Review

Paru dans le magazine de prépublication Yuri-Hime, Inu & Neko n’est pas un Yuri ordinaire, ce qui explique probablement le choix de la maison d’édition française Taifu/Ototo de le faire paraître sous le label Ototo et non Taifu, pourtant adepte du genre précité. En effet, Inu & Neko a la particularité de se présenter sous la forme de strips en quatre cases, réunis en chapitres d’une dizaine de pages (et que l’on appelle, dans le jargon : Yonkoma). Le public occidental peut-il apprécier pareille nouveauté ? J’ai tendance à penser que… oui !

« Yachiyo Inugami adore les chats, malgré son nom de famille ». « Suzu Nekoyama adore les chiens, malgré… son nom de famille! »

Un format très inhabituel pour un Yuri, mais idéal pour l'humour

Vous vous en doutez avec un sous-titre pareil, le destin semble avoir provoqué la rencontre de nos deux héroïnes Yachiyo et Suzu, deux lycéennes nipponnes entre lesquelles une relation ambiguë va s’établir, lentement, inexorablement. En effet, si Yachiyo, l’adoratrice des chats, veut se rapprocher très rapidement de la féline Suzu, cette dernière, plutôt du genre prudente, ne l’entend pas de cette oreille. Ajoutez à cela le fait qu’Aki, une camarade de classe et amie de longue date de Yachiyo s’interpose régulièrement afin de refroidir les ardeurs de nos deux âmes sœurs, et vous comprendrez que l’humour sera au rendez-vous. Sans parler de l’arrivée au sein du groupe de Mikine, petite demoiselle complexée par sa taille mais terriblement perverse et de Yukiji, la jeune fille pulpeuse par excellence, naïve et très proche de Mikine. Autant de personnalités différentes que de situations amusantes.

J’ai esquissé, à la lecture de Inu & Neko, de nombreux sourires et j’ai même rigolé régulièrement

Inu & Neko se décline donc en un manga prenant à chaque fois 4 cases par tranche de vie, avec un certain humour. L’auteur s’amuse avec le nom des héroïnes à tendance animalière et créé même parfois le doute. On se retrouve vite à se demander si les demoiselles sont en mode « humain » ou si on les voit comme leurs représentations animales respectives. Les caractères opposés des protagonistes donnent également lieu à de nombreux gags, et les actes d’Aki, qui ne manque pas de calmer et de briser les espoirs de Yachiyo, rendent le tout encore plus amusant. Mikine et Yukiji sont également les initiatrices de moments très drôles, en jouant de leur relation et en titillant Yachiyo et Suzu, qui se rapprochent alors un peu plus. Pour être franche, j’ai esquissé, à la lecture de Inu & Neko, de nombreux sourires et j’ai même rigolé régulièrement. Le fait que le récit ait toujours un rapport avec l’une des deux des races d’animaux les plus appréciées par le grand public fait que l’on s’identifie très facilement à l’une ou à l’autre de nos héroïnes. Bien sûr, il faut clairement se mettre en tête qu’il s’agit d’un Yuri et pourtant… je suis convaincue que les personnes qui n’apprécient pas tellement le genre devraient y trouver leur compte car l’humour est facilement accessible et le récit ne contient rien de vraiment « choquant » visuellement ou scénaristiquement parlant pour les âmes prudes.

Le character design est super mignon

Niveau technique, les dessins de Inu & Neko sont légers et mignons, en parfaite harmonie avec l’univers du manga et des personnages féminins dans la fleur de l’âge amoureux. L’auteur parvient à donner des expressions très réalistes à ses héroïnes, proposant parfois des rires sans la moindre bulle de dialogue. On appréciera également les pages en couleurs en début du manga, chose toujours très agréable. Enfin, le format « strip » pourra rebuter certaines personnes, mais avouons qu’il a clairement le mérite de nous dérider de nos habitudes.

En conclusion, je suis vraiment conquise par cette nouvelle licence dénichée par Ototo. Inu & Neko est plein de fraîcheur et d’humour décalé, proposant des personnages attachants, drôles et adorables. On a presque envie d’être au milieu d’eux pour vivre toutes ces réactions en vrai. Bref, un petit manga très fin et qui se lit sans fin ! A conseiller donc !

Note Globale N-Gamz: 4/5

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux!



About the Author

Deyleina
Joueuse le jour et streameuse la nuit (avec une grande passion pour le cosplay), je suis une adepte des jeux PC depuis ma plus tendre enfance (mon premier jeu étant "Prince Of Persia") ! J'adore également les films (surtout d'animation), la littérature (manga powa!) et la musique ! Ma devise : "Enjoy and Play" !