Review

Grande première pour votre chère Serenitymoon aujourd’hui, puisque je me lance dans le Yuri! Pour débuter, quoi de mieux qu’Orange Lips, écrit et dessiné par Rokuroichi, aux éditions Taifu! Le souci, c’est que ce mangaka ne possède apparemment aucune biographie sur le net, pas même une photo. Pire, même dans son œuvre dont je vais m’empresser de vous faire la chronique, il n’y aucune remarque, aucune annotation de sa part. Tout au plus sait-on qu’il s’agit d’un homme spécialiste de ce type de manga. A-t-il honte de son travail ? Pourtant… il ne devrait pas, loin de là ! Explications. 

Orange Lips est un one-shot qui raconte l’histoire de lycéennes, en particulier celle de Chizuru et Kanae, autrement dit une histoire d’admiration discrète d’une fille banale pour une fille qui focalise tous les regards. Cependant, la belle Kanae n’a de cesse de prendre les gens à revers en en s’intégrant systématiquement avec des filles « laissées pour compte » qu’avec les célébrités féminines de l’école. Au fil des pages, on pourra constater que l’admiration précitée ressentie par Chizuru vire carrément à l’obsession, jusqu’à se transformer en amour passionnel et dévastateur. Mais cette passion ne restera-t-elle qu’à sens unique ? A vous de le découvrir. A noter que le scénario principal d’Orange Lips est suivi de deux courts récits tout aussi mignons.

Le dessin est doux et vraiment touchant

Sur le plan technique, le design général du dessin d’un yuri est différent de celui d’un yaoi (ma spécialité), c’est un fait, et pour un premier essai dans cet univers, je dois avouer que je suis très contente de mon choix. Les traits des personnages sont doux et représentent comme il se doit de jolies demoiselles en pleine action (même si en aurait aimé plus… de l’action). Signalons également les petits détails glissés ça et là par l’auteur et qui m’ont sensiblement touchée, comme cette miette de gâteau collée au coin des lèvres de Kanae et qui fait totalement fantasmer Chizuru, son admiratrice. Bref, on sent que Rokuroichi donne vie à ses protagonistes et cela joue pour beaucoup sur le côté immersif de l’histoire.

Bref, pour mon tout premier yuri, je suis plutôt conquise par cet Orange Lips et souhaite renouveler au plus vite mon expérience, avec peut être un qui un peu plus hot et actif, histoire de voir si ce genre va aussi loin que certains yaoï. Une excellente initiation, donc, et un one-shot que je vous recommande « chaudement ».

Note Globale N-Gamz: 4/5



About the Author

Serenitymoon
Mon pseudo vient d'un manga un peu ancien mais qui va ressortir prochainement , je veux parler bien sur de Sailor Moon (sujet intarissable pour moi). Eh oui jeune trentenaire j'ai été bercée pendant toute ma jeunesse grâce au Club Dorothée et au soleil du sud de la France , dans un petit patelin où je vis toujours. Que dire d'autre sur moi: fan de manga shojo depuis l'âge de 12 ans et yaoi que assez récemment , j'espère vous faire partager ma passion. J'ai aussi une tendresse toute particulière pour la mode gothic lolita j'aime les fanfreluches, la dentelle et les noeuds , bref une fille jusqu'au bout des ongles. J'espère que nous aurons un échange des plus intéressant dans un avenir proche.