Review

Sorti en 1997 sur PC, le City Builder Constructor s’est rapidement fait un nom dans le milieu grâce à sa propension à vous faire user de moyens « criminels » pour arriver à faire prospérer votre ville au détriment de celle de votre voisin. Un concept qui a fait ses preuves et qui nous revient aujourd’hui en version HD sur consoles Next-Gen. De quoi nous faire replonger dans le monde de la construction si absent de nos chères machines de salon ?

Un maire pour les gouverner tous

« Un City Builder sur consoles, c’est assez rare pour être signalé! »

S’il y a bien un titre Next-Gen que l’on n’avait pas vu venir, c’est Constructor HD ! Vendu un peu moins de 40 Euros, le Remaster en haute définition du City Builder PC de 1997 a décidé d’envahir nos consoles de salon, territoire peu propice à ce type de soft s’il en est, notamment à cause d’une maniabilité dont le portage du combo clavier-souris à la manette n’est pas toujours évident à négocier. Pourtant, les petits gars de System 3 ne se sont pas laissés démonter et vont tenter de nous prouver que le genre peut fonctionner sur PlayStation 4 et Xbox One… on ne demande qu’à les croire.

Dans Constructor HD, vous jouez le rôle du maire d’une bourgade destinée à devenir une énorme mégalopole. Vous commencez tout en bas de l’échelle, en achetant un lopin de terre et en y envoyant un contremaître et quelques ouvriers pour y construire des habitations bas de gamme afin d’accueillir vos premiers habitants. Votre but ? Faire procréer vos citoyens pour que leurs enfants s’installent également chez vous une fois adulte, paient des taxes, se spécialisent dans divers boulot et vous permettent de croître, encore et toujours, au détriment de la ville rivale voisine. Et si vous pouvez employer la méthode douce en réalisant les souhaits de vos concitoyens, vous pourrez également plomber le maire adverse en lui envoyant tout un tas de bad guys lui pourrir sa cité car, il faut bien l’avouer, quand la construction rencontre la corruption… c’est beaucoup plus amusant !

Un pad comme souris ?

« L’aspect gestion est plutôt poussé et la maniabilité au pad bien pensée »

Niveau gameplay, System 3 a vraiment fait du bon boulot dans son adaptation du combo clavier-souris aux capacités d’une manette. Alors certes, la première heure sera plutôt laborieuse, mais passé le tutorial, on prend l’habitude des raccourcis de touche et les actions s’enchaînent plutôt bien malgré les nombreuses possibilités offertes. En effet, vous aurez pas mal de bâtiments divers à construire, mais vous devrez également customiser le voisinage et les abords des habitations de vos électeurs pour qu’ils soient heureux et aient envie de faire des enfants. Evitez donc de placer une usine à côté d’un quartier résidentiel, et si la famille X a envie d’une clôture vert fluo… exaucez son vœu !

L’aspect gestion est donc plutôt présent avec différentes jauges comme celle du bonheur de chaque foyer ou encore votre égo, et il faudra faire attention aux finances et aux bâtons dans les roues jetés par votre adversaire pour ruiner votre réputation. A cela s’ajoutent six modes qui vous offrent autant d’objectifs tels qu’atteindre 1 millions de dollars de trésorerie en 40 ans, anéantir votre opposant en entrant en guerre totale avec lui ou encore un excellent mode libre qui vous permet de tout paramétrer : de la taille du terrain jusqu’à l’I.A. des adversaires, les habitants de départ, etc… Bref, de quoi faire.

Un Remaster HD d’un jeu de 1997 ?

« Pourrir la ville adverse est un régal, dommage que le titre soit visuellement à la traîne »

C’est là le plus gros souci de Constructor HD sur consoles : sa réalisation ultra datée. Alors certes, le jeu est en HD et la lisibilité est bonne, mais on est quand même sur PS4 et Xbox One, et voir des ralentissement sur un soft de 1997 et un manque de détail et de vie aussi flagrant sur le plan visuel… ça la fout mal ! Pourquoi ne pas avoir repris le principe du jeu pour en faire un remake ?

Niveau bande-son, par contre, c’est plutôt convaincant avec des bruits environnementaux crédibles et surtout des doublages plutôt hilarants tellement ils sont surjoués.

Un City Builder un peu esseulé, donc à acheter ?

Constructor HD est un bon City Builder dans ses mécaniques de jeu, c’est un fait, mais on doute qu’il se serait fait une place de choix sur PC, où la concurrence est féroce et l’évolution graphique bluffante. Sur consoles, par contre, il bénéficie du vide plutôt conséquent des titres du genre, et si vous savez faire fi de ses graphismes datés et de son prix prohibitif pour un simple remaster HD, nul doute que vous passerez un excellent moment.

La bande-annonce

Réalisation: 10/20

Quitte à faire revenir Constructor sur le devant de la scène, autant garder le concept et lui offrir un vrai remake plutôt que ce remaster HD un peu bancal et qui se permet même de ramer par endroits. Si le jeu est lisible, les détails n’affluent pas vraiment… dommage.

Gameplay/Scénario: 15/20

Pas de scénario mais 6 modes de jeux aux objectifs distincts pour une maniabilité plutôt bien pensée à la manette. Le gameplay est travaillé, l’aspect gestion profond et le fait d’envoyer des sbires pourrir la ville adverse est terriblement fendard, sans parler des parties en multi à 4 online.

Bande-Son: 16/20

Bruitages environnementaux réalistes et doublages hilarants, une recette qui fonctionne vraiment bien.

Durée de vie: 14/20

Si vous êtes adepte des City Builder, nul doute que vous avez déjà un PC et que Constructor HD vous semblera fade face à la concurrence. Sinon, cette version console promet pas mal d’heures au compteur mais il faut s’acoquiner avec l’aspect répétitif plutôt présent dans le titre de System 3.

Note Globale N-Gamz.com: 14/20

Constructor HD aurait dû prendre la forme d’un remake complet, visuellement aguicheur, pour prétendre pouvoir se vendre à ce prix. En l’état, nous avons néanmoins un City Builder solide, fun, bien adapté au pad et qui promet de belles heures de jeu, mais nul doute qu’avec une plus féroce concurrence de titres du genre sur consoles, la note aurait été bien plus salée. Un bon jeu… parce qu’il n’y a rien d’autre en face de lui.



About the Author

Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la quarantaine depuis peu, je suis le rédacteur en chef autant que le rédacteur de news et le vidéo-testeur de ce site (foncez sur la chaîne YouTube d'ailleurs). Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy, Chrono Trigger, Xenogears et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je voue un culte aux shonens/seinens tels que Ga-Rei, L'Ile de Hozuki, Orphen, Sprite ou encore Asebi. Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch, Inception et Tenet. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!