Review

Véritable révélation du financement participatif à sa sortie sur PC en 2014 (en test ici: http://n-gamz.com/video-game-review/the-banner-saga-test/), The Banner Saga a depuis fait le bonheur des joueurs nomades Android et iOS avec son esthétique 2D léchées, son histoire passionnante et ses combats terriblement stratégiques. L’heure pour nos chers Vikings, dont l’exode face à une armée de Golems avait ému nombre de gamers, d’envahir les terres de la PlayStation 4 avec une maniabilité adaptée pour l’occasion. De quoi nous replonger avec plaisir dans cette odyssée certes très linéaire, mais ô combien inoubliable d’un peuple simplement en quête… de survie !

Le vidéo-test par Neoanderson

Réalisation: 17/20

La 2D utilisée pour le jeu est superbe et sans aucune pixellisation. Les artworks rappellent furieusement les dessins animés occidentaux et transpirent littéralement de cette mélancolie guerrière propre au sombre univers de Stoic Studios. On regrettera juste que les sprites utilisés en combat soient un peu simplifiés, combats qui ne bénéficient d’ailleurs pas toujours d’un angle de vue optimal, et que le soft manque cruellement d’animation et de cut-scenes, trop ancré qu’il est dans ce côté « Livre dont vous êtes le Héros » ultra statique.

Gameplay/Scénario: 16/20

L’histoire est passionnante à suivre, vous faisant passer d’un groupe à l’autre l’espace de 7 chapitres pour les faire se rejoindre dans un combat épique. Hélas, elle se finit de façon abrupte en appelant directement une suite (qui devrait voir le jour vu le succès du jeu). On déplore néanmoins la quantité pharaonique de texte à lire alors que des cut-scenes auraient pu agréablement remplacer le tout, à moindre frais, ainsi que l’ultra-linéarité de l’aventure. Niveau gameplay, la gestion de la caravane est excessivement intéressante, mais peut se révéler frustrante par moment à cause d’une traduction bancale lors des décisions à prendre, entraînant de fréquents manques de vivres. Le système de renommée, s’il est bien pensé au départ, montre hélas quelques faiblesses sur le long terme en cloisonnant le leveling des personnages. Les combats sont, par contre, irréprochables en termes de technicité et de plaisir de jeu malgré un gameplay à la manette qui aurait pu être mieux pensé et des tutoriels trop laconiques. La fusion entre points de force et points de vie est tout simplement géniale et va vous faire longuement réfléchir avant de déplacer le moindre de vos héros. Un régal de Tactical-RPG !

Bande-Son: 18/20

Si les compositions musicales sont tout bonnement magistrales, empreintes qu’elles sont de sonorités moyenâgeuses, de chants barbares et de tristesse profonde, les doublages sont par contre aux abonnés absents, rendant The Banner Saga terriblement « silencieux » hormis la voix d’un mystérieux narrateur qui se déclenchera de façon sporadique. A vous de faire jouer votre imaginaire en lisant les kilomètres de textes façon roman et en créant les voix dans votre esprit… Encore une fois, le syndrome du « Livre dont vous êtes le Héros » fonctionne à plein régime pour qui est adepte du genre, mais gênera les autres. Niveau bruitages, par contre, c’est excellent, tout simplement.

Durée de vie: 15/20

Comptez environ 8 heures de jeu pour clôturer une première fois le récit, avec un combat final qui risque de vous donner des sueurs froides si vous n’avez pas boosté les bons personnages. On peut vous assurer que vous recommencerez d’office le titre pour un second parcours, histoire de voir les événements aléatoires que vous auriez ratés et prendre des décisions différentes de votre trajet initial. Pour 19,99€, c’est plutôt dans la norme dirons-nous.

Note Globale N-Gamz.com: 16/20

The Banner Saga est un Must-Have pour les fans de Tactical-RPG qui recherchent un système de jeu prenant et efficace ainsi qu’un univers immersif et original, du moins s’ils sont prêts à lire énormément de textes pour suivre ce récit terriblement sombre et tragique. On déplorera juste une traduction bancale, une certaine frustration liée à la non-prévisibilité des décisions à prendre et un gameplay à la manette moins ergonomique que le combo Clavier-Souris du PC. Ceci explique la note un peu moindre pour cette version PlayStation 4, qui reste néanmoins un excellent investissement pour un peu moins de dix heures de jeu (x2 si vous recommencez l’aventure, ce qu’on vous recommande fortement).



About the Author

Avatar
Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la quarantaine depuis peu, je suis le rédacteur en chef autant que le rédacteur de news et le vidéo-testeur de ce site (foncez sur la chaîne YouTube d'ailleurs). Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy, Chrono Trigger, Xenogears et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je voue un culte aux shonens/seinens tels que Ga-Rei, L'Ile de Hozuki, Orphen, Sprite ou encore Asebi. Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch, Inception et Tenet. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!