Review

Remake HD d’un jeu PSP/Vita jamais sorti sous nos latitudes, God Eater 2 Rage Burst est la suite version boostée du Monster Hunter-like de Bandai Namco: God Eater. Projet cross-media mettant également en scène des mangas et un animé, le titre nous dépeint un futur apocalyptique sur une Terre ravagée par les Aragamis, des créatures dont seul une poignée d’élus peut venir à bout. Malheureusement, si le scénario de départ et l’idée de proposer sur Next-Gen une alternative action-animé au genre semblait intéressante, sans parler du premier opus de la saga offert gracieusement en bundle via un code, la réalisation datée et le manque de travail pour apporter de la fraîcheur au matériau d’origine nous ont quelque peu refroidis.

Le Vidéo-Test par Neoanderson

Réalisation: 11/20

Si, dans sa version PS Vita, le titre reste correct grâce à la taille réduite de l’écran, sur PlayStation 4 (la version qui nous a été donnée en test) le constat est vraiment désolant par moments: textures des décors grossières, environnements étriqués, loadings qui n’ont rien à faire là, bugs de collision gênants et caméra totalement bancale vont crisper pas mal de joueurs ayant déboursé une bonne soixantaine d’Euros pour ce « remake ». Pour tout dire, on a mis une meilleure note à l’opus Resurrection, pourtant issu du premier volet de la saga, d’une part parce qu’il nous a été fourni sur Vita mais d’autre part car le soft originel date de 2011 et que là, on voit une réelle différence! Heureusement que l’animation en 60fps et les modèles 3d des personnages et des monstres, qui nous rappellent incontestablement certains Tales of, permettent de faire illusion.

Gameplay/Scénario: 13/20

Encore plus linéaire que dans le premier opus et moins intéressant à suivre car trop dilué dans une foule de missions répétitives, le scénario de God Eater 2 Rage Burst joue parfois un peu trop la carte du fan service mais possède pourtant quelques moments vraiment intenses qui auraient gagné à être mieux racontés, de même que deux-trois personnages plutôt intrigants, voire passionnants, comme la sublime Ciel, les soeurs Rachel et Leah Claudius, ou encore Livie et son pouvoir extra-sensoriel lui permettant de revivre le passé des détenteurs d’armes divines. Niveau gameplay, là où on saluait le fait que l’opus Resurrection bénéficie des avances de God Eater 2 en matières d’armes et de pouvoirs supplémentaires pour nous faire redécouvrir le soft, ici pas grand chose à se mettre sous la dent par rapport au titre initial hormis le Blood Rage qui vous transforme, moyennant certaines conditions, en véritable ange destructeur d’Aragami. De plus, on retrouve une maniabilité mal adaptée de la version portable, un système de craft pas très bien expliqué et bourré d’abréviations ainsi qu’un côté très « action » qui pourra déplaire à certains amoureux des MH-Like.

Bande-Son: 14/20

Sans trop savoir pourquoi, les digitalisations vocales sont complètement à l’ouest. Certes, les doubleurs anglais sont bons et plutôt dans le ton, mais un voile sonore masque leur voix, comme une espèce de mauvaise compression ultra dérangeante dans le feu de l’action. Par contre, le fait d’utiliser le haut parleur de la DualShock 4 pour délivrer les ordres de votre QG est plutôt immersif, et les musiques en combat sont épiques, quoique moins mémorables que pour God Eater Resurrection. On finit avec un mauvais point vraiment rédhibitoire: la mélodie de votre base, autrement dit celle que vous allez entendre le plus longtemps durant votre aventure, est tout simplement… horripilante!!!

Durée de vie: 14/20

Avec un nombre de missions plus conséquent que son aîné et tous les DLCs inclus, il est clair que la durée de vie de ce God Eater 2 Rage Burst est titanesque! Le souci, c’est que tartiner son jeu de missions inintéressantes pour le remplir d’heures de jeu artificielles empêche vraiment Bandai Namco de nous livrer une histoire rythmée malgré toutes les bonnes idées qu’elle peut contenir. De plus, l’absence totale de réelle récolte, le loot ultra rare de matériaux pour le craft et les environnements étroits donnent un côté frustrant et répétitif à l’ensemble. Un bon conseil: jouez avec des amis, le temps passera plus vite!

Note Globale N-Gamz.com: 13/20

On va sûrement se faire des ennemis en disant ça mais ce God Eater 2 Rage Burst est… moins bon que le premier épisode offert gratuitement avec lui! En cause: trop peu d’améliorations graphiques et de gameplay là où son aîné amène une vraie différence par rapport à sa version de 2011, sans parler d’une histoire et de personnages certes intéressants mais totalement dilués dans un amoncèlement de missions sans réelle inspiration venant gonfler artificiellement une durée de vie qui n’en avait pas besoin. Un bon conseil: procurez-le vous sur PlayStation Vita, vous pourrez rajouter un point à la note tant le titre se montre bien plus adapté au support nomade qu’à nos chères consoles de salon Next-Gen.



About the Author

Avatar
Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la trentaine, Je suis le rédacteur en chef autant que le rédacteur de news de ce site. Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy, Chrono Trigger, Xenogears, et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je suis axé shonen/seinen tels que Ga-Rei, L'Ile de Hozuki, Orphen, Sprite, Asebi, ... Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch et Inception. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!