Review

Lancé en 2014 en tant que simple blague entre potes, Goat Simulator a tellement cartonné que le développeur Coffee Stain North a décidé de lui donner aujourd’hui une suite officielle baptisée Goat Simulator 3 ! Non, vous ne rêvez pas : souhaitant assumer le délire jusqu’au bout, le studio a choisi de carrément passer au troisième opus sans même développer un second épisode… et ce n’est que le début de l’esprit parodique qui règne sur ce titre qui vous fait incarner une chèvre totalement folle ! Larguée dans un Open World 8 fois plus vaste que son aîné et accompagnée selon vos envies par 3 de vos potes en local écran splitté ou en online, notre sympathique quadrupède va devoir mettre un boxon possible autour de lui en utilisant ses coups de tête, sa langue autocollante et plus de 350 pièces de customisation ultra drôles allant du bouclier en badamantium de Sergent Super Yankee au chapeau de pirate de Jack Spamo, en passant par la table de thé de 50 nuances d’Earl Grey ! Un joli foutoir qui nous promet même un mode story, le tout pour 29,99€ sur PlayStation 5, Xbox Series et PC ! De quoi nous livrer un titre aussi fun que WTF ? La réponse dans mon vidéo-test en 4K sur PlayStation 5 !

Goat Simulator 3 : Vidéo-Test

Note N-Gamz.com: 17,5/20

Goat Simulator 3 réussit avec brio le passage de la licence sur consoles Next-Gen en nous offrant un Open World ultra vaste et bourré d’activités toutes plus WTF les unes que les autres ! Parodiant allègrement toute la culture pop/geek au travers de références parfois divinement subtiles, le jeu de Coffee Stain North propose un contenu titanesque pour qui souhaite atteindre le 100%, de même qu’un fun omniprésent à plusieurs. On saluera tout particulièrement la possibilité de jouer de 2 à 4 en écran splitté ou en online, au choix, ainsi que la présence d’un mode histoire qui permet d’avoir des objectifs à suivre tout en découvrant l’univers bien barré créé par les développeurs. Dommage par contre qu’en solo, le titre puisse frustrer le joueur lambda et que les musiques tapent un peu trop sur le système à cause de boucles trop courtes. De même, on regrette l’absence de crossplay, la caméra un peu chaotique et les bugs à foison, mais au final c’est le côté fendard de l’expérience qui prend allègrement le dessus et fait de Goat Simulator 3 le Party Game par excellence pour cette fin d’année ! A consommer sans modération à plusieurs !



About the Author

Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la quarantaine depuis peu, je suis le rédacteur en chef autant que le rédacteur de news et le vidéo-testeur de ce site (foncez sur la chaîne YouTube d'ailleurs). Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy, Chrono Trigger, Xenogears et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je voue un culte aux shonens/seinens tels que Ga-Rei, L'Ile de Hozuki, Orphen, Sprite ou encore Asebi. Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch, Inception et Tenet. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!