Review

In Sound Mind est un jeu d’horreur psychologique développé par le studio israélien We Create Stuff, que l’on connaît surtout pour son mod « Nightmare House 2 » sur Half-Life, et édité au prix de 34,99€ chez Modus Games pour PC, Xbox Series X|S, PlayStation 5 et Nintendo Switch. Le titre vous place dans la peau de Desmond Wales, un psychiatre coincé dans un immeuble à bureaux/appartements entouré d’eau. Toute trace de vie semble avoir été balayée au dehors et vous allez devoir tenter de retrouver la mémoire pour comprendre ce qui s’est passé. Pour ce faire, vous aurez pour objectif de retrouver les cassettes contenant les enregistrements de vos anciennes séances avec patients et d’y « plonger » littéralement pour comprendre à quel point vous avez peut-être joué un rôle dans leur funeste destin. Entre une baie plongée dans la pénombre, un centre commercial hanté par une femme suicidaire qui ne supporte pas son reflet ou encore une usine où se sont tenues d’atroces expériences, vous aurez à affronter des entités malfaisantes qui semblent obéir à un étrange maître vous connaissant mieux que personne et tentant tout doucement de vous faire tomber dans la folie pure ! Bref, une immersion en plein coeur de la psyché dérangée d’un être humain qui pourrait bien créer la surprise chez les amoureux du genre, comme vous pourrez le constater dans mon vidéo-test réalisé… sans concession !

Le Vidéo-Test par Neoanderson

Note Globale N-Gamz.com: 15/20

S’il utilise un gameplay assez rigide, souffre d’incohérences sur ce dernier (avoir plein de morceaux de verre à terre pour couper un ruban de police et ne pas pouvoir en prendre un seul) et n’est graphiquement pas vraiment à la hauteur de la Next-Gen, In Sound Mind est une belle petite surprise pour qui aime le genre de l’aventure psychologique horrifique. De fait, on lui pardonnera son manque de précision dans la visée à l’arme à feu, voire même l’impossibilité de prendre sa lampe torche en même temps qu’un objet (ce qui vous oblige à switcher en permanence avec la touche R1), et on prendra énormément de plaisir à découvrir des cas psychiatriques bien flippants, un « maître du jeu » totalement fou et adepte du jump scare, une bande-son créée par The Living Tombstone (Five Nights at Freddy’s) et même une durée de vie plutôt inhabituelle d’une douzaine d’heure pour un titre vendu 35€. Ajoutez à cela une ambiance vraiment unique, des énigmes bien fichues, la possibilité de customiser les caractéristiques de votre perso via des médicaments à ramasser en explorant les niveaux bien barrés ainsi qu’un chat qui parle (comment ne pas craquer pour ça, hein ?) et vous obtenez au final un titre que l’on vous recommande vraiment si vous voulez découvrir un soft « à part » dans la scène du jeu vidéo horrifique !



About the Author

Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la quarantaine depuis peu, je suis le rédacteur en chef autant que le rédacteur de news et le vidéo-testeur de ce site (foncez sur la chaîne YouTube d'ailleurs). Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy, Chrono Trigger, Xenogears et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je voue un culte aux shonens/seinens tels que Ga-Rei, L'Ile de Hozuki, Orphen, Sprite ou encore Asebi. Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch, Inception et Tenet. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!