N-Gamz.com
Jeux Vidéo, Manga, Ciné et Asian/Game Music. Une seule devise: Zéro Concessions!



Les news/Previews

23 décembre 2015
 

Dark Souls III: Futur Bloodborne killer? (Preview)

La Gamescom 2015 a été pour nous la première occasion d’approcher Dark Souls III, Action-RPG terriblement attendu par la communauté des fans de jeux hardcore depuis son annonce à l’E3 2015. Un peu dubitatifs après les démos hands off & on proposées par From Software, nous avons souhaité attendre une seconde prise en main avant d’émettre notre avis. Ça tombe bien, le soft s’est à nouveau montré au public européen à l’occasion de la Paris Games Week ! Hélas, ce ne fut qu’au travers d’une démo identique à celle que nous avions pu essayer à Cologne. Il est l’heure pour nous, donc, de faire le point sur ce que nous savons du titre et vous livrer nos impressions après un peu de recul.

Le Seigneur des Cendres revient hanter vos nuits dans un univers à l'esthétique très "Bloodbornesque"

Le Seigneur des Cendres revient hanter vos nuits dans un univers à l’esthétique très « Bloodbornesque »

Demon’s Souls, un nom qui résonne encore dans les oreilles de nombreux gamers comme un délicieux supplice infligé par les développeurs chevronnés de From Software. A sa sortie sur PlayStation 3, cet Action-RPG hardcore édité par Atlus et Sony avait su s’attirer les faveurs d’un public adepte de la mort pénalisante, des crises de nerfs et du coup placé au millimètre pour asseoir sa réputation de référence du genre. Par la suite, la série a connu une itération parallèle avec Dark Souls, tombé dans l’escarcelle de Bandai Namco, qui nous a donné deux épisodes cultes avant de prendre une pause méritée.

Il faut dire que From Software avait fort à faire pour son prochain contrat : proposer une exclusivité Next-Gen du même calibre pour Sony uniquement. C’est ainsi qu’est né l’incroyable Bloodborne sur PlayStation 4. Reprenant les bases des précédents travaux du développeur en les magnifiant toutes et proposant un monde bien plus sombre, le titre est devenu, tout simplement, le meilleur de sa catégorie (la preuve dans notre test et notre vidéo-test à cette adresse : http://n-gamz.com/video-game-review/bloodborne-test-et-video-test/ ).

La difficulté a été augmentée... par trois! Cette fois, c'est officiel: vous allez pleurer!

La difficulté a été augmentée… par trois! Cette fois, c’est officiel: vous allez pleurer!

Un seul concurrent semble donc à même de le détrôner aujourd’hui: Dark Souls III! Annoncé en grandes pompes à l’E3 2015 par un trailer cinématique, le soft s’est laissé approcher sur une longue phase de gameplay à la Gamescom de la même année. Ainsi, après plus de 45 minutes de présentation hands off du jeu par les équipes de Bandai Namco, nous avons pu jouer une bonne petite heure au dernier-né de la saga, qui semble copier pas mal d’éléments de Bloodborne pour se renouveler. De bonne guerre, dirons certains… pas si judicieux que ça pour d’autres.

D’entrée de jeu, ce qui nous a frappés dans Dark Souls III, c’est sa direction artistique bien plus sombre et angoissante que dans le second épisode. Sur le Mur de Lodeleth, où cette démo prenait place, les cendres volent ainsi au vent, les flammes lèchent le décor, les teintes sont plus ocres, plus poussiéreuses, et les architectures proposées rappellent énormément les édifices gothiques… de Bloodborne ! Oui, je sais, vous allez souvent entendre ce nom dans cette preview, mais impossible de ne pas penser à l’exclusivité Sony, du même développeur, quand on joue à Dark Souls III !

Le système de combat propose une grosse nouveauté avec l'introduction des Weapon Arts

Le système de combat propose une grosse nouveauté avec l’introduction des Weapon Arts

Cette ressemblance se retrouve également dans les mouvements de votre personnage, bien plus agile que ne l’était votre héros de Dark Souls II. Les esquives sortent mieux, les coups puissants sont plus vifs, de même que le changement d’items s’opère de façon plus instinctive. La magie peut également être utilisée, moyennant des MP, et rechargée grâce à des Flasques. Une originalité fait son apparition avec les Weapon Arts, des attaques spéciales propres à chaque arme et qui, en puisant dans une toute nouvelle barre d’énergie, vous permettront parfois de tuer en une frappe un adversaire récalcitrant (pas un boss, on vous rassure).

Au niveau des autres mécaniques de gameplay, on retrouve bien évidemment les classes de personnages au nombre de quatre: Knight, Warrior, Herald et Assassin, les feux de camp salvateurs ainsi que les deux attaques différentes par armes. On a ainsi pu tester la Dual Sword, la Straight Sword, l’arc court et le Scimitar et on peut vous assurer qu’on n’aborde pas le jeu de la même façon en fonction de ce qu’on utilise pour occire les ennemis. C’est encore plus vrai avec les Weapon Arts précités, qui vous feront parfois redécouvrir littéralement certaines épées ou lances que vous pensiez avoir maîtrisées dans les opus précédents. Le titre compte encore une grande sélection d’équipements histoire de vous protéger au maximum des offensives adverses. Sur le plan de la difficulté, les développeurs nous ont avoué avoir été extrêmement sadiques avec un niveau… revu trois fois à la hausse ! Autant dire que cette fois, ils vont réussir à vous faire pleurer de rage…

La confrontation avec le boss de fin de cette démo était juste... épique! Cette Danseuse désarticulée va vous donner de nombreux cauchemars!

La confrontation avec le boss de fin de cette démo était juste… épique! Cette Danseuse désarticulée va vous donner de nombreux cauchemars!

L’histoire, quant à elle, vous demande d’investiguer sur l’étrange résurrection du Seigneur des Cendres (ce qui explique la patte artistique axée sur le feu et la poussière), personnage iconique de la franchise, pour ce titre qui devrait clôturer la saga, aux dires de son créateur Hidetaka Miyazaki. En attendant, on nous promet des maps sur différents niveaux et bien mieux interconnectées entre elles que précédemment, même si elles seront moins nombreuses que dans Dark Souls II. Le but est vraiment de nous donner le sentiment d’un monde à part entière et plus de zones trop distinctes les unes des autres, les transitions seront donc moins abruptes et l’exploration semble bien plus mise en avant, avec quatre à cinq chemins distincts pour atteindre un même but. On a d’ailleurs tenté de vérifier ces dires durant notre phase de gameplay, et effectivement il y a énormément d’itinéraires alternatifs qui nous ont amené au boss final.

Le jeu utilise le même moteur que Bloodborne... encore lui!

Le jeu utilise le même moteur que Bloodborne… encore lui!

Techniquement, Dark Souls III semble profiter de la maîtrise de From Software acquise sur Next-Gen grâce à Bloodborne. Il faut dire qu’il tourne sous le même moteur, ce qui permet d’obtenir une animation fluide en toutes circonstances, bien que bloquée à 30FPS, énormément d’effets de particules (crépitements de la torche, impact des coups, poussière… encore elle) et des modélisations de boss impressionnantes. On pense notamment déjà au dragon présent dans la démo, mais surtout à la « Dancer of the Frigid Valley », géante totalement désarticulée dont l’aspect horrifiant et les mouvements à la limite de la possession démoniaque ont de quoi vous faire flipper pour vos prochaines nuits. Une confrontation avec cette dernière nous a d’ailleurs permis d’assister à une belle interaction des éléments naturels avec le décor, qui semble plus destructible qu’à l’accoutumée, certains piliers de la salle d’affrontement n’hésitant pas à prendre feu au passage du monstre. Malheureusement, nous avons pu constater quelques graves lacunes techniques, notamment des hitbox complètement foireuses, avec des personnages qui vous font subir des dégâts alors que leur lame passe à 1 mètre de votre avatar, et inversement. On mettra ça sur le compte de « l’âge » de la démo, développée à l’époque de l’E3 2015, et dont ces bugs devraient être expurgés dans la version finale.

« Et s’il était temps, tout simplement, de passer à une autre franchise que la saga « Souls » pour l’Action-RPG Hardcore? ».

En fait, hormis ces soucis de réalisation qui seront corrigés pour la sortie prévue le 12 avril 2016 sur PS4, Xbox One et PC, le seul gros défaut de DS III est son énorme ressemblance avec Bloodborne, ce dernier lui ayant d’ailleurs emprunté pas mal de mécaniques de jeu. Ainsi, bien que le monde qu’il nous ait été donné de voir dans cette présentation soit vraiment ténébreux à souhait, il reste toujours en retrait par rapport au génie malsain officiant dans la direction artistique de l’exclusivité PS4. De fait, si sur Xbox One et PC ce DS n’aura pas de mal à impressionner faute de rival digne de ce nom, chez Sony il dispose déjà d’un sacré concurrent bien installé dans le cœur des gamers, et la comparaison pourrait ne pas tourner en faveur de Bandai Namco sur ce coup. Oui, c’est toujours du Dark Souls, mais c’est aussi du Bloodborne, et ça perd forcément en identité propre. Une question me taraude donc : « Et s’il était temps, tout simplement, de passer à une autre franchise que la saga « Souls » pour l’Action-RPG Hardcore? ».

La Note Preview N-Gamz: 3,5/5

PS: La Note Preview N-Gamz symbolise le degré d’attente suscité à la rédaction après la découverte du jeu et non une quotation sur sa qualité finale. Elle ne représente donc aucunement une idée de la note qui sera attribuée à l’issue du test complet

La Bande-Annonce

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux!



About the Author

Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la trentaine, Je suis le rédacteur en chef de ce site. Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy VII, Chrono Trigger, Xenogears, et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je suis axé shonen comme Ruroni Kenshin, Ga-Rei, Asebi et autres, mais j'apprécie aussi les seinen, Sprite en tête. Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch et Inception. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!



 
Les dernières news!
 

 

Xbox One X: Microsoft promet d’annoncer des jeux à la Gamescom en août

Conscient que son lineup d’exclusivités Xbox One et One X est loin d’être enthousiasmant, Microsoft augmente sa communication autour de futurs titres non encore annoncés histoire de rassurer les fans, et on dirai...
by Neoanderson
0

 
 

Final Fantasy XV se montre en vidéo sur Xbox One X… et ça envoie du lourd!

Selon le site SomosXbox et si l’on en croit la vidéo ci-dessous, Hajime Tabata, l’homme derrière Final Fantasy XV, a présenté son bébé en version Xbox One X lors d’une émission nippone hier soir. On peu...
by Neoanderson
0

 
 

Xbox One: « On a plein d’exclus! On cherche juste le bon moment pour les montrer! » (A.Greenberg)

Le manque d’exclusivités pour ses consoles est clairement le gros point faible de Microsoft sur le marché vidéoludique, et ce ne sont pas les 22 softs montrés lors de la conférence E3 2017 du constructeur qui ont ras...
by Neoanderson
0

 

 

Dragon Ball FighterZ: Vrai jeu de combat hardcore, pas comme Xenoverse. Pluie d’infos!

Grosse surprise de Bandai Namco à l’E3 2017, Dragon Ball FigtherZ représente sans doute le jeu de baston « fantasme » de tous les fans de DBZ grâce à ses graphismes 2D jouissivement proches de l’anime et ses...
by Neoanderson
0

 
 

PlayStation 5: « Sony crée une VRAIE console, pas de PS4 Pro 2 »! Refus du modèle smartphone!

Lors d’une interview accordée à nos confrères allemands de Golem.de, Shawn Layden, le boss de Sony America, a rassuré les gamers qui voyaient en la PlayStation 4 Pro l’amorce d’un nouveau modèle économiq...
by Neoanderson
0

 
 

Final Fantasy XV: Annonces « importantes » à la Gamescom. Portage PC ou FFXV-2 ?

On s’en doute, un portage PC de Final Fantasy XV intéresserait grandement Square Enix histoire que le développeur puisse rentabiliser encore un peu plus les dix années de développement chaotique de son bébé. Hajime ...
by Neoanderson
0