Review

Alors qu’on arrive en cette fin d’année 2015, il n’est pas étonnant de voir sortir un nouvel épisode de la série des Just Dance, rendez-vous vidéoludique désormais obligatoire des amateurs de bonne humeur à plusieurs et de déhanchements en rythme. Voici donc venir le 7éme opus de la série, sobrement intitulé Just Dance 2016, et qui pallie certains défauts de son aîné. Avec sa Playlist renouvelée et un max de nouveautés, ce fut un plaisir de payer de ma personne pour tester le soft alors… en avant la musique !!

Une fin d’année musicale !

Just Dance et ses chorés déjantées respecte son rendez-vous annuel... mais parvient à innover!

Just Dance et ses chorés déjantées respecte son rendez-vous annuel… mais parvient à innover!

Et c’est le moins que l’on puisse dire, puisque débarquent coup sur coup pas moins de quatre « Jeux de rythme » à la rédac ! En effet, ce dernier trimestre 2015 a déjà marqué le retour de deux franchises phares du genre, Guitar Hero et Rockband, dans lesquelles vous jouez le rôle des musiciens, mais la danse est aussi mise à l’honneur avec notamment Persona 4 Dancing All Night sur Vita, et enfin le titre qui nous intéresse plus particulièrement ici : Just Dance 2016 !

Alors que l’opus précédent nous avait bien fait rigoler lors de nos longues soirées d’hiver car oui, on aime se trémousser à la rédac (ça tient chaud et c’est fun), force est de constater qu’il était vraiment avare en nouveautés. Fort heureusement, les développeurs semblent avoir entendu notre message et ont décidé de mettre les bouchées doubles pour cette version 2016, du moins sur Next-Gen.

Under the Seaaaa

Avec Just Dance 2016, Ubi mise sur l'hétéroclisme... la preuve avec ce Angry Birds déjanté!

Avec Just Dance 2016, Ubi mise sur l’hétéroclisme… la preuve avec ce Angry Birds déjanté!

Tout d’abord, la tracklist a été énormément renouvelée, avec un ensemble bien plus hétéroclite. Ainsi, pas moins de 43 morceaux font partie de ce cru 2016. De David Guetta & Nicki Minaj (Hey Mama) aux Black Eyes Peas (I gotta Felling), en passant par Katty Perry, Pitbull, Martin Garrix, voire par des titres plus déjantés ou inhabituels tels que Hatsune Miku, Angry Birds, La Petite Sirène, ou encore Kool Kontact (dont la chorégraphie est pour le moins… étrange), il y en aura pour tous les goûts cette année. A ces 43 musiques viennent s’ajouter 12 versions alternatives qui seront débloquées au fur et à mesure de votre avancée dans le jeu. Ces dernières changent vraiment des mélodies originales, afin de vous pousser à en apprécier une nouvelle forme et à en apprendre la choré inédite.

Et si vous n’en avez pas assez, vous pourrez continuer le trip en prenant un abonnement pour le « Just Dance Unlimited », qui vous donnera accès à une sonothèque de plus de 150 titres, avec des mises à jour régulières, tout cela pour la modique somme de 6.99€ pour un mois, 14.99€ pour trois et 39.99€ à l’année, en sachant que le premier mois d’utilisation est gratuit. Au vu de l’ampleur du catalogue, le prix est plutôt raisonnable, même si on déplorera grandement l’absence de ce service de streaming sur les consoles Old-Gen…

La co-op, y a que ça de vrai !

Jusqu'à 6 danseurs peuvent s'amuser en coop pour obtenir le meilleur score. De quoi souder votre groupe!

Jusqu’à 6 danseurs peuvent s’amuser en coop pour obtenir le meilleur score. De quoi souder votre groupe!

Viennent ensuite les nouveaux modes de jeu de ce Just Dance 2016. Pour commencer, le Dance Quest qui ressemble fortement à une campagne solo vous permettant, via vos scores de chorégraphies sur un lot de trois morceaux, de débloquer petit à petit de nouvelles musiques afin d’obtenir les 43 titres inclus dans le soft pour vous y adonner dans les autres modes. On passe vite fait sur le Sweat and Playlist, déjà présent dans l’opus antérieur et qui s’apparente à un « partenaire minceur » en vous annonçant les calories brûlées lors de vos séances de danse dans votre salon.

Le mode Showtime, quant à lui, est totalement inédit et diaboliquement fun puisque vous pourrez y réaliser votre propre chorégraphie (aucune instruction de mouvement à l’écran) tout en étant filmé par la caméra de la PS4 ou la Kinect de la One, et l’uploader directement sur les serveurs d’Ubisoft ! De quoi faire le buzz planétaire aussi bien pour son talent… que pour ses contre-performances !

Visuellement, certains clips sont superbes comme ce Toxic de Britney Spears

Visuellement, certains clips sont superbes comme ce Toxic de Britney Spears

Enfin, on note la possibilité de danser jusqu’à six en coopération, alors que la saga ne nous proposait jusqu’alors qu’une course au meilleur score face à ses rivaux. Cette fois, il faudra la jouer en équipe pour parvenir à atteindre les plus hauts classements. Idéal pour resserrer les liens avec vos amis… en vous amusant bien entendu.

Accrochez bien vos smartphones !

Le petit bonus dans tout ça, si comme moi vous n’avez pas de Playstation Move, de PlayStation Camera, de Wiimote ou de Kinect pour détecter vos pas de danse, c’est que le titre est intégralement jouable… au smartphone ! Et oui, cette année, Ubisoft vous permet de danser avec votre téléphone dans la main, juste en téléchargeant une application gratuite. Le tout est plutôt bien pensé, bien que très permissif, et ne souffre que d’un vrai souci : il vous arrivera parfois d’appuyer sur une touche de votre smartphone sans le faire exprès, ce qui aura pour effet de vous déconnecter et de mettre le jeu immédiatement en pause. Tout dépend donc de la prise en main de votre modèle d’appareil.

Non, vous ne rêvez pas: "Libérée, Délivrée" fait bien partie des mélodies de ce Just Dance... mais seulement par abonnement!

Non, vous ne rêvez pas: « Libérée, Délivrée » fait bien partie des mélodies de ce Just Dance… mais seulement par abonnement!

Sur le plan de la réalisation pure, on reste dans du Just Dance pur jus avec des menus bigarrés, une bonne ergonomie, des danseurs fidèlement reproduits et des mouvements bien décomposés pour vous permettre de suivre la choré comme il se doit. Comme toujours, chaque musique possède son propre style visuel pour être reconnaissable entre mille, et les pistes sonores sont audibles sans soucis. On note également la présence de l’option karaoké pour épater ceux qui danseront sur votre voix suave et délicieuse.

Alors on danse…

Cette année, Ubisoft a placé la barre un peu plus haut sur sa saga festive avec un opus 2016 qui en veut et qui apporte son lot de nouveautés très bien pensées, du moins sur Next-Gen, ne se contentant que d’être une énième mise à jour sur l’ancienne génération de consoles. Avec une durée de vie bien supérieure à ses aînés grâce au mode Unlimited et la possibilité de jouer au smartphone, ce Just Dance 2016 devrait largement animer vos soirées entre amis, jusqu’à six en coopération, et vous permettre de « vous la péter » sur les réseaux sociaux via… vos propres chorégraphies ! Avec tout ça, on est en droit de se demander ce que nous réserve la suite mais avant, on retourne faire une petite danse « Sous l’océaaannnn » !!

La Bande-Annonce

Réalisation: 17/20

Les menus sont visuellement travaillés, les chorés également, et chaque clip dispose de son identité graphique propre. L’animation des danseurs est très fluide et la reconnaissance technique des smartphones se fait sans encombre. Seul bémol : en fonction de l’ergonomie de votre mobile, vous pourriez appuyer accidentellement sur une touche et vous déconnecter du jeu sans le vouloir.

Gameplay/Scénario: 17/20

En solo ou à plusieurs, le jeu se veut fun et sans prises de tête. On apprécie grandement le fait de pouvoir enfin jouer en coopération pour atteindre le plus haut score, mais aussi le mode solo assez addictif et la connectivité du Showtime pour poster toutes vos prestas sur les réseaux sociaux. Beaucoup de nouveautés, donc, qui donnent envie de danser jusqu’au bout de la nuit !

Bande-Son: 18/20

Just Dance 2016 a fait le choix d’un plus grand nombre de musiques que l’année dernière, dans un catalogue plus hétéroclite, ce qui ne pourra que nous plaire. Aucune mélodie n’est à jeter et les chorés les rendent encore plus intéressantes à écouter pour en déceler toute la rythmique.

Durée de vie: 16/20

La durée de vie d’un Just Dance tenait beaucoup au nombre d’amis que vous aviez et à leur degré de fun-attitude ou leurs goûts musicaux. Autant dire que si vous n’aviez que des fans de Heavy Metal pur et dur dans votre cercle de potes… ça allait être compliqué. Néanmoins, cette année, il y a également moyen de s’amuser longuement en solo, ne serait-ce qu’avec la pléthore de titres issus du catalogue en streaming « Unlimited » (les prix étant raisonnables) ou si vous souhaitez brûler quelques calories en Sweat and Playlist.

Note Globale N-Gamz.com: 17/20

Ubisoft a vraiment su nous combler cette année avec un Just Dance 2016 bien plus travaillé que son aîné direct. En proposant une tracklist plus nombreuse et plus hétéroclite, la possibilité de jouer au smartphone et des modes de jeux aussi inédits qu’intéressants, cette nouvelle itération aura de quoi satisfaire toutes vos attentes et faire rugir en vous le démon de la danse !



About the Author

Arkamis
Arkamis
J'ai appris à connaître les jeux vidéo très tôt, grâce a mes frères, avec la NES, la Master System, et j'en passe. J'y ai découvert un univers de rêve qui, 15 ans plus tard, me réserve toujours autant de surprises et de plaisir, que ce soit rétro ou current gen