Review

Ghost of Tsushima est un Action-RPG développé par Sucker Punch exclusivement sur PlayStation 4. Le titre vous envoie en l’an 1274, sur l’île japonaise de Tsushima, en proie à une invasion mongole sans précédent orchestrée par le petit-fils de Gengis Khan. Dans la peau de Jin, neveu du Seigneur des lieux et dernier samouraï encore en vie après une terrible bataille face à l’armée adverse, vous allez tout mettre en oeuvre pour récupérer votre île, quitte à oublier votre code d’honneur pour devenir un tueur de l’ombre, le fameux « fantôme » de Tsushima! Tout un programme pour le dernier blockbuster First Party de la machine avant l’arrivée de la PlayStation 5. Un chant du cygne digne de ce nom sous la beauté enivrante des cerisiers en fleurs? La réponse dans notre vidéo-test complet!

Le Vidéo-Test par Neoanderson

Réalisation: 18,5/20

Si l’on dénote des soucis de caméra en combat et des chutes de framerate lors des chevauchées à travers le vaste monde ouvert de Ghost of Tsushima en mode résolution sur PlayStation 4 Pro, le mode « priorité aux fps » s’avère quant à lui totalement fluide. Niveau graphismes, Sucker Punch nous offre un titre où la foultitude de détails visuels, que ce soient les herbes qui frémissent sous le vent, les feuilles des arbres qui volent sur votre passage ou encore les textures de l’eau et du sol, nous livre des panoramas d’une splendeur poétique hallucinante. On s’arrêtera plus d’une fois pour contempler le paysage tant les artistes de Sucker Punch ont réussi à transcender la beauté de ce Japon Féodal qui nous entraîne dans un univers fait de sang mais aussi de douceur et de tradition. Une véritable oeuvre d’art visuelle.

Gameplay/Scénario: 18,5/20

Le scénario est brillamment mis en scène et nous livre le récit d’un samouraï qui va devoir renier son code d’honneur pour sauver son oncle et surtout, l’île de Tsushima toute entière de l’invasion des mongols! La dualité entre les deux personnalités de Jin (claire et sombre) est palpable et les retournements de situations sont aussi nombreux que les questionnements internes. Niveau gameplay, les combats de sabre sont tout simplement les rixes les plus intenses jamais vues dans un Action-RPG Open World: chaque coup compte et vous pouvez mourir en quelques passes d’armes seulement! Le système de soin, directement lié à vos attaques, nous offre ainsi une nervosité rarement atteinte dans un titre du genre, et c’est un régal de réussir un duel en face à face, à grands coups de contres millimétrés, autant qu’une élimination furtive en fonction de votre style de jeu. D’ailleurs la personnalisation de Jin est très poussée et vous aurez à opter entre pas mal d’arbres de compétence pour vous centrer plus sur le côté samouraï, assassin ou même explorateur de votre avatar. Ajoutez à cela du craft, de l’amélioration d’armes et d’armures, de la customisation par la couleur ou encore une tonne de choses à trouver dans ce monde ouvert pour booster votre héros (autels de renard, bains chauds, …) et vous comprendrez que tous les ingrédients sont présents pour une aventure riche et mémorable. Alors oui, Ghost of Tsushima n’invente strictement rien, mais il applique les recettes de ses aînés à la perfection et leur ajoute une liberté d’action hors norme dès le début pour nous livrer une espèce de quintessence qui tirera assurément son épingle du jeu grâce à son ambiance Japon Féodal, tout comme le Spider-Man d’Insomniac Games pour les fans de Marvel avant lui.

Bande-Son: 20/20

Le jeu a le bon goût de proposer d’excellents doublages intégralement en français mais aussi des voix originales japonaises pour plus d’authenticité! Les musiques, quant à elles, sont totalement dans l’esprit traditionnel nippon avec tambours de guerre et instruments à corde façon Koto pour un résultat qui vous transporte directement à l’ère historique voulue, le côté épique en plus! Enfin, les bruitages environnementaux sont réalistes au possible et se montreront particulièrement essentiels puisqu’ils vous avertiront souvent de la présence d’un oiseau doré capable de vous amener vers des lieux d’intérêts salvateurs. Un régal!

Durée de vie: 19/20

Comptez sur une trentaine d’heures pour boucler l’aventure, et plus si vous souhaitez découvrir tous les autels de renards, les points de méditation Haïku, les sources chaudes et les quêtes annexes (sans compter les nombreux parchemins à récolter). Un bon conseil, opter rapidement pour la compétence qui vous permet d’utiliser le vent comme indicateur de direction pour tous ces lieux optionnels mais ô combien utiles! Bref, vous en aurez pour votre argent!

Note Globale N-Gamz.com: 19/20

Ghost of Tsushima nous fait clairement le même effet que le Spider-Man d’Insomniac Games: un Action-RPG qui reprend le meilleur de ses congénères, sans rien inventer, mais qui le fait avec un énorme brio au travers d’un univers unique que les fans du genre ne peuvent qu’apprécier. De fait, si vous êtes accro au Japon et à son histoire ou si vous recherchez tout simplement le système de combat le plus vif et intense du genre, vous trouverez plus que votre bonheur avec le bébé de Sucker Punch. Doté de graphismes de toute beauté, d’une poésie visuelle enivrante, d’un niveau de détail hallucinant et d’effets de lumière qui flattent la rétine, nul doute que le périple de Jin vous prendra aux tripes pour ne plus vous lâcher malgré ce léger sentiment de « déjà vu » niveau gameplay avec ses forts ennemis à assiéger, ses généraux à vaincre ou encore ses autels à retrouver pour booster votre personnage. Un vrai voyage en plein coeur d’un univers trop peu représenté dans notre microcosme vidéoludique mais ô combien envoûtant, le tout sur une bande-son digne des meilleurs films de sabres japonais… Un régal! Oui, Ghost of Tsushima est à jouer d’urgence malgré ces deux-trois bémols (angles de caméra pas toujours raccord en combat et chutes de framerate parfois), ne serait-ce que pour les incroyables sensations qu’il vous donne manette en main et son open world d’une rare richesse où le temps disparaît complètement pour vous donner juste l’envie d’en arpenter le moindre recoin et vous décrocher la mâchoire face à un coucher de soleil printanier au gré du bruissement des herbes. Un pur plaisir, tout simplement!

RP



About the Author

Avatar
Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la trentaine, Je suis le rédacteur en chef autant que le rédacteur de news de ce site. Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy, Chrono Trigger, Xenogears, et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je suis axé shonen/seinen tels que Ga-Rei, L'Ile de Hozuki, Orphen, Sprite, Asebi, ... Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch et Inception. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!