N-Gamz.com
Jeux Vidéo, Manga, Ciné et Asian/Game Music. Une seule devise: Zéro Concessions!



Les news/Previews

11 octobre 2015
 

Divinity Original Sin: Enhanced Edition, notre Preview made in Gamescom 2015!

Il faut bien l’avouer, les petits belges de Larian Studios ne se sont jamais plantés quand il s’agit de RPG. On leur doit ni plus ni moins que l’une des meilleures sagas de jeu de rôle de ces dernières années : Divinity ! Ayant personnellement découvert leur talent avec Divinity II : The Dragon Knight Saga sur Xbox 360, je suis tombé sous le charme de Rivellon et surtout, je n’étais pas peu fier d’être belge, émerveillé par la profondeur du gameplay d’Ego Draconis et de Flames of Vengeance, qui n’avaient rien à envier à un Dragon Age Origins à l’époque. Alors quand on m’a dit que Larian allait adapter son dernier titre PC en date, Divinity : Original Sin, sur consoles Next-Gen, j’ai décroché mon téléphone pour appeler Focus Home Interactive et voir le soft à la Gamescom. Et vous savez quoi ? Ces p’tits belges ont encore réussi à me surprendre !

Une version bourrée de contenu exclusif pour l'un des tous meilleurs RPG de ces dernières années... et c'est belge

Une version bourrée de contenu exclusif pour l’un des tous meilleurs RPG de ces dernières années… et c’est belge!

Après avoir passé un mercredi surchargé à la Gamescom 2015, à quadriller le salon en long et en large pour vous offrir des clichés « comme si vous y étiez » et tester les jeux dans les mêmes conditions que les visiteurs devant débarquer en masse le lendemain (rappelons-le, le mercredi est strictement réservé à la presse), je suis arrivé jeudi matin dans l’enceinte « professionnelle » du Koelnmesse de Cologne, un « brin » fatigué. Fort heureusement, ma journée commençait par un rendez-vous avec des compatriotes belges, les talentueux petits gars de Larian Studios, pour découvrir l’édition Enhanced de leur RPG déjà culte sur PC: Divinity Original Sin, vendu à plus d’un million d’exemplaire ! Quand on connaît la puissance du piratage sur ce support, c’est dire si le soft est devenu un incontournable ! En plus, j’ai eu l’honneur d’être accueilli par une bonne bière du Plat Pays pour suivre la présentation (Leffe, Grimbergen, … que du bon), de quoi donner le petit coup de fouet nécessaire pour partir du bon pied dès le matin car comme le dit le dicton « Bière à 10 heure ? Même pas peur ! ».

Les possibilités de résoudre une énigme ou un combat sont légions, notamment grâce à un moteur physique poussé pour la gestion des éléments naturels

Les possibilités de résolution d’une énigme ou d’un combat sont légions, notamment grâce à un moteur physique poussé pour la gestion des éléments naturels

Bref, recentrons-nous sur le jeu. Divinity Original Sin propose une visualisation de l’action vue de ¾ haut, bien loin donc de la vue à la troisième personne, de dos, choisie pour Divinity II. Le studio se rapproche ainsi de ses premiers amours tels que Divine Divinity ou Beyond Divinity. Sur PC, le titre a déjà fait grand bruit avec son gameplay fignolé à l’extrême et permettant une incroyable liberté dans la résolution des quêtes (tuer ou pas telle personne, la dénoncer, faire alliance avec le méchant, tout ce qui peut vous passer par la tête semble possible) mais aussi des combats, avec des combinaisons de sorts vraiment pertinentes basées sur les éléments. Un exemple : vous faites pleuvoir sur le terrain avant de lancer un sort de foudre… effet « électrisant » garanti. Vous pouvez également lancer une magie de gel pour avoir droit à une belle patinoire qui fera perdre toute mobilité à vos ennemis. Les combos semblent infinis et même les développeurs ont paru surpris de certaines trouvailles des gamers, c’est dire si le moteur physique est puissant.

La coop en local en écran splitté et SANS temps de chargement, un must!

La coop en local en écran splitté et SANS temps de chargement, un must!

Bref, si la version PC n’a plus rien à prouver tant elle a eu du succès, on avait un peu peur de la transposition d’un gameplay aussi riche sur un pad console. Manette en main, nous avons été vraiment rassurés. Le studio a en effet passé énormément de temps à peaufiner les raccourcis ou l’écran d’inventaire pour que tout soit le plus fluide possible à maîtriser. On invoque donc ses skills avec une touche, on dispose de plusieurs barres d’aptitudes que l’on peut switcher avec un autre bouton, et tout est paramétrable pour vous donner le confort optimal. De plus, le titre de Larian propose quelque chose d’inédit dans un RPG Next-Gen : un mode coopératif à deux pour toute l’aventure principale, avec écran qui se splitte automatiquement dès que vous vous éloignez de votre ami. Vous pouvez tout à fait faire votre vie, loin de lui, à des kilomètres, sans aucun temps de chargement ! L’inventaire étant « partageable », vous pouvez tout à fait donner un coup de main à votre compagnon, à distance, en récupérant une arme dans une quête annexe avant de la lui transférer pendant qu’il combat un boss bien costaud.

Au vu de ce que nous avons pu tester, je pense qu’aucune aventure de Divinity Original Sin : Enhanced Edition ne ressemblera à une autre

Tant qu’on en est à parler de combat, sachez que votre groupe se composera de quatre héros, qui pourront choisir de vous suivre longuement ou de quitter l’aventure pour peu qu’ils aient une mauvaise opinion de vous. Il suffit de réaliser des quêtes qui ne leur plaisent pas ou de prendre des décisions qui vont à l’encontre de leurs principes (sauver l’assassin d’un village elfe alors que votre archère principale fait partie de cette espèce, par exemple) et vous pourrez parfois dire adieu à des membres valeureux de votre formation… pour en gagner d’autres bien sûr. Vous pouvez incarner individuellement chacun de vos compagnons d’armes et les envoyer séparément aux quatre coins de Rivellon, sans que le jeu ne rame. Une simple pression sur une touche et vous passez de l’un à l’autre, quelle que soit la distance qui les sépare. Un sacré tour de force technique !

Les combats sont vraiment stratégiques et vous permettront de tester une foule d'approches offensives

Les combats sont vraiment stratégiques et vous permettront de tester une foule d’approches offensives

Les rixes, donc, se déroulent au tour par tour. L’ordre d’action des personnages et des ennemis est indiqué en haut de l’écran, et on oublie les sempiternelles cases au sol, propres aux tactical-rpg old school, pour une zone de mouvement circulaire correspondant à votre maximum de points d’action disponibles. A vous de choisir entre un long déplacement ou seulement quelques pas qui vous permettront d’utiliser l’une de vos nombreuses compétences. La liberté de choix pour mener à terme un combat est assez ahurissante, les développeurs ayant pris un malin plaisir à calibrer le level design pour vous donner pas mal d’opportunités destructrices (tonneau explosifs, flaques d’huile, ruisseau coulant juste sous les pieds des ennemis, …). A vous de laisser libre cours à votre imagination pour mettre au point la meilleure stratégie possible. Au vu de ce que nous avons pu tester, je pense qu’aucune aventure de Divinity Original Sin : Enhanced Edition ne ressemblera à une autre. On a également apprécié la possibilité de mettre son affrontement en stand-by pour reprendre un héros délaissé dans un simple village, faire quelques quêtes avec lui, et revenir ensuite au cœur de l’action, encore une fois sans loading.

Graphiquement, Divinity Original Sin: Enhanced Edition est tout simplement sublime

Graphiquement, Divinity Original Sin: Enhanced Edition est tout simplement sublime

Graphiquement, le titre de Larian Studios est excessivement beau à regarder. Les décors fourmillent de détails, les effets pyrotechniques lors des sorts sont bluffants, les personnages sont finement représentés et jouissent d’une animation sans faille tandis que les jeux de lumière vous achèvent la rétine proprement, ni plus, ni moins. Le soft est incroyablement fluide même lorsque l’écran compte une dizaine d’unités simultanément, et le split-screen ne freeze en rien l’action. Rivellon n’a jamais paru aussi belle et c’est un plaisir de fureter à droite et à gauche à la recherche de missions ou d’énigmes annexes. La bande-son, quant à elle, propose des musiques épiques et pas moins de 80.000 voix enregistrées, car tous les dialogues sont parlés. Quand on sait que sur une simple question d’un NPC, il y a pas moins de 5 réponses possibles et autant de réparties pour votre interlocuteur, vous imaginez le boulot.

Bref, cette Enhanced Edition, qui a le bon goût d’offrir des dizaines de quêtes supplémentaires, des styles de combat additionnels, un système de crafting remanié et une histoire partiellement réécrite, devrait faire grand bruit à sa sortie auprès des amoureux de RPG occidentaux. Le soft sera disponible le 27 octobre prochain sur PlayStation 4 et Xbox One, mais également sur PC dans une version gratuite pour qui possède déjà le jeu original. Des offres de précommande sont d’ailleurs en cours. Vous pourrez retrouver toutes les infos les concernant juste ici : n-gamz.com/divinity-original-sin-enhanced-edition-une-date-de-sortie-et-des-offres-de-precommande/. Plus que deux semaines à attendre, donc, avant de pouvoir s’adonner à l’un des futurs ténors du jeu de rôle sur console !

La Note Preview N-Gamz: 4,5/5

PS: La Note Preview N-Gamz symbolise le degré d’attente suscité à la rédaction après la découverte du jeu et non une quotation sur sa qualité finale. Elle ne représente donc aucunement une idée de la note qui sera attribuée à l’issue du test complet

La Bande-Annonce

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux!



About the Author

Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la trentaine, Je suis le rédacteur en chef de ce site. Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy VII, Chrono Trigger, Xenogears, et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je suis axé shonen comme Ruroni Kenshin, Ga-Rei, Asebi et autres, mais j'apprécie aussi les seinen, Sprite en tête. Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch et Inception. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!



 
Les dernières news!
 

 

Switch: Nintendo le promet… les ruptures de stock ne sont pas intentionnelles!

Depuis son lancement, la Nintendo Switch vit une rupture de stock quasi permanente, les exemplaires venant remplir les étals de vos boutiques préférées se vendant en l’espace de quelques heures (voire minutes!). Du co...
by Neoanderson
0

 
 

Crash Bandicoot: WTF?! Activision crée des DLCs pour un jeu qui n’en avait pas! Vache à lait!

L’info vient de fuiter via une liste de trophées disponibles en amont du lancement officiel de Crash Bandicoot N.Sane Trilogy prévu le 30 juin prochain sur PlayStation 4: Activision a prévu… des DLCs! Alors peut-...
by Neoanderson
0

 
 

Nintendo annonce Metroid Prime 4 et Pokémon Switch pour 2018… puis se rétracte!

Alors que le message envoyé par Charlie Scibetta, le Directeur des Communications de Nintendo America, était clair lorsqu’il disait que l’année 2018 verrait apparaître Metroid Prime 4 et Pokémon RPG sur Nintend...
by Neoanderson
0

 

 

Beyond Good and Evil 2: le créateur promet une sortie (sans Switch)… pour 2018!!! Bye l’arlésienne!

Etant donné que Michel Ancel, son créateur, affirmait il y a peu que Beyond Good and Evil 2 en était au « point zéro » de son développement, on s’attendait à devoir attendre au moins jusqu’en 2019 ou 2020 ...
by Neoanderson
0

 
 

Spider-Man PS4: Un casting pléthorique de Super Vilains, avec des petits nouveaux!

Assurément le clou du spectacle d’une conférence E3 2017 un peu morne pour Sony, le Spider-Man d’Insomniac sur PlayStation 4 attise énormément de convoitises, et tout le monde se languit de connaître le scénar...
by Neoanderson
0

 
 

Outcast – Second Contact: Découvrez Shamazaar en vidéo

Bigben et le studio Appeal vous proposent de découvrir le second épisode des « Adelpha Series », une série de vidéos invitant à voyager dans le monde d’Outcast – Second Contact, remake du légendaire Outcas...
by Neoanderson
0