Review

Bienvenue, vous êtes mon premier client ce soir! Café ? Thé ? Un nuage de lait ? Une rondelle de citron ? C’est ainsi que démarre Coffee Talk, dans la douceur et la chaleur. Alors certes, l’hiver est assez doux cette année, mais je vous propose le test du Visual Novel du studio indonésien Toge Productions afin de trouver de quoi meubler votre temps passé sous votre plaid. Alors servez-vous une boisson chaude, on décolle pour une ville de Seattle un brin particulière sur Nintendo Switch !

Un p’tit kawa ?

« A vous d’écouter au mieux vos clients au look très fantasy »

Coffee Talk est sorti aussi bien sur consoles de salon que sur PC, mais nous nous sommes plongés pour vous dans la version Switch, bien calés au fond du canapé, sous une grosse couette et avec, puisque c’est de circonstance, un thé bien fumant à portée de main. Pour ceux qui ont connu l’excellent VA-11 Hall-A, Coffee Talk reprend les mêmes principes et mécaniques de jeu. Deux phases s’offrent donc au gamer dans ce visual novel: la première consiste à écouter ce que vos clients ont à vous raconter tandis que la seconde vous demande de leur concocter des boissons chaudes qui correspondent à merveille avec leurs besoins et/ou envies du moment.

Attention cependant, si le titre se passe à Seattle en 2020, il nous plonge dans un monde alternatif, une dimension parallèle où les créatures fantastiques ont à leur place! Vos clients iront donc de la succube à l’orc, en passant par des elfes et autres personnages issus du monde aquatique. La diversité est de fait au rendez-vous, avec de nouvelles problématiques sociétales et sociales. En tant que Barista, vous avez charge d’âme ! Les petits bobos de tous les jours, les joies quotidiennes, les pleurs étouffés ou encore les victoires personnelles trouveront dans votre café une oreille attentive. Le monde s’arrête quand vos clients pénètrent dans votre petit havre de paix et vous devenez le garant de leurs secrets les plus enfouis. Soyez en digne!

Simple mais efficace !

« Réaliser LA boisson idéale pour vos clients est plutôt jouissif »

Coffee Talk nous propose un visuel en pixel art des plus charmants, où les couleurs pastels de notre environnement de travail contrastent avec les tons vifs de nos clients. Tout est doux, tout est chaud afin de plonger un peu plus le joueur dans une ambiance cosy très agréable. On se laisse porter par les histoires qui sont contées derrière notre comptoir, et on est plus que comblé d’avoir droit à une version totalement sous-titrée en français, ce qui nous permet de profiter pleinement de l’expérience sans forcer nos méninges. Les phases de confection de boisson sont, pour leur part, des plus aisées. Il suffit d’être à l’écoute, de choisir une base puis deux saveurs ajoutées. Il est même possible de jeter 5 essais par jour afin de simplifier un brin notre aventure caféinée. On regrettera seulement que le « latte art » soit si… frustrant! Le lait a toujours tendance à tomber au bas de notre tasse, et il n’est pas aisé de tenter de faire quelque chose de joli… ou alors je suis passée à côté de quelque chose.

« Un gameplay simple et efficace »

La bande-son, pour sa part, est agréable et participe à nous immerger dans cette ambiance détente visée par Coffee Talk. Il est juste dommage qu’elle paraisse parfois si discrète ou si en retrait. Notre téléphone portable est donc à consulter le plus souvent possible afin de profiter du background de nos clients, d’artwork mais aussi… de pistes sonores supplémentaires.

La pause café la plus détente du moment…

Coffee Talk remplit ses promesses: on passe un agréable moment, déconnecté de nos soucis, pour nous plonger dans le rôle de l’oreille à l’écoute de ce monde qui vient s’isoler le temps d’un instant dans les murs de notre commerce. Bien entendu, il faut être conscient de l’aventure dans laquelle on s’embarque: observateur, lecteur plus que réellement joueur, la déception pourrait être de la partie pour un non-initié. Les adeptes de visual novel seront quant à eux ravis de cette incursion dans le Seattle étrange créé par Toge Productions. A 12,99€ à peine, il s’agit d’un petit prix pour petite douceur que l’on ne peut que vous recommander !

La Bande-Annonce

Réalisation: 16/20

Soigné, charmeur et charmant, le soft possède tout ce qu’il faut niveau réalisation pour nous offrir du pixel art de qualité. Tons chauds, ambiance réconfortante, tout est pensé intelligemment pour immerger au mieux le gamer dans ce bar si particulier.

Gameplay/Scénario: 17/20

C’est qu’on s’attache rapidement à nos petits clients! Entre amours secrets, projets professionnels qui galèrent, lassitude du quotidien… tout est de la partie pour nous sembler le plus réel possible, venant de protagonistes pourtant sortis tout droit de contes et de mythes. Le gameplay, de son côté, est simple et efficace, même si le « latte art » se révèle terriblement galère.

Bande-Son: 16/20

Agréable, douce et chaleureuse, la bande-son participe à l’ambiance cosy du soft. Il est dommage, du coup, qu’elle semble parfois en retrait. Les sous-titres, pour leur part, sont lisibles, et la traduction française fait plaisir à voir bien que quelques coquilles soient présentes.

Durée de vie: 15/20

Seul point négatif: comme tout visual novel, la durée de vie est un poil courte. Comptez dans les 7/8 heures pour venir à bout du soft, mais rappelons que titre ne coûte que 12,99€. . L’avantage, c’est que l’histoire est si douce que l’on se relancera sûrement dedans à l’occasion.

Note Globale N-Gamz.com: 16/20

Coffee Talk est un de ces jeux à part, une petite bulle cosy dans laquelle on veut rester bien au chaud lors d’une longue soirée d’hiver ou pendant un dimanche pluvieux. Il faut rester conscient que ce genre est particulier et ne plaira pas à tous les publics, mais les fanas de visual novel apprécieront cette douce aventure au prix plus que mini. Entre lecture et concoction de breuvages doux, amers, sucrés, chauds ou frais pour des clients qui partageront leurs joies et leurs peines avec vous, au coin de votre comptoir, l’expérience se révèle terriblement plaisante. Un soft tout doux que l’on recommande… chaudement!



About the Author

Avatar
LadyDisturbed
Jeune sœur de bataille, dévoreuse de romans à la vitesse de la lumière et fanatique de jeux vidéos depuis la plus tendre enfance... voilà ce qui pourrait résumer de façon rapide votre petite rédactrice. Les mangas ne me font pas peur, la couture et le cosplay sont mon lot quotidien, l'écriture de fan fiction m'occupe et je rêve et vis dans un monde fait de fantasy et science fiction où les princesses Disney ont leur place. Éclectique, je suis ouverte à tous types de jeux, allant du RPG au FPS en passant par le Visual Novel, les MMO ou encore les jeux de stratégie et voguant dans les eaux troubles des jeux indépendants que je me plais à vous faire découvrir. Je ferais tout ce qui est possible pour être juste dans mes jugements, et puisse le sort vous être favorable !