Review

Ah, le Beat’em Up, ce genre roi des salles d’arcades durant les années 90, avec la bonne grosse baston versus 2D et le shoot’em up! Bon sang qu’est-ce que j’ai pu claquer de pièces dans Final Fight ou Double Dragon, des titres où vous affrontiez, seul ou à deux, des hordes d’adversaires à la seule force de vos poings! Capcom, développeur phare de cette ère bénie, a donc profité de la vague « rétro » qui submerge notre microcosme vidéoludique depuis quelques années pour nous proposer rien de moins qu’une compilation ultime de sept de ses meilleurs titres de l’époque, le tout pour moins de 20€, avec quelques options plus que sympathiques. Alors, prêt pour un trip revival à grosses doses de pixels et de kicks dans la face? Nous… oui!

Le Vidéo-Test par Neoanderson

Réalisation: 16/20

Les 7 titres sont respectés au pixel près et offrent une image que les amoureux de la 2D de l’époque apprécieront sans aucun doute. Certaines animations, notamment dans Battle Circuit, sont toujours aussi jouissives et certains sprites massifs forcent le respect comme ceux de Warriors of Fate, tout comme la qualité des images de la galerie. Dommage qu’il manque l’un ou l’autre filtre graphique optionnel ou un simple mode interligne pour retrouver les sensations visuelles pures de l’époque.

Gameplay/Scénario: 16/20

Le gameplay des beat’em all est par définition redondant (avancer, taper, avancer…) mais certains titres tirent allègrement leur épingle du jeu, comme The King of Dragons et son côté RPG avec montée de niveau ou le très déjanté Battle Circuit et ses pouvoirs et combos à acquérir au fur et à mesure de vos scores, sans parler de Armored Warriors qui vous place carrément aux commandes de méchas. Bref, il y a quand même de la variété et même des ébauches de scénario pour les softs les plus ambitieux. Et puis chaque titre propose de s’y adonner à deux, voire trois, pour encore plus de fun!

Bande-Son: 17/20

On retrouve avec bonheur les bruitages et musiques de l’époque, ainsi que les digitalisations vocales qui nous impressionnaient tellement à l’époque bien que maintenant, elles passeraient pour un signal extra-terrestre façon « Contact ». Du bon boulot de reproduction pour des sonorités qui ont incontestablement imprégné toute une ère vidéoludique.

Durée de vie: 17/20

La compilation contient rien de moins que: Final Fight, The King of Dragons, Captain Commando, Knights of the Round, Warriors of Fate, Armored Warriors et Battle Circuit, autrement dit pas mal de softs cultes qui proposent une durée de vie plus que convenable, d’autant que la difficulté est paramétrable et que le scoring joue toujours un aspect primordial dans ce type de jeu. Bien entendu, certains trouveront à redire parce qu’il manquera LEUR soft de prédilection, mais pour moins de 20€, se plaindre serait… un crime!

Note Globale N-Gamz.com: 16,5/20

Avec sa Beat’em Up Collection, Capcom nous offre de grands classiques du genre, et si certains softs manquent de profondeur comme Knights of the Round, d’autres sont indémodables tels que Final Fight, tandis que cette compil réserve même de belles surprises à l’image des montées de lvl et des classes RPG dans The King of Dragons ou des combos bien badass à acquérir dans Battle Circuit! Alors certes, il manque quelques filtres graphiques optionnels ou un mode 16/9 et des lags se font sentir online, mais les options de difficultés et les galleries old school à souhait valent vraiment le détour. Pour moins de 20€, on vous recommande chaudement ce morceau d’histoire du jeu vidéo!



About the Author

Avatar
Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la trentaine, Je suis le rédacteur en chef autant que le rédacteur de news de ce site. Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy, Chrono Trigger, Xenogears, et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je suis axé shonen/seinen tels que Ga-Rei, L'Ile de Hozuki, Orphen, Sprite, Asebi, ... Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch et Inception. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!