Review

Neptunia x Senran Kagura Ninja Wars est un Action-RPG développé par le trio Idea Factory, Compile Heart et Tamsoft sur PlayStation 4 (des versions Switch/PC débarquent prochainement). Edité par Marvelous, le jeu est un pur crossover entre la licence de RPG Hyperdimension Neptunia née en 2010 et la saga d’action fan service Senran Kagura de 2011 ! Vous voilà donc transporté au coeur du continent de Gamninjustry en proie à une guerre séculaire entre divers royaumes dont ceux de Heartland, où vivent les kunoichis du Compa Style, et de Marveland, où résident les Shinobis du Honeypa Style. Vous l’avez compris, le premier est protégé par les « femmes/consoles » Purple Heart, Black Heart, Green Heart et White Heart tandis que le second est sécurisé par les « Ninjettes à Boobs » Asuka, Homura, Yumi et Miyabi ! Avec un tel casting, on s’attend à du fan service à tous les étages, des combats aux angles de caméra aguicheurs et une histoire bien barrée histoire de justifier la rencontre de ces deux univers si différents ! Alors, que vaut réellement cette union entre héroïnes futuristes et ancestrales ? La réponse dans mon vidéo-test complet sans concession, juste après la présentation d’une statuette totalement dans le style : Choun Shyriu d’Ikki Tousen en version Beat !

Neptunia x Senran Kagura Ninja Wars: Test par Neoanderson

Note N-Gamz.com: 11/20

On attendait beaucoup d’un pareil crossover qui rassemble deux sagas phares des otakus aguerris. D’un côté le RPG sur fond de parodie de la Guerre des consoles avec des héroïnes au look ultra futuriste, et de l’autre le Beat’em all fan service par excellence avec ses arts martiaux ancestraux et demoiselles à mensurations généreuses et poitrines bondissantes. On imaginait déjà en prendre plein les yeux en termes d’images aguicheuses, de suggestivité audacieuse et d’artworks un peu « chaud » et pourtant, il n’en est strictement rien. En effet, ce Neptunia x Senran Kagura Ninja Wars a tout de l’Action/RPG trop sage, délaissant ainsi tout le côté sexy et sensuel que l’on était en droit d’attendre pour nous offrir un soft juste moyen. Ainsi, si l’on appréciera la superbe modélisation des demoiselles, les effets spéciaux de qualité et la 4K@60fps qui donne du punch aux affrontement, on ne pourra que pester devant ces décors bien trop pauvres et ce bestiaire qui fait dans le recyclage permanent. De plus, alors que le doublage japonais (sous-titré anglais) donne littéralement vie aux combattantes, on pleurera devant les scénettes Visual Novel monstrueusement statiques et le scénario qui, s’il jouit d’un certain humour et de jolies allusions au monde vidéoludique, enchaîne les poncifs du genre et les paroles pour ne rien dire… au point qu’on finira par zapper carrément les dialogues. Heureusement que le système de combat offre de superbes attaques spéciales, un chouette système de combo, des postures élémentaires intéressantes et même un sphérier pour personnaliser votre style. Il n’empêche, avec sa faible durée de vie, son absence de bon nombres d’éléments fan service, sa caméra parfois très capricieuse et sa grande répétitivité, le titre rate le coche et ne pourra réellement plaire qu’aux fans absolus de Neptunia ou de Senran Kagura qui apprécieront la prise de risque d’avoir mixé ces deux licences ! Un jeu moyen qui avait pourtant le potentiel pour devenir un monument de l’action « sexy » comme on l’aime !


About the Author

Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la quarantaine depuis peu, je suis le rédacteur en chef autant que le rédacteur de news et le vidéo-testeur de ce site (foncez sur la chaîne YouTube d'ailleurs). Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy, Chrono Trigger, Xenogears et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je voue un culte aux shonens/seinens tels que Ga-Rei, L'Ile de Hozuki, Orphen, Sprite ou encore Asebi. Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch, Inception et Tenet. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!