, Kindred vous a lâché dans la nature, comme le dit l’expression, « avec votre bite et un couteau ». C’est même d’ailleurs exagéré car… vous n’avez pas de couteau ! Tout ce dont vous disposez, c’est de votre scanner qui vous permettra d’identifier bestioles et ressources. Votre arme, vous allez devoir la fabriquer, comme toutes les améliorations d’équipements qui vous permettront de sauter plus haut et plus loin, d’avoir une plus grosse capacité de stockage, de transporter de nouveaux objets, de faire plus de dégâts… Bref, du classique bien efficace !

La planète est étudiée de façon à vous pousser à l’exploration et à débloquer de nouvelles technologies pour progresser. On aurait pu penser que la lassitude finirait par pointer le bout de son nez mais il est impossible de s’ennuyer dans cette aventure ! En effet, en plus du fun apporté par la narration, le level design est tellement chiadé que l’on n’a jamais fini d’explorer une même zone : il y a toujours d’autres chemins à emprunter, des secrets à découvrir, des créatures à occire ! Un vrai bonheur de parcourir AR-Y 26 en long, en large et en travers !

C’est beau, c’est bio, c’est fluo !

« Un jeu visuellement au top… et terriblement drôle! »

Journey to the Savage Planet nous en colle plein la vue dès que l’on sort du Javelin. C’est une claque visuelle pleine de lumière, de couleurs… La planète est divisée en plusieurs biomes : neige et glace, plaines luxuriantes et cascades, grottes ténébreuses aux cristaux lumineux, forêts mystiques pouvant se montrer toxiques… tout est présent afin de dépayser le joueur d’une partie de notre petit monde à l’autre, rendant la balade hyper diversifiée pour le bonheur des yeux. J’ai rencontré un ou deux petits bugs de collision, certes, mais rien de méchant. On sent que le titre a été réalisé avec beaucoup de soin, d’imagination et d’amour et on le ressent tout au long de notre périple. Concernant les bestioles qui peuplent ce monde, je vous laisse la surprise et le plaisir de les découvrir (je vous garantis un ou deux éclats de rire).

Les doublages, de leur côté, sont extraordinaires (OK, je ne suis peut-être pas objective, étant une grande fan de l’accent québécois). Le big boss de la boîte ne laissera personne de marbre et la voix de notre IA nous sort de notre solitude et a toujours la punch line qui nous tirera un sourire. L’ambiance sonore est de très bonne qualité, toujours de bon ton afin de rendre l’immersion totale. Mention spéciale au doublage de l’un des personnages jouables, mais une fois de plus je vous laisse le soin de découvrir de quoi ont été capables les génies de chez Typhoon.

Le must have de ce début d’année !

Journey to the Savage Planet est clairement le jeu décalé et haut en couleurs de ce début d’année. Tout a été pensé pour que le joueur s’éclate tout en voyant sa curiosité le pousser à prolonger encore et encore l’exploration de cet environnement magnifique et génialement pensé. Le gameplay se prend en main à la vitesse de la lumière et peut se montrer plein de défis dans les phases d’exploration, ce qui ne nuit en rien à la détente que nous propose le soft. Assurément un must have pour tous les joueurs avides d’exploration spatiale un peu barrée.

La Bande-Annonce

Réalisation: 19/20

C’est de toute beauté ! Une animation magnifique, des décors splendides qui ont le mérite d’être variés, une faune fabuleusement marrante… Le top du top en matière de créativité. On regrettera seulement d’être un poil paumé par moment malgré le système de boussole plutôt pas mal pensé.

Gameplay/Scénario: 18/20

Le scénario peut paraître peu novateur sur le fond, mais dans la forme il est génialement amené. Le jeu des acteurs y est pour beaucoup ! Le gameplay; de son côté, est efficace, facile à prendre en main tout en se montrant exigeant quand il le faut. Une excellente combinaison pour un soft d’exploration qui en impose.

Bande-Son: 19/20

Ce doublage… Magnifique ! Une bande-son qui nous plonge dans l’ambiance dès la sortie du javelin, des bruitages toujours de bon ton et des sous-titres lisibles. Le top !

Durée de vie: 18/20

Bien qu’honorable et clairement extensible selon l’envie de pousser l’exploration, quand on a affaire à un tel soft, on voudrait que la durée de l’expérience se prolonge pour l’éternité. Le rapport qualité, durée de vie, petit prix nous force d’ailleurs à vous dire de… foncer l’acheter!

Note Globale N-Gamz.com: 18,5/20

Mais quelle surprise ! Nous voici en face d’un véritable bonbon doux et acidulé qui va ensoleiller vos mornes journées d’hiver. Journey to the Savage Planet est un savant mélange de tout ce qui peut faire accrocher un joueur : de l’action, du fun, des environnements de toute beauté et une bande-son au top. C’est vraiment LE jeu à faire en ce début d’année ! Bravo au studio Typhoon et longue vie aux développeurs dont on a déjà hâte de voir ce qu’ils nous réservent pour la suite!



About the Author

Avatar
LadyDisturbed
Jeune sœur de bataille, dévoreuse de romans à la vitesse de la lumière et fanatique de jeux vidéos depuis la plus tendre enfance... voilà ce qui pourrait résumer de façon rapide votre petite rédactrice. Les mangas ne me font pas peur, la couture et le cosplay sont mon lot quotidien, l'écriture de fan fiction m'occupe et je rêve et vis dans un monde fait de fantasy et science fiction où les princesses Disney ont leur place. Éclectique, je suis ouverte à tous types de jeux, allant du RPG au FPS en passant par le Visual Novel, les MMO ou encore les jeux de stratégie et voguant dans les eaux troubles des jeux indépendants que je me plais à vous faire découvrir. Je ferais tout ce qui est possible pour être juste dans mes jugements, et puisse le sort vous être favorable !