Review

Attendu depuis belle lurette chez nous après être resté pendant plus de quatre années une exclusivité purement coréenne, le MMORPG Blade & Soul débarque pour de bon sur le Vieux Continent! Préparez-vous à partir pour une aventure pleine de rebondissements à l’ambiance asiatique unique!

4 ans…c’est long ! 

Un MMORPG Wûxia virevoltant!

Un MMORPG Wûxia virevoltant!

NCSoft, que l’on connaît notamment pour Aion ou encore Lineage, sort une fois de plus des sentiers battus trop typés héroic-fantasy du MMORPG avec son nouveau titre. Ainsi, après être passé par la case science-fiction avec le fameux WildStar, désormais surnommé Reloaded et devenu Free-to-Play, l’éditeur/développeur décide de nous plonger dans un furieux mix mythologique Oriental avec le très attendu Blade & Soul.

Votre aventure commence au sein d’une « école » d’arts martiaux clairement tirée du Wûxia, dans laquelle vos Senseis vont vous inculquer les bases du gameplay. Jusqu’ici tout va bien, il fait beau et les oiseaux gazouillent, mais comme vous vous en doutez… cela ne va pas durer ! Une bande de Bad Boys débarque pour s’accaparer l’épée du « Grand » maître de votre « petit » clan. Massacre oblige, il ne reste que vous. Allez-vous emprunter le chemin de la vengeance ou plutôt celui de la sagesse que l’on vous a si souvent seriné ?

Race… classe… telle est la question !

L'outil de création des personnages offre un chara-design splendide!

L’outil de création des personnages offre un chara-design splendide!

Avant de débuter, vous allez devoir passer par la case obligatoire dans tout bon MMORPG : la création de votre personnage ! 4 races sont disponibles, proposant chacune ses classes propres ou communes, certaines étant en effet exclusives à une race particulière. Les choix et les options disponibles dans ce module permettent vraiment de s’en donner à cœur joie afin de ne pas tomber sur son clone physique en jeu, de même que les classes, au nombre de 7 actuellement, combleront largement les goûts de chacun.

Nous avons ainsi le destructeur et sa gigantesque hache pour un gameplay lourd, certes, mais qui frappe terriblement fort. Vient ensuite le maître du sabre qui associe la rapidité à la fluidité des frappes, tandis que la lame dansante propose un charmant mélange plutôt équilibré des diverses classes. Le gardien de la nature, quant à lui, est accompagné de son chat et penche pour une combinaison entre dégâts et soin alors que le maître des éléments joue avec le feu et la glace. Enfin, le maître du kung-fu porte son nom à merveille et l’assassin fera de vous un expert en furtivité et en pose de piège.

Gameplay aux saveurs asiatiques

La coopération sera de mise dans un titre aux combats ultra dynamiques

La coopération sera de mise dans un titre aux combats ultra dynamiques

Malgré une interface de base ultra moyenne (mais qui se modifie heureusement de façon ultra intuitive), la prise en main se fait rapidement pour les habitués du genre. Au fur et à mesure de l’avancée du personnage, certains joueurs pourraient avoir du mal à absorber l’intégralité des combos proposés, mais le tout est une question de bonne volonté et de temps. Niveau visuel, les attaques possèdent chacune une apparence soignée et donnent un aspect épique aux chorégraphies de coups, même lors d’un combat contre un malheureux bélier qui passait dans le coin. Les rixes sont fluides et intenses et ne vous laissent littéralement aucun répit. Un bon point pour le dynamisme !

Là où Blade & Soul se distingue des autres MMO question gameplay, c’est surtout dans ses déplacements. Les Wûxias, ce fameux genre littéraire qui a donné naissance à des films de combat asiatiques dans lesquels les acteurs semblent s’élever à dix mètres du sol, sont désormais une réalité ! Planer, foncer dans les airs, courir à une vitesse que même Usain Bolt vous envierait ou encore marcher sur l’eau : tout devient possible au cours de votre progression et vous donne un joli sentiment de puissance et de liberté !

PvP, donjons et… popote

La majorité des donjons se terminent plutôt rapidement hélas

Les totems vous permettent de trouver un groupe en un temps record. Idéal pour les donjons les plus ardus!

Si le contenu PvE ne dévie pas de la tradition du genre MMORPG, à savoir le bash de mobs en tous genres encore et encore, la gestion de groupe change quant à elle de ce que l’on a l’habitude de voir. Des totems sont ainsi présents devant les donjons et il suffit d’interagir avec eux pour chercher une équipe. Si cette recherche met trop de temps ou si la map est déserte, vous pouvez passer en salon intra-serveur. Tout va donc très vite et cela évite une perte de temps non négligeable.

Les donjons d’ailleurs, parlons-en ! La plupart des instances de Blade & Soul se rushent très rapidement sans forcément demander une stratégie quelconque mais restent néanmoins agréables à parcourir. Malheureusement, la gestion du loot est chaotique : premier arrivé… premier servi ! Les ninjas seront donc ravis de laisser les autres bosser pour ramasser le travail de leur dur labeur. Les objets qui vous intéresseront pour renforcer vos armes et accessoires se retrouveront donc rapidement aux enchères. Et là, entre les « trolls » qui montent les tarifs de façon outrancière pour vous faire payer le prix fort et le gamer lambda qui pleure parce qu’il a besoin de cet objet lui aussi, c’est généralement joyeux…

Le jeu subit un spam intensif de Gold Sellers, qui pourrissent absolument tous les canaux de discussion

Le jeu subit un spam intensif de Gold Sellers, qui pourrissent absolument tous les canaux de discussion

Le PvP, quant à lui, n’est absolument pas optimisé au jour d’aujourd’hui. Les classes ne sont pas équilibrées et vous pouvez tomber sur un adversaire beaucoup plus avancé que vous dans les niveaux sur les deux modes proposés : le 1 versus 1 et le 3 versus 3, ce dernier restant au final du 1 contre 1 avec la possibilité d’intervenir dans l’affrontement.

Enfin, on termine sur une bonne note puisque le craft dans Blade & Soul est hyper bien fichu ! Pas besoin de chercher une ville ou un atelier : vous passez vos commandes n’importe où en jeu et les récupérez de la même façon, via la fenêtre d’artisanat.  Si vous souhaitez obtenir des matériaux supérieurs, vous devrez au préalable les débloquer en les trouvant sur la map (des gros indices sont donnés, rassurez-vous).

Forêt, montagne et corruption

Visuellement, Blade & Soul est tout simplement... somptueux!

Visuellement, Blade & Soul est tout simplement… somptueux!

La réalisation du soft est superbe, hormis quelques sauts de framerate et deux trois bugs de collision pas bien méchants. B&S nous offre de la qualité et de la diversité. Chaque zone possède son identité propre et certains passages du scénario vous donneront même la possibilité de voir une même map d’un oeil nouveau : incendie, corruption des habitants, cycle jour/nuit… Un régal visuel !

Niveau sonore, la version française pêche à mort : traduction moyenne par moment, intonations foireuses ou hyper clichées… en clair, si vous êtes attentifs à ce genre de détails, filez vite mettre le jeu en version originale et lancez les sous-titres ! Ces derniers sont bien placés et généralement plus fidèles au texte de base. La musique, par contre, est excellente et se cale toujours à merveille sur l’ambiance environnante, tout comme les bruitages, toujours justes et d’une intensité calibrée comme il faut.

Gros test… gros bilan ! 

Laissons donc une chance à NCSoft de rattraper ces couacs de jeunesse et de faire d’un bon jeu, un MMO excellent avec le temps!

Blade & Soul se révèle donc être, au final, un MMORPG très sympa qui permet de passer de bons moments online sans trop de prise de tête. Doté d’une réalisation superbe sur tous les plans, il est plus que regrettable que l’expérience ingame prenne un coup à cause, entre autres, de Gold Sellers qui ont envahi le titre dès les premières heures de l’accès anticipé et qui spamment sans retenue sur tous les canaux de discussions possibles et imaginables (même les recherches de groupe accessibles pourtant uniquement via les totems !). Le système de loot à se tirer les cheveux est également plus que moyen et l’attente pour le respawn des récoltes ainsi que la banque liée aux persos et non au compte font malheureusement faire au soft un bond dans le passé houleux du gameplay et de la gestion des MMO. On se rassure néanmoins en se disant que du nouveau contenu et des mises à jour régulières sont prévues dès ce mois. Laissons donc une chance à NCSoft de rattraper ces couacs de jeunesse (marrant pour un soft qui date de 4 ans) et de faire d’un bon jeu, un MMO excellent avec le temps.

La bande-annonce

Réalisation: 17/20

Les graphismes sont soignés et l’environnement d’une map à l’autre varie réellement. La réalisation est maîtrisée sur tous les plans (décor, combat…). Quelques bugs de collision pas bien méchants traînent à droite à gauche, mais le dégagement instantané évite de devoir relancer le jeu. Enfin, les tenues et armes proposent pas mal de possibilités de style tout en conservant l’ambiance propre au soft pour un univers visuellement riche et immersif.

Gameplay/Scénario: 14/20

Enfin un scénario qui change dans l’univers des MMORPG ! Exit l’Heroic-Fantasy vue, revue et re-revue… et bonjour la fraîcheur apportée par un Wûxia comme on les aime (même si l’intrigue se devine très vite pour tout amateur de culture cinématographique et littéraire asiatique, avouons-le). Le gameplay, quant à lui, conserve les bases du jeu massivement multijoueur en ligne en y apportant de sympathiques nouveautés dans la gestion des déplacements ainsi que des combos ultra dynamiques et précis, ce qu’apprécieront amplement les habitués du genre mais qui pourra déstabiliser les petits nouveaux. Le mauvais équilibre entre les classes, cependant, fera rager la communauté tandis que le PvP plutôt mal géré nuit à la qualité indéniable du soft.

Bande-Son: 17/20 en V.O. et 10/20 en FR

La bande-son originale est d’une excellente qualité et les sous-titres retranscrivent assez fidèlement les dialogues… mais la version française tape dans le stéréotype et dans des intonations rarement justes, pouvant même parfois frôler le ridicule ! Si la lecture ne vous effraie pas et que vos oreilles sont sensibles, plus d’hésitation : passez sur la version originale ! La musique ambiante, pour sa part, est parfaite et permet de s’immerger un peu plus dans ce MMORPG atypique.

Durée de vie: 15/20

Chronophage à souhait mais vite répétitif en solo malheureusement, Blade & Soul reste cependant un MMO au contenu intéressant et au nombre d’heures de jeu incalculable si vous accrochez à son univers et que vous faites fi des innombrables Gold Sellers qui polluent littéralement les fils de discussion.

Note Globale N-Gamz.com: 14/20 en l’état (17/20 potentiellement)

Blade & Soul pourrait tout avoir du très bon MMORPG. Cependant, l’invasion des Gold Sellers qui empêche tout contact avec un autre joueur, peu importe le canal de dialogue, ainsi que la communauté « limite » par moment ne donne pas envie de s’acharner sur le côté multijoueur, ce qui est triste pour un jeu de cette dimension. De même, la réalisation est certes superbe mais la bande-son française en dent de scie peut clairement irriter. Autre souci : le PvP hyper mal géré et le mauvais équilibrage des classes plombent ce mode tandis que le PvE, bien que très bon dans son gameplay, peut vite paraître répétitif à haut level. Bref, il faut impérativement que NCSoft purge son univers atypique de ces fameux GS et nous livre le contenu additionnel pourtant implanté de longue date sur la version coréenne pour que B&S puisse devenir le très bon MMO addictif qu’il devrait être ! Si cela est fait, vous pouvez mettre un bon 17/20 à la note!



About the Author

Avatar
LadyDisturbed
Jeune sœur de bataille, dévoreuse de romans à la vitesse de la lumière et fanatique de jeux vidéos depuis la plus tendre enfance... voilà ce qui pourrait résumer de façon rapide votre petite rédactrice. Les mangas ne me font pas peur, la couture et le cosplay sont mon lot quotidien, l'écriture de fan fiction m'occupe et je rêve et vis dans un monde fait de fantasy et science fiction où les princesses Disney ont leur place. Éclectique, je suis ouverte à tous types de jeux, allant du RPG au FPS en passant par le Visual Novel, les MMO ou encore les jeux de stratégie et voguant dans les eaux troubles des jeux indépendants que je me plais à vous faire découvrir. Je ferais tout ce qui est possible pour être juste dans mes jugements, et puisse le sort vous être favorable !