Review

Demoniaca Everlasting Night est un Metroidvania développé par Demon Girl Digital et édité par Eastasia Soft sur PlayStation 4, PlayStation 5, Xbox One, Xbox Series X|S, PC et Nintendo Switch pour le prix de 14,99€ (en ce moment réduit à 10,49€ sur ce dernier support). Dans la peau de la survivante d’un massacre démoniaque qui a vu son sang se mêler à celui d’un être des ombres, vous allez entrer dans la Tour de Babel construite par les forces du mal avec le sacrifice des habitants de votre village. Votre but ? Vous venger de ceux qui ont fait ça et empêcher le Rituel de la Nuit Eternelle ! Tout un programme pour ce titre qui entend mixer Castlevania Symphony of the Night, bande-son rock et gameplay façon… jeu de baston ! Une recette gagnante ? Venez le découvrir avec moi dans mon vidéo-test !

Demoniaca Everlasting Night : Le Vidéo-Test par Neoanderson

Note N-Gamz.com: 12/20

Si le concept de départ de Demoniaca Everlasting Night semblait terriblement intéressant sur le papier grâce à son mélange Metroidvania x King of Fighters, l’exécution est plutôt bancale. En effet, malgré des graphismes très réussis, des effets spéciaux qui flattent la rétine, une musique rock qui met dans l’ambiance et de vastes niveaux, le titre de Demon Girl Digital se plante hélas à cause de son côté « Souls-Like » ultra frustrant, ses temps de chargement bien trop longs, sa carte peu pratique, sa disposition des touches qui va à l’encontre des jeux de baston et surtout ses sauts complètement ratés. Alors oui, le prix est vraiment mini pour 10h de jeu et une atmosphère plutôt unique, sans parler d’un mode deux joueurs sympathiques, mais il y a trop d’écueils pour réellement apprécier le titre à sa juste valeur.



About the Author

Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la quarantaine depuis peu, je suis le rédacteur en chef autant que le rédacteur de news et le vidéo-testeur de ce site (foncez sur la chaîne YouTube d'ailleurs). Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy, Chrono Trigger, Xenogears et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je voue un culte aux shonens/seinens tels que Ga-Rei, L'Ile de Hozuki, Orphen, Sprite ou encore Asebi. Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch, Inception et Tenet. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!