Review

G-Darius HD est un shoot’em up développé par M2 et vendu au prix de 29,99€ sur Nintendo Switch via l’eShop. Portage remastérisé en HD du jeu mythique G-Darius sorti en arcade et sur PlayStation 1 et 2 en 1997, le titre nous fait revivre le premier Darius en 3D, un soft que beaucoup considéraient à l’époque comme la transposition idéale d’un shm’up 2D vers la troisième dimension. L’aventure nous envoie directement dans le conflit opposant le Royaume d’Amnelia, dernière poche de résistance d’un conflit opposant la galaxie à l’Empire Mécanico-Aquatique de Thiima. Alors que la situation semble désespérée, un vaisseau capable de renverser la situation est créé pour contrer la menace extra-terrestre : le Silver Hawk ! A vous, en tant que pilote de cet engin révolutionnaire, de sauver toute vie organique en utilisant vos armes mais surtout votre balle de capture, un engin révolutionnaire qui vous permet de soumettre vos ennemis et de les faire combattre à vos côtés ! Alors, les 15 niveaux de ce Remaster jouable à deux justifient-ils le coût plutôt élevé proposé pour ce G-Darius HD ? La réponse dans mon vidéo-test… sans concession !

Le Vidéo-Test par Neoanderson

Note Globale N-Gamz.com: 10/20

A l’époque, G-Darius m’avait vraiment enthousiasmé sur PlayStation première du nom, console qui a clairement imposé la 3D dans les jeux vidéo, grâce à ses musiques totalement hallucinatoires mixant sonorités aquatiques et techno, ses boss mélangeant mécanique et monstres marins ou encore cet incroyable concept de balle de capture qui ajoute une notion stratégique non négligeable à vos affrontements en plein air. De plus, le titre se montrait généreux avec 15 niveaux et une bonne rejouabilité étant donné que son système de choix de stage ne vous en faisait voir que 5 avant d’admirer les des différentes fin du soft. Hélas, le soft venait de l’arcade où le but était clair : vous faire mettre un max de pièces dans la machine en vous faisant mourir un nombre incalculable de fois… et cela se ressentait monstrueusement sur consoles avec une difficulté carrément « insane » face à des boss aux innombrables patterns et à la barre de vie totalement aberrante. Le souci, c’est que même si ce Remaster vous apporte des crédits à l’infini pour recommencer à l’envie, on reste sur ces adversaires de fin de niveau vraiment lourds, au design parfois totalement WTF, et en plus le portage s’avère violemment paresseux puisque même si on remarque la hausse de résolution, on regrette vraiment que les ralentissements d’origine aient été conservés. C’est proprement honteux surtout au vu du prix pratiqué, bien trop élevé pour un shoot’em up des 90’s qui n’offre aucun bonus alternatif comme de nouveaux stages, de nouveaux vaisseaux ou même des artworks à collectionner ! Alors oui, on saluera la présence de la version PlayStation 1, la possibilité de customiser son expérience visuelle avec divers formats d’écran ou encore le fait de pouvoir jouer à deux mais rien à faire… à 30€, le résultat fait un peu trop « pompe à fric » pour les nostalgiques.


About the Author

Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la quarantaine depuis peu, je suis le rédacteur en chef autant que le rédacteur de news et le vidéo-testeur de ce site (foncez sur la chaîne YouTube d'ailleurs). Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy, Chrono Trigger, Xenogears et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je voue un culte aux shonens/seinens tels que Ga-Rei, L'Ile de Hozuki, Orphen, Sprite ou encore Asebi. Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch, Inception et Tenet. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!