N-Gamz.com
Jeux Vidéo, Mangas/Books, Ciné et Game Music. Un crédo: Concession Zéro!



Les news/Previews

22 avril 2016

Gears of War 4: Notre avis sur le Multijoueur pas très beau… mais très fun!

E3 2015: Microsoft nous offrait quelques minutes de gameplay de Gears of war 4. Une présentation qui en a laissé plus d’un pantois et désireux d’en apprendre plus sur LE soft d’action gore de la Xbox One. Ça tombe bien : ce 25 avril 2016 démarre l’open beta multijoueur pour ce titre fort de l’écurie Microsoft. Si, jusqu’à présent, la série était entre les mains d’Epic Games, ce nouvel opus est désormais développé par The Coalition, studio monté de toutes pièces par la team Xbox pour gérer la licence et à qui l’on doit la réédition HD du premier Gears sur One. Cette nouvelle équipe va-t-elle relever le défi d’apporter quelque chose de « plus » à la franchise sans toucher à ce qui a fait son succès? Nous tentons de répondre à cette question, manette en main !

Trois modes de jeux et trois maps pour un avant-goût de GoW 4!

Trois modes de jeux et trois maps pour un avant-goût de GoW 4!

2006, Epic Games annonce l’arrivée de Gears of War sur Xbox 360, un TPS relativement bourrin et sanglant à souhait, mais offrant surtout un gameplay très particulier et un peu plus tactique qui influencera de manière considérable beaucoup de titres ultérieurs. Vous connaissez la suite : le jeu a cartonné et l’histoire d’amour entre Epic Games et Microsoft donnera naissance à deux autres opus : Gears of war 2 et Gears of war 3 qui concluent une trilogie inoubliable.  Big M propose par la suite au studio polonais People Can Fly, qui appartenait alors à Epic, de s’attaquer à un nouvel épisode. C’est ainsi qu’en mars 2013, Gears of War : Judgment voit le jour. Mais le jeu souffre de nombreux défauts et connaît un destin funeste, éclipsant par là-même la licence de l’esprit des joueurs. Conscient qu’il y avait encore quelque chose à faire avec Gears, Microsoft rachète les droits de la franchise en 2014 et fonde un studio entièrement dédié à la résurrection de la série: The Coalition, mené par Rob Fergusson, qui a officié aussi bien en tant qu’Executive Producer ou que Directeur de Production sur la saga. Aujourd’hui, nous pouvons enfin admirer le résultat de leur travail, et on ne va pas se priver !

Gears of War 4 se déroule 25 ans après les événements de Gears of War 3. Les habitants de Sera sont encore en train de reconstruire leurs villes détruites par l’incroyable conflit qui a opposé l’Humanité aux terribles locustes. C’est alors que le mal resurgit… sous une nouvelle forme ! Dans la peau du fils de Marcus Fénix, le héros de la précédente trilogie, vous allez tenter d’empêcher le désastre. Ça y est, le scénario de la campagne est posé ! Mais ce qui nous intéresse aujourd’hui, c’est le multi !

Les trois cartes se montrent plutôt intéressantes à jouer, et variées graphiquement

Les trois cartes se montrent plutôt intéressantes à jouer, et variées graphiquement

La bêta de Gears of war 4 nous convie en effet à pratiquer pas moins de trois modes online sur trois cartes, et donne un bon aperçu de ce que devrait être la partie multijoueur du soft. On retrouve bien évidemment le Team Deathmatch « classique » que l’on ne vous fera pas l’affront de vous expliquer. Le mode Dodgeball, quant à lui, fait figure de nouveauté. Le but du jeu est d’éliminer tous les membres de l’équipe adverse, tout en conservant en vie ses coéquipiers, sachant que le seul moyen de respawn sera qu’un membre de votre team élimine un adversaire. La partie peut donc se terminer en 30 secondes si aucun gars de votre formation ne parvient à tuer le moindre opposant. Vous l’aurez compris, ce type de parties est taillé pour l’e-sport et devrait annoncer quelques moments épiques d’une rare intensité, à même de ravir à coup sûr les spectateurs. Le dernier mode disponible s’intitule « Co-op TDM » (pour Team DeathMatch). En gros, 5 joueurs bien réels affrontent 5 guerriers incarnés par l’IA. Cela permet surtout de se familiariser avec toutes les subtilités du jeu avant de se lancer dans le grand bain de la compétition online. A noter que tous ces modes sont compatibles avec les trois cartes proposées : Foundation, Dam et Harbor, qui proposent toutes un environnement distinct et pas mal de possibilités de couverture.

De nouveaux mouvements et de nouvelles armes viennent dynamiter le gamepaly

De nouveaux mouvements et de nouvelles armes viennent dynamiter le gamepaly

Manette en main et dès la première partie, on découvre que Gears of War 4 annonce un retour aux sources avec un objectif clair pour The Coalition : faire oublier Judgment! Ce nouvel opus  reprend donc les mécaniques qui ont fait la force de la série, à savoir un gameplay qui repose sur la faculté du joueur à utiliser le décor afin de se mouvoir de couverture en couverture sans risque de se faire shooter. Si la prise en main est presque immédiate, il vous faudra clairement acquérir le bon timing pour vous déplacer. Il sera nécessaire de constamment rester à l’affût pour éviter le coup de fusil à pompe dévastateur. Du coup, trois nouveaux mouvements apportent une dimension inédite au système de couverture : il est maintenant possible de courir et de sauter par-dessus un muret en appuyant sur B afin que votre personnage l’enjambe en pleine course. Vous pourrez également bousculer l’ennemi d’un coup de pied et profiter qu’il soit sonné pour lui planter un couteau mortel en plein cœur avec Y. Enfin, une pression sur X vous permet d’attraper l’adversaire, de le ramener vers vous et de l’exécuter à l’arme blanche. Vous l’aurez compris : ces gestes exclusifs imaginés par The Coalition renforcent l’insécurité permanente que l’on ressent en jouant à Gears of War 4 pour des parties bien plus intenses.

Visuellement, le jeu est très loin dexploser la rétine...

Visuellement, le jeu est très loin d’exploser la rétine…

Penchons-nous à présent sur l’aspect visuel du titre, tout en gardant à l’esprit qu’il s’agit d’une Beta du jeu et que des modifications pourront encore y être apportées, notamment dans le sacro-saint 60FPS constant, qui n’est pas encore atteint actuellement mais promis par les développeurs. Autant être franc : graphiquement, ce Gears of War 4 ne nous a pas vraiment séduits. Certes, la distance d’affichage est excellente, mais les textures manquent clairement de finesse, le moteur graphique se montre poussif et la pauvreté des effets de lumières qu’il affiche nous laisse vraiment perplexe alors que le tout est censé tourner… sous Unreal Engine 4 ! Espérons surtout une chose : que le mode solo soit techniquement bien plus « travaillé ».

En conclusion, hormis cette déception graphique, la bêta de Gears of War 4 nous a vraiment rassurés quant aux sensations manette en main. Le studio The Coalition, emmené par son boss Rob Fergusson, sait ce qu’il fait et le gameplay nous ramène immédiatement aux origines de la saga en y apportant quelques ajouts qui offrent au jeu une véritable plus-value sur le plan de l’intensité. Toujours aussi gore, violent et exigeant que ses aînés, le multijoueur de ce nouvel opus devrait ravir les fans de la licence, qui pourront également découvrir dans les prochains mois le très attendu mode Horde à propos duquel The Coalition se refuse pour l’instant à tout commentaire… pour mieux nous émerveiller ?

La Note Preview N-Gamz: 4/5

PS: La Note Preview N-Gamz symbolise le degré d’attente suscité à la rédaction après la découverte du jeu et non une quotation sur sa qualité finale. Elle ne représente donc aucunement une idée de la note qui sera attribuée à l’issue du test complet

La Bande-Annonce du Multijoueur



About the Author

Sruoma
Salut à tous, je me présente : Sruoma mais appelez-moi " Sruo "! Gamer depuis l'âge de 10 ans, j'ai fait mes premiers pas sur la NES avec des jeux comme : Castlevania, Simon Quest et l'excellent " The legend of Zelda "... 23 ans plus tard ma passion pour les jeux vidéo est encore plus forte! Ancien compétiteur amateur, créateur de vidéo sur le web, j'aime partager ma passion. J'ai également une admiration sans faille pour les films de gangsters avec une place énorme à l'excellent " Blood in Blood out " ( en français : " Les Princes de la Ville ").




 
Les dernières news!
 

 

Jurassic World Evolution 2 : Le jeu à la « John Hammond » s’offre un Accolade Trailer !

Moins de 5 semaines après son lancement, Jurassic World Evolution 2 reçoit des critiques élogieuses dans le monde entier. Qu’il s’agisse d’ouvrir son tout premier parc en mode Sandbox ou de réimaginer ...
by Neoanderson
0

 
 

The King of Fighters 98 Ultimate Match Final Edition : SNK annonce une mise à jour majeure !

À l’occasion d’IgroMir, le plus grand événement vidéoludique de Russie, SNK a annoncé de nouvelles fonctionnalités ainsi qu’une beta communautaire pour The King of Fighters ’98, l’un de ses titres les plus appr...
by Neoanderson
0

 
 

Fortnite : A la surprise générale, Nick Fury débarque aujourd’hui dans le Battle Royale !

La saga des Crossover n’en finit plus pour Fortnite qui devrait bientôt entamer son troisième chapitre histoire de bouleverser sa map et son histoire ! Ainsi, nous avons eu droit en très peu de temps aux personnages de...
by Neoanderson
0

 

 

DNF Duel : le nouveau bébé des papas de Guilty Gear nous présente son Berserker !

Assurément l’un des plus beaux jeux de baston 2.5D mais aussi l’un des plus techniques, Guilty Gear -Strive- a prouvé une fois de plus tout le savoir du studio Arc System Works quand il s’agit de nous livrer...
by Neoanderson
0

 
 

Warhammer 40,000 : Chaos Gate – Daemonhunters nous livre un second journal des devs en vidéo !

Frontier Foundry, le label de jeux de Frontier Developments, dévoile aujourd’hui le deuxième journal des développeurs du prochain RPG tactique au tour par tour Warhammer 40,000 : Chaos Gate – Daemonhunters. Le deu...
by Neoanderson
0

 
 

PUBG Battlegrounds : l’esprit des fêtes débarque à Vikendi dans le nouvel update !

Lorsque la dernière mise à jour de PUBG : BATTLEGROUNDS de KRAFTON, Inc. sortira le 1er décembre sur PC et le 9 décembre sur consoles, les joueurs pourront profiter de l’esprit des fêtes puisque des zones clés de...
by Neoanderson
0

 

 

Super String : Factorial Games lance son nouveau RPG mobile à base de cartes !

Factorial Games annonce aujourd’hui avoir lancé la version mondiale de Super String, un nouveau jeu mobile développé en collaboration avec la société de production de webtoons YLAB. Super String marque le premie...
by Neoanderson
0

 
 

Epic Games Store : Voici les jeux gratuits de la semaine prochaine !

Comme de coutume le jeudi, Epic rend disponible un ou deux jeux de façon totalement gratuite pour les utilisateurs de son Epic Games Store et annonce le ou les titres qui viendront égayer, sans un frais, le quotidien des game...
by Neoanderson
0

 
 

Dying Light 2 : 15 min de gameplay prévues pour l’épisode 5 de Dying 2 Know More !

Techland vous invite à regarder le 5e épisode de Dying 2 Know (D2K), une web-série originale qui plonge dans l’univers de Dying Light 2 Stay Human, qui sera le 2 décembre prochain à 21h00 sur la chaîne Twitch de...
by Neoanderson
0

 

 

Pokémon JCC : Mise à jour de l’Académie de Combat et nouveaux decks en vue !

Aujourd’hui, The Pokémon Company International a dévoilé de nouveaux produits du Jeu de Cartes à Collectionner Pokémon qui permettent aux Dresseurs et Dresseuses d’apprendre facilement et de manière amusante à jouer ...
by Neoanderson
0

 



0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *