Review

Le monde des hôtesses japonaises a toujours su faire fantasmer nombre d’admirateurs de la beauté, de la sensualité, et du désir. Véritables arguments marketing/atouts charme pour les bars qui les emploient, ces superbes jeunes femmes savent comment fidéliser une clientèle généralement composée d’hommes d’affaire voulant juste « décompresser » en bonne compagnie. Shuninta Amano, auteur et dessinatrice de talent, a décidé de vous faire découvrir cet univers nocturne sous un autre angle : l’amour que peuvent ressentir ces hôtesses que l’on prend trop souvent pour des machines à appâter le client. C’est parti pour un yuri plein de tendresse made in Taifu Comics !

Trois histoires sensuelles et mignonnes dans le monde des bars à hôtesses

Kirie, jeune et belle hôtesse du club No Bara, rentre chez elle par une douce nuit lorsqu’elle heurte accidentellement une demoiselle en fugue. Elle la recueille chez elle, la nourrit, lui donne son amour, mais la fugueuse a besoin d’oxygène, et telle une chatte sauvage (dixit le manga), part sans rien dire, pour mieux revenir et à nouveau faire battre le cœur de notre héroïne de charme. Mais Sweet Guilty Love Bites permet aussi de rencontrer la plus mâture Nina, hôtesse également, et qui s’éprend d’affection pour l’institutrice primaire de sa fille. Nous découvrirons enfin un amour interdit entre deux autres maids du même club, Claire et Kokoro, qui ont bien du mal à s’avouer leurs sentiments mutuels de peur de perdre leur place. Trois histoires qui forment le triptyque Sweet Guilty, Guilty Love et Love Bites, pour un condensé d’amour entre filles.

Si les trois tranches de vie narrées par Shuninta Amano ont un côté touchant indéniable, elles manquent toutefois clairement de profondeur. L’auteur use et abuse du procédé d’intériorisation humoristique, se concrétisant à la lecture par l’apparition constante de pensées personnelles des hôtesses, en plein milieu d’une discussion par exemple, et de fait parasite un peu le récit, qui manque d’action. Les scènes un peu hot sont vraiment tous publics, et le dessin est parfois hésitant, mais mine de rien, le côté tendre de l’ensemble laisse un bon souvenir grâce à un découpage ingénieux et des héroïnes aisément reconnaissables.

Le côté tendre de l’ensemble laisse un bon souvenir

Vous l’aurez compris, SweetGuilty Love Bites, n’est pas un yuri bourré de sexe ultra hard, ou au scénario poussé. Mais il n’en demeure pas moins un titre fort sympathique, qui aurait mérité d’être un peu plus travaillé. Si vous aimez les sentiments tout mignons, les scènes d’amour tout en caresses, et que vous vous êtes toujours senti attiré par le monde des hôtesses, ce one shot est fait pour vous. Les autres lui trouveront, malheureusement, quelques tares qui l’empêcheront de se démarquer du lot ou de rester inoubliable.

Note Globale N-Gamz: 3/5



About the Author

Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la trentaine, Je suis le rédacteur en chef de ce site. Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy VII, Chrono Trigger, Xenogears, et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je suis axé shonen comme Ruroni Kenshin, Ga-Rei, Asebi et autres, mais j'apprécie aussi les seinen, Sprite en tête. Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch et Inception. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!