Review

Dans le monde de la japanimation et du manga, difficile de passer à côté de Sword Art Online. Ce qui était à l’origine un roman graphique est devenu un véritable filon, adapté jusqu’à plus soif, et comprend de nombreux spin-offs. C’est d’ailleurs l’une de ces nouvelles intrigues que nous découvrons aujourd’hui, Sword Art Online Girls Ops, qui met à l’honneur les filles de la saga. Alors, nouvelle série à succès ou fanservice un peu basique ? A voir !

« La fameuse Bague -qui fonctionne comme un smartphone, quoi … »

Dans le Nouvel Aincrad, tout est redevenu calme et paisible … pour un MMORPG, bien sûr ! Les aventures sont toujours légion, mais plus personne ne risque sa vie. Leafa, Lisbeth et Silica, dont on a fait la connaissance dès la série originale, entendent parler d’une nouvelle quête et d’un artefact rare à la clé : la Bague du Murmure de l’Ange.

Conquises par son pouvoir romantique (la bague permet à deux joueurs de communiquer) les filles se jettent à l’assaut de cette nouvelle mission, qui leur semble tout à fait à leur portée. Mais en chemin, elles croisent la route d’un épéiste qui ressemble à s’y méprendre à Kirito …. Qui est donc ce mystérieux joueur ?

On l’aura vite compris, ce nouvel arc 100% féminin possède une trame bien plus modeste que les aventures précédentes de l’univers. Pas de monde à sauver de l’apocalypse, ni d’amis en danger à aller secourir. Bien qu’il soit toujours appréciable de lire des aventures plus légères de temps à autre, on ne peut s’empêcher de penser que les trois héroïnes n’ont eu le droit qu’à un scénario de moindre envergure.

« L’inratable concours de maillot de bain, forcément… »

Il y a donc peu d’intrigue, et beaucoup de fanservice peu subtil. On a même le droit à un douteux concours de maillot de bain… On retrouve également les points faibles qui étaient déjà présents dans l’oeuvre originale comme, par exemple, l’adoration qu’ont tous les personnages féminins pour Kirito… y compris sa propre soeur. Quelqu’un a dit malsain ?

Heureusement que d’un point de vue artistique, les illustrations de Neko Nekobyou sont très jolies ; mignonnes à souhait et dynamiques, à l’image des filles. On valide !

Il est rare que nous ayons un avis aussi tranché après une lecture mais ici, pas de doute, Sword Art Online – Girl Ops est un titre que l’on peut tout à fait oublier. Vous pouvez donc passer votre chemin, à moins d’être un fan inconditionnel de nos trois héroïnes… auxquelles cette série n’a vraiment pas fait honneur pour l’instant ! On garde cependant l’espoir que ces deux premiers tomes ne soient qu’une mise en bouche, et que Leafa, Lisbeth et Silica auront droit à une aventure digne de ce nom à l’avenir.

Note Globale N-Gamz: 2/5



About the Author

Amy
Amy
Gamer girl et otaku dans l'âme, j'ai fait du fansub -aux postes de traductrice/checkeuse- pendant plusieurs années. A la fin de mon anime favori (R.I.P. Bleach), j'ai lentement décroché ; et depuis, j'ai erré sur le net ... Jusqu'à ce que je trouve N-Gamz ! Un site qui me permettrait de partager ma passion non plus de la japanim, mais des jeux vidéos avec un public ; parfait ! Je vais donc mettre tout mon petit coeur dans mes articles et tests, en espérant qu'ils vous plairont ! Random fact : je fais un délicieux brownie