Review

Le 23 janvier dernier sortait le DLC de Kingdom Hearts III, sobrement nommé « ReMind ». Une extension très attendue par les fans qui avaient critiqué la relative facilité et le final clairement léger du soft origine, après tant d’années d’un développement scénaristique plutôt dingue. ReMind propose donc d’apporter, à sa façon, un genre de contenu « Edition Final Mix »… mais le prix en vaut-il la Keyblade ?

« Un DLC qui multiplie les points de vue »

L’extension ReMind propose trois contenus spécifiques, à savoir l’aventure principale, l’Episode Limit-Cut et l’Episode Secret, sachant qu’il faudra impérativement finir la trame générale du DLC pour avoir accès aux deux derniers cités. Autre chose essentielle: vous devrez absolument avoir bouclé le récit de Kingdom Hearts III pour pouvoir vous plonger dans ReMind, sachant que la difficulté de ce dernier sera adaptée à celle de votre épopée originelle.

Cette foix, exit l’univers enchanteur de Disney! Ici, le but est de se concentrer sur les événements qui vous ont mené au combat final du soft. Autre point de vue, autre compréhension, les fans seront ravis de constater que les zones d’ombres scénaristiques ont enfin été comblées! Cependant, il faut noter que ReMind propose un enchaînement de boss bien plus qu’une aventure dans les pas habituels de cette licence que l’on parcourt depuis bientôt 20 ans. On aime ou pas cette nouvelle approche… De son côté, l’organisation XIII sera bien entendu de la partie et il sera possible de se retrouver aux commandes de visages connus comme celui de la douce Aqua par exemple.

« Visuellement, le jeu est toujours aussi beau! »

Niveau esthétique, ReMind nous en met pleins les yeux, que ce soit par la découverte de certains niveaux spécifiques ou par de somptueuses nouvelles cinématiques. L’ambiance sonore est également à la hauteur de la saga: convaincante, toujours de bon ton, épique, parfois tragique… du très bon qui fera plaisir aux plus mélomanes d’entre vous !

Mais hormis cette trame principale, que nous réserve le reste du DLC ? Et bien le Limit-Cut cherchera à jouer avec les limites de vos nerfs en vous proposant d’affronter à nouveau les membres encapuchonnés de l’organisation XIII : nouveaux patterns, grosses baffes… Il va falloir y retourner encore et encore pour venir à bout de tout ce petit monde surboosté. De son côté, l’Episode Secret consiste en un nouveau boss, plutôt hardcore, qui rappellera forcément des souvenirs à ceux ayant connu le très annulé « Final Fantasy Versus XIII », mué en Final Fantasy XV par Square Enix.

« Du fan service mais pas assez d’exploration »

Quelques nouveautés sont aussi implantées dans le Kingdom Hearts 3 original par le biais de ReMind, afin de pouvoir toujours pousser plus loin les possibilités de nos photos, de même qu’un menu inédit qui permettra aux joueurs de choisir entre une épopée classique qui ne change rien à l’expérience de base, mais aussi une aventure simple mettant la priorité sur l’histoire et enfin l’aventure complexe pour les gamers désireux de challenge.

Bref, on sent vraiment que le maître-mot des développeurs pour ce DLC était de proposer des boss et de la difficulté parfois ultra hardcore, avec de la scénarisation certes mais en ôtant tout le côté exploration et aventure de la licence. Du coup, la durée de vie s’en ressent lourdement et vu le prix de 30€ pratiqué (et 40€ si vous voulez le concert KH en prime), on ne peut que se montrer déçu par cette approche un peu paresseuse des développeurs là où l’on aurait espéré de nouveaux mondes bourrés de zones à visiter.

La bande-annonce

Tableau de notes: s’agissant d’un DLC, nous n’incorporerons pas de tableau de notes. Vous pourrez retrouver ce dernier dans le test du jeu complet en cliquant ici.

Note Globale N-Gamz.com: 13/20

ReMind est un DLC intéressant qui ne plaira clairement pas à tous les fans de la licence. En effet, si les développeurs ont entendu les retours des joueurs se plaignant du manque de difficulté de Kingdom Hearts 3, on dirait qu’ils ne sont focalisés que sur ce sujet pour nous proposer une extension plutôt punitive. Le scénario se voit grossir afin de renforcer le final du soft originel et la qualité visuelle et sonore est omniprésente… mais la durée de vie reste trop peu conséquente et le contenu bien trop orienté sur l’ajout de difficulté et de boss au lieu d’une mise en avant de l’exploration et de vastes zones. Alors oui, je suis toujours ravie de replonger dans cette saga de Square… mais de cette façon ? Pas si sûre.



About the Author

Avatar
LadyDisturbed
Jeune sœur de bataille, dévoreuse de romans à la vitesse de la lumière et fanatique de jeux vidéos depuis la plus tendre enfance... voilà ce qui pourrait résumer de façon rapide votre petite rédactrice. Les mangas ne me font pas peur, la couture et le cosplay sont mon lot quotidien, l'écriture de fan fiction m'occupe et je rêve et vis dans un monde fait de fantasy et science fiction où les princesses Disney ont leur place. Éclectique, je suis ouverte à tous types de jeux, allant du RPG au FPS en passant par le Visual Novel, les MMO ou encore les jeux de stratégie et voguant dans les eaux troubles des jeux indépendants que je me plais à vous faire découvrir. Je ferais tout ce qui est possible pour être juste dans mes jugements, et puisse le sort vous être favorable !