N-Gamz.com
Jeux Vidéo, Mangas/Books, Ciné et Game Music. Un crédo: Concession Zéro!



Home

17 mai 2022

La plus grande révolution de EA Sports FC ? Le football féminin

More articles by »
Written by: Neoanderson
Étiquettes :
FIFA 2024 EA Sports FC

Les choses que l’on sait sur EA Sports FC, le futur jeu de football de l’éditeur EA Games, se comptent pour l’instant sur les doigts de la main. On sait déjà qu’il viendra remplacer l’iconique saga de jeux FIFA dès 2023 et qu’il marque la fin du partenariat exclusif avec la Fédération Internationale de Football qui a duré 30 ans. On sait également qu’EA Sports a annoncé, le 10 mai, plusieurs partenariats dans le monde avec des grands clubs, championnats, fédérations et sélections nationales de football, qui devraient donc figurer dans son futur jeu. Mais la grande révolution de cette annonce est la présence de clubs de football féminin, un aspect qui rendra le nouveau jeu encore plus inédit.

Les clubs féminins mis en avant

Voir des joueuses fouler les pelouses des stades virtuels des jeux EA n’est pas réellement une nouveauté. Depuis 2015, les fans ont la possibilité de jouer des rencontres internationales amicales ou un tournoi sous le format d’une coupe avec plusieurs sélections nationales féminines. Dans FIFA 16, l’Allemagne, l’Angleterre, l’Australie, le Brésil, le Canada, la Chine, la France, l’Espagne, les Etats-Unis, l’Italie, le Mexique et la Suède étaient les 12 premières équipes avec lesquelles il était possible de jouer. La couverture de FIFA 16 était même la première sur laquelle on voyait une joueuse, soit l’Américaine Alex Morgan soit la Canadienne Christine Sinclair, aux côtés de Lionel Messi. Dans les éditions suivantes, la Belgique, les Pays-Bas, la Nouvelle-Zélande, la Norvège, le Portugal et l’Ecosse ont été ajoutées au lot, sans que les modes de jeu ne changent. Mais jusqu’ici, il n’avait jamais été question de ligues, championnats ou clubs de football féminins.

Dans son communiqué officiel, EA Sports a assuré que l’un des objectifs de son futur jeu était de mettre en avant son côté inclusif. L’éditeur semble déjà avoir tenu sa promesse rien qu’à travers sa campagne de communication. Dans sa vidéo teaser officielle publiée le 10 mai dernier, on y voit autant de joueuses et équipes de football féminin que leurs homologues masculins. On y retrouve bien sûr des sélections qui étaient déjà présentes dans le jeu comme l’Australie ou les Etats-Unis, mais également des équipes féminines inédites comme Manchester City, le Paris Saint-Germain, Tottenham ou l’Olympique Lyonnais. Cet aspect a été confirmé par les comptes officiels de ces équipes féminines avec la même légende : « Rejoignez Le Club. »

On peut donc espérer que plusieurs grands championnats de football féminin seront représentés dans le nouveau jeu d’EA Games, à savoir la D1 Arkéma française, la Women’s Super League anglaise et peut-être même la Frauen Bundesliga allemande, la Liga espagnole ou la National Women’s Soccer League américaine. Selon plusieurs informations qui n’ont toujours pas été confirmées officiellement, la possibilité de jouer avec des clubs féminins dans des grandes ligues nationales devrait peut-être s’avérer possible dans quelques mois avec la sortie du dernier opus de la saga FIFA. Le jeu FIFA 23, annoncé par EA comme étant « le plus ambitieux FIFA de tous les temps », pourrait inclure les championnats français, anglais, allemands et américains de football féminin. Si le doute subsiste encore concernant FIFA 23, le ton a déjà été donné pour EA Sports FC en 2024.

Une réponse proportionnelle à l’engouement général

L’année 2022 aura été celle de tous les records d’affluence dans les stades européens pour des rencontres de football féminin. Le Camp Nou, à Barcelone en Espagne, en est un symbole. L’enceinte de la cité catalane a attiré ses deux plus grandes foules cette saison en Ligue des Champions féminine, battant le record mondial d’affluence durant le quart de final retour du Barça contre le Real Madrid (5-2, le 30 mars) avec 91 553 personnes dans les tribunes, puis faisant encore mieux lors de la demi-finale aller face à Wolfsburg (5-1, le 22 avril) avec 91 648 supporters remplissant l’enceinte barcelonaise. Plus de 22 000 personnes étaient aussi présentes lors du match retour du club allemand face aux championnes en titre espagnoles une semaine plus tard à la Volkswagen-Arena de Wolfsburg (2-0).

D’autres records d’affluence nationaux ont également été battus cette saison. Le Parc des Princes était quasiment rempli durant la demi-finale de Ligue des Champions qui opposait le PSG à l’Olympique Lyonnais (1-2 le 30 avril), avec 43 255 personnes. En Angleterre, le pic a même été atteint cette saison en quatrième division, avec 22 134 spectateurs à Saint James’ Park pour assister à la victoire de Newcastle contre Alnwick Town (4-0 le 1er mai). Quelques jours plus tard, la finale de la coupe d’Angleterre remportée par Chelsea face à Manchester City (3-2 le 15 mai) a rempli Wembley Stadium : 49 094 supporters.

L’Angleterre est l’un des symboles de cet engouement naissant autour du football féminin. Les billets pour l’Euro féminin qui aura lieu dans le pays entre le 6 et 31 juillet prochains ont été écoulés en un temps record. Le match d’ouverture à Old Trafford (Manchester) affiche complet, tout comme la finale à Wembley ainsi que d’autres rencontres du tournoi. D’autant plus que les espoirs de voir la sélection anglaise remporter son premier titre majeur n’ont jamais été aussi importants. Les sites de paris sportifs en ligne évaluent la cote de l’Angleterre à 5.5, soit autant que la France, juste derrière les favorites des bookmakers, l’Espagne (cotée à 4.5 le 12 mai 2022). EA Games a donc su répondre, au bon moment, à cet engouement naissant et grandissant d’année en année autour du football féminin pour satisfaire des fans qui s’y intéressent de plus en plus.

Inclure des clubs et ligues n’est donc qu’une suite logique à laquelle l’éditeur de jeu ne pouvait pas échapper pour frapper un grand coup avec le premier opus d’EA Sports FC et affirmer son côté inclusif et innovateur.



About the Author

Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la quarantaine depuis peu, je suis le rédacteur en chef autant que le rédacteur de news et le vidéo-testeur de ce site (foncez sur la chaîne YouTube d'ailleurs). Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy, Chrono Trigger, Xenogears et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je voue un culte aux shonens/seinens tels que Ga-Rei, L'Ile de Hozuki, Orphen, Sprite ou encore Asebi. Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch, Inception et Tenet. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!




 
Les dernières news!
 

 
FIFA 2024 EA Sports FC

EA abandonne FIFA ! Pas de FIFA 2024 !

Et non, pas de FIFA 2024 (en 2023) mais bien un autre titre pour le jeu de foot emblématique d’EA puisque ce dernier a annoncé que ses softs de football passeront sous une nouvelle marque dénommée EA SPORTS FC l&rsquo...
by Neoanderson
0

 



0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.