Review

Arashi ayant officiellement intégré l’unité « Ampoule Une », il se voit confier sa première mission officielle en trio: sauver la fille d’un entrepreneur assassiné pour avoir dénoncé son patron véreux. Au menu, la même recette que le premier volume, version « upgrade »! Attendez-vous à de l’action frénétique, des poitrines opulentes comme s’il en pleuvait, des petites scénettes estudiantines toutes mignonnes et surtout un côté sombre bien plus prononcé avec ce Triage X numéro 2. Attention, le Label Noir va trancher dans le vif!

Le premier tome de Triage X démarrait par une séquence d’action rondement menée, et le second volume fait de même! Cette fois, autant « L’Ampoule Une » que « L’Ampoule Zéro » sont de la partie pour mettre un terme aux agissements de Masaki, un secrétaire aux dents longues qui rêve de s’approprier un empire financier de la construction. Le souci pour nos justiciers de l’ombre, c’est que ce dernier a pris une otage (et plutôt jolie en plus) et qu’un inspecteur aux méthodes peu orthodoxes, Tatara, a décidé de régler cette affaire lui-même. Dur de ne pas faire de victimes collatérales…

La suite du récit nous entraîne dans le quotidien estudiantin d’Arashi et Mikoto, de leurs amis respectifs à la romance éventuelle qui pourrait naître entre notre héros masculin et sa « toute mimi » déléguée de classe, Hinako. Hélas, vivre une existence normale est interdit aux membres du Label Noir, et très vite une nouvelle mission pointe le bout de son nez… de même qu’une mystérieuse tueuse à gages qui carbonise prioritairement toutes les cibles de nos justiciers et semble en connaître long sur leurs méthodes. 

Inunaki et sa "femme de l'ombre" devraient nous réserver bien des surprises!

On l’attendait de pied ferme, ce second volume de Triage X, et autant dire qu’on est loin d’être déçu tant les promesses de l’auteur semblent tenues pour nous offrir une très bonne série seinen. Ainsi, la première moitié du tome fait la part belle aux séquences d’action tout bonnement épiques! Entre une guerrière au sabre qui coupe littéralement une voiture (et accessoirement son conducteur) en deux alors que le véhicule est en plein tonneau ou un combat à mains nues que n’aurait pas renié Neo dans Matrix, Shouji Sato emmène le lecteur à 200 à l’heure au travers de ses planches et de ses héroïnes à la plastique superbe! La seconde moitié, elle, pose un peu plus le récit, nous dépeignant Arashi comme un légèrement plus « humain », mais encore et toujours trop lisse malgré sa double personnalité pacifico-meurtrière. Enfin, une bonne grosse conspiration comme on les aime semble poindre le bout de son nez en la personne du mystérieux Inunaki, un « homme-trouble » dont on devrait en apprendre plus dans le prochain volume.

Vous l’aurez compris, avec une technique impossible à prendre en défaut, un découpage divin et surtout de l’action frénétique et des scènes visuellement inoubliables mettant en scène de merveilleuses demoiselles aux formes généreuses, autant dire que ce Triage X tome 2 remplit parfaitement son contrat auprès du public cible des otakus amateurs de « fan service ». Ne reste plus qu’à attendre que l’histoire prenne enfin un tournant plus dramatique et que notre héros laisse parler sa part d’ombre !

Note Globale N-Gamz: 4/5



About the Author

Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la trentaine, Je suis le rédacteur en chef de ce site. Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy VII, Chrono Trigger, Xenogears, et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je suis axé shonen comme Ruroni Kenshin, Ga-Rei, Asebi et autres, mais j'apprécie aussi les seinen, Sprite en tête. Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch et Inception. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!