Review

Bon, je préfère vous le dire directement : Je suis un adorateur de la saga Jojo’s Bizarre Adventure depuis mon enfance ! Les mangas, j’en ai mangé à la pelle et j’ai tellement regardé les épisodes de l’anime que j’en ai créé une série abrégée sur YouTube, c’est dire ! En gardant ceci à l’esprit, ce test sera un poil plus personnel que d’habitude… mais je vous promets que je ne mettrai pas mes lunettes de vision « fan » (du moins, pas trop…) car ce « Eyes of Heaven » qui débarque sur PlayStation 4 est avant tout un jeu dédié aux aficionados de la saga ayant une connaissance de base de l’histoire. On vous rassure, pour les nouveaux venus, le titre constitue quand même un bon point de départ pour découvrir les membres de la famille Joestar. Mais que vaut-il réellement en dehors de son côté fan service ? Nous allons le [JUGER] à la façon Jotaro Kujo !

De mieux en mieux…

Préparez-vous à former des alliances improbables... mais toujours efficaces!

Préparez-vous à former des alliances improbables… mais toujours efficaces!

L’histoire de ce Jojo »s Bizarre Adventure Eyes of Heaven commence pile poil à la fin de l’arc « Stardust Crusaders », dans lequel Jotaro affronte le vampire londonien séculaire DIO lors d’une ultime confrontation au sommet ! Une fois la paix revenue sur Terre, tout ne se passe malheureusement pas comme prévu… Et oui, plusieurs personnages censés être morts refont surface, même ceux qui étaient six pieds sous terre depuis belle lurette. Bien entendu, ce ne sont pas tous des tendres, alors préparez-vous à vous frotter aux plus gros combattants de l’univers Jojo, tous arcs confondus !

Votre rôle consistera donc à voyager via des failles temporelles aux différentes époques de la saga et, à l’aide de vos ancêtres Joestar, sauver le continuum espace-temps ! Vous serez chargé de récupérer de mystérieux morceaux de cadavre, ayant appartenu à un saint, pour rétablir l’ordre universel. Seulement, voilà le hic : ces différentes pièces sont en possession d’un groupe d’individus aux intentions pas très fleur-bleue… Quelle occasion rêvée pour les fans que de voir les membres de la famille à l’étoile réunis ! Il est important de noter que Hirohiko Araki, le créateur de la série, a supervisé la direction créative du mode histoire, nous voilà donc rassurés sur la qualité du scénario qui, malgré ses allures de fan-fic sur le papier, se montre d’excellente qualité !

ORAORAORAORAORAORAORA !!!!

Les attaques en duo vous en mettront plein les yeux!

Les attaques en duo vous en mettront plein les yeux!

Eyes of Heaven prend la forme d’un jeu de combat avec mouvements en 3D, contrairement à son prédécesseur, All Star Battle, qui se jouait plutôt sur un seul plan, en 2.5D plus classique. Vous pourrez donc contrôler vos personnages dans des environnements complètement explorables, un peu comme dans Anarchy Reigns, pour vous citer un titre qui résume plutôt bien le feeling du gameplay.

La partie la plus intéressante et gratifiante dans Eyes of Heaven est sans conteste le système de combat, et heureusement me direz-vous ! Chaque affrontement fonctionne ainsi sous le concept du « Tag Team » dans lequel vous contrôlez un combattant pendant que l’ordinateur s’occupe de l’autre membre de votre équipe. La touche carré vous fera entamer une nuée d’attaques tandis que triangle vous servira à assener des coups plus lourds et lents, dont certains peuvent servir de launcher, tout dépendra du moment où vous presserez cette touche durant votre combo. Les combats se veulent très nerveux et rapides, si bien qu’une fonction de lock-on est intégrée. Sans cela, il aurait été assez gênant de faire mouche. Les niveaux étant très vastes, il est aussi facile de perdre de vue son adversaire, ce qui peut entrer en compte dans la stratégie que vous pourriez employer pour vous défaire de vos opposants. Les zones regorgent également d’objets de soin et de boosts divers, ainsi que d’items que vous pourrez ramasser et balancer à la tête de vos ennemis ! Tout cela bien-entendu si la caméra souhaite coopérer avec vous ! En effet,  cette dernière se montre hélas parfois taquine. Autre souci : il vous arrivera souvent de jeter votre adversaire au sol, ce qui aura pour effet une attente de quatre, voire cinq secondes avant qu’il ne se relève, et ce sans que vous ne puissiez le toucher ! Idéal pour casser le rythme des combats… dommage !

Quelques soucis, mais un sacré plaisir !

Le nombre de personnages jouables crève le plafond! Y'en aura pour tous les goûts!

Le nombre de personnages jouables crève le plafond! Y’en aura pour tous les goûts!

Malgré ces quelques petites plaintes, le titre se révèle vraiment fun puisque l’éventail d’attaques à votre disposition ne se limite pas aux deux touches précitées. Ainsi, en tenant appuyé L1 et en pressant l’un des boutons de compétences, vous aurez accès à une multitude de coups spéciaux qui varient selon votre personnage. A noter que les 50 combattants à votre disposition appartiendront à des « styles » de jeu bien spécifiques tels que « Stand », « Hamon / Onde », « Vampire » et « Homme du Pilier ». Comme il s’agit de combats en équipe Tag, vous aurez bien entendu la possibilité de réaliser des combos ensemble : les Dual Heat Combo s’activent de fait en remplissant votre jauge de « Heat » et en pressant ensuite sur L1 et R1. Selon vos persos, vous aurez droit à des attaques uniques qui seront amenées par des animations magnifiques et classes à outrance ! Sans parler des dégâts conséquents qu’elles infligeront à vos ennemis…

En dehors des combats du mode histoire, vous aurez également droit à des mini-séquences d’exploration dans lesquelles vous pourrez discuter avec les personnages avoisinants, ce qui vous vous offrira toujours des dialogues bien écrits et souvent drôles. C’est aussi à partir de là que vous pourrez faire avancer le scénario en vous rendant au point « évènement » . Rien de bien transcendant en soi, mais il est toujours agréable de pouvoir se balader avec ses héros préférés de la série Jojo’s. Le soft comporte également une composante RPG puisque les affrontements vous rapporteront des points d’expérience grâce auxquels vous pourrez faire évoluer vos guerriers, débloquer de nouvelles compétences et nouer des liens entre équipiers !

Le talent d’un mangaka en trois dimensions !

Les modèles des personnages sont très fidèles à leur contrepartie animée! Chaque détail compte...

Les modèles des personnages sont très fidèles à leur contrepartie animée! Chaque détail compte…

Graphiquement, ce Eyes of Heaven est tout bonnement spectaculaire. Nous assistons fort probablement ici au summum de la technique de Cell-Shading. Honnêtement, j’ai eu l’impression de regarder des extraits de l’anime à plusieurs reprises en jouant, et ce n’est pas peu dire ! Vous aurez également la chance de débloquer une multitude de costumes pour vos personnages, tous droits tirés des couvertures du manga éponyme. Le tout est présenté avec un style visuel plus que plaisant. En ce qui concerne les environnements, ils sont détaillés et pleins de vie, avec une palette de couleurs variée qui fait ressortir le tout et complémente très bien l’action sans jamais la dénaturer. CyberConnect2 a clairement le chic pour créer des décors et combattants de premier choix et Eyes of Heaven n’échappe pas à la règle. Cependant, certains stages sont étrangement assez « vides », notamment les toits du Caïre, lequel ne représente au final qu’un level à gimmick avec des chutes. Les combats, quant à eux, se révèlent fluides et vifs du début à la fin. Aucun bug et aucune baisse de fps à l’horizon, ce qui est un grand plus au niveau de l’immersion. Allez, je l’avoue : le soft est tout simplement l’un des plus beaux jeux de combats du moment, au même niveau qu’un Street Fighter V à mon humble avis, même si les styles graphiques sont différents.

Les costumes que vous débloquerez seront parfois très loufoques... Miss Tequila, cette bombe latine!

Les costumes que vous débloquerez seront parfois très loufoques… Miss Tequila, cette bombe latine!

La bande-son, pour sa part, reste assez classique et n’apporte rien de vraiment nouveau à la licence vidéoludique. Cependant, les morceaux proposés seront toujours entraînants et parfaits comme fond sonore de vos batailles ! Toujours dans cette catégorie « Audio », on pourra remarquer que tous les doubleurs officiels de l’anime ont repris leurs rôles, ce qui nous donne des performances tout bonnement excellentes et qui collent magistralement bien aux personnages.

Les « Ondes » positives…

Complet et défoulant, Jojo’s Bizarre Adventure Eyes of Heaven est tout simplement un soft extrêmement fun offrant un vaste choix de personnages avec le plus gros roster de la série à ce jour. Ajoutez à cela une histoire bien barrée, des protagonistes excentriques ainsi qu’un gameplay travaillé, et vous allez avoir de l’amusement pendant de longues heures, on vous le dit. Ne vous laissez pas refroidir par la folie qui se déroulera devant vos yeux, accueillez-la les bras ouverts ! Si vous aimez les jeux de combat qui ne se prennent pas au sérieux, ce Jojo’s Next-Gen est le titre qu’il vous faut !

La Bande-Annonce

Réalisation: 17/20

Graphismes somptueux, animations fidèles à l’animé et pleines de moments fan-service qui raviront les adeptes de la saga et en mettront plein les yeux aux nouveaux venus, ce Eyes of Heaven offre en plus des environnements qui, bien que parfois un peu vides, pétarades de couleurs et de vibrance ! Rien à redire, CyberConnect2 sait comment nous faire visuellement plaisir, le tout sans aucune baisse de régime pour les fps. Le moteur de Jojo’s, c’est du solide !

Gameplay/Scénario: 16/20

Le gameplay est certainement la pièce maîtresse du soft puisqu’il se veut simple d’accès, rapide, nerveux et impressionnant au niveau des animations. Le fait de personnaliser vos guerriers et de les faire évoluer au fil d’un très intéressant mode histoire est un plus qui vous poussera à combattre encore et encore. Le jeu est aussi très fun lorsqu’on affronte un ami ou des joueurs en ligne ! Le netcode étant très correct. Côté scénario, vous aurez de grands moments de bonheur si vous êtes un adepte de Jojo’s Bizarre Adventure. Fan-Service à gogo et doubleurs officiels de l’anime reprennent leurs rôles pour une expérience géniale.

Bande-Son: 15/20

Sans vraiment casser trois pattes à un canard, la bande-son complète bien l’action à l’écran et rendra vos errances dans les menus plus agréables. Rien de bien transcendant, mais très correct malgré tout. Globalement la musique essaye de rester dans les mêmes tons que ceux de la série, ce qui est tout à son honneur. Mention excellent par contre pour les bruitages directement tirés de l’animé et les doubleurs officiels qui rempilent pour nous faire vivre toute la folie de l’action !

Durée de vie: 18/20

Très bonne durée de vie pour ce titre ! En effet, le mode histoire vous prendra déjà de nombreuses heures à terminer, et tout débloquer dans la galerie, y compris les costumes et personnages bonus, ne fera qu’accentuer cela. Bien-entendu, plus vous jouez, plus votre personnage devient fort et débloque de nouvelles compétences !

Note Globale N-Gamz.com: 17/20

Jojo’s Bizarre Adventure : Eyes of Heven est un jeu qui devrait être évité pour toute personne ne souhaitant pas s’investir un minimum dans l’œuvre qu’est le manga ou même l’anime. Pour ceux qui sont curieux, c’est un bon point de départ pour découvrir de quoi il s’agit. Enfin, du côté des fans, le soft n’est que pur bonheur ! Non seulement en tant qu’hommage rendu à la saga, mais également en tant que titre de combat à part entière. Affrontements nerveux et fluides, roster gigantesque avec des guerriers sortis de tous les arcs confondus et graphismes qui vous en mettront plein les mirettes, bref, c’est LE jeu à ne pas rater !



About the Author

Snakethoot
Snakethoot
Je baigne dans la culture vidéoludique depuis ma plus tendre enfance, elle m'a façonné, elle m'a donné le goût pour les passions qui m'animent aujourd'hui. J'accorde la plus grande importance à chaque détail, aussi infime soit-il, pour être certain de saisir tout l'arôme que l'expérience d'un jeu-vidéo peut m'amener (Appelez-moi le romantique virtuel...). Cosplayeur à mes heures perdues, mon dévolu se jette aussi sur le septième art, les comics et la musique. Les passions comme les avis sont faits pour se partager et se discuter, ne soyez pas timides!