Review

Comme nous vous l’annoncions il y a peu dans notre rubrique news, Asumiko Nakamura envahit la France grâce à son premier manga édité chez Taifu : Crazy Affair. Etonnant, ce temps de latence pour une parution chez nous, surtout quand on sait qu’au Japon la mangaka est déjà terriblement reconnue pour son œuvre et qu’une exposition lui a même été consacrée en février dernier. Mais ne boudons pas notre plaisir, place à sa première incursion chez nous !

Un style graphique très particulier pour un yaoï déjanté

Crazy Affair est un one-shot composé d’une succession de courtes histoires centrées sur Takumi Takachiko, un inspecteur de police qui poursuit depuis pas mal de temps Yoïchi Nanami, malfaiteur dont on ne saura au final jamais trop de quoi il est accusé. Au programme, un enchaînement de scènes rocambolesque et insolites empreintes de gaffes et de fous rires, qui seront suivies par deux histoires bonus. L’une d’elle vous fera découvrir un majordome très entreprenant, tandis que la seconde illuminera votre journée au travers de deux lycéens mignons et kawaï au possible.

Si Asumiko Nakamura, la mangaka à qui l’on doit ce one-shot, a eu droit à une exposition pour son coup de crayon, et bien je dois avouer que personnellement je n’ai absolument pas accroché à son style graphique. Très sincèrement, je lui trouve un côté inachevé, à la limite du flou artistique, un peu comme si vous contempliez un manga aux traits incisifs à travers du verre ou au fond de l’eau. C’est totalement dérangeant à mon sens, car ça donne un aspect de distorsion qui n’est pas sans rappeler le côté éthéré d’une divagation en plein désert. Heureusement que l’histoire est terriblement drôle, ce qui compense largement, et qui m’a permis au final de découvrir un manga ô combien distrayant, fluide et agréable à lire.

En résumé, Crazy Affair pêche clairement par un style de dessin trop particulier, que certains trouveront sans doute génial, mais auquel d’autres seront logiquement réfractaires. Néanmoins, l’histoire est réellement fraîche, drôle et plaisante, faisant passer au final le coup de crayon au second plan, et permettant à l’auteur d’entrer avec un bon capital sympathie sur notre territoire pour son premier ouvrage.

Note Globale N-Gamz: 3/5



About the Author

Cleo
Cleo
Fan de photographie, présidente d’un Club Photo et adoratrice des cosplays, j’ai intégré la rédaction de N-Gamz pour vous faire partager mes plus beaux clichés en convention! J’espère que vous apprécierez mon travail et n’hésitez pas à me faire part de vos remarques, tous les conseils sont les bienvenus! En attendant, foncez voir toutes les photos Japan Expo Paris et Gamescom, j’en serai la photographe officielle pour N-Gamz, pour de nombreuses années j’espère!