N-Gamz.com
Jeux Vidéo, Manga, Ciné et Asian/Game Music. Une seule devise: Zéro Concessions!



Les événements

19 août 2015
 

Severed: notre Preview made in Gamescom 2015!

Il existe des jeux qui, sans que l’on s’en rende compte, exercent d’emblée à la première image divulguée, au premier trailer présenté, une attraction quasi mystique sur un testeur vidéoludique. C’est le cas, par exemple pour moi, de Silent Hill 2, Ico, Project Zero, Final Fantasy 8, Xenogears, Parasite Eve ou plus récemment Persona 4, voire Limbo ou Life is Strange. Si j’ai choisi de finir cette liste non exhaustive par deux titres plus « modestes », c’est justement pour vous montrer qu’il ne faut pas avoir un budget colossal pour envoûter un gamer dès le premier screen. C’est exactement ce qui s’est passé quand j’ai reçu, de la part de Drinkbox Studios, une invitation à découvrir Severed à la Gamescom 2015. J’ai de suite regardé le trailer fourni dans le mail… et d’un coup je n’avais plus qu’une idée en tête : il me fallait voir ce titre de toute urgence!

L'héroïne de Severed fera tout pour retrouver sa famille, quitte à faire couler le sang!

L’héroïne de Severed fera tout pour retrouver sa famille, quitte à faire couler le sang!

Drinkbox Studios n’est pas un inconnu pour les amoureux de la scène indé. En effet, c’est à ces développeurs canadiens que nous devons l’excellent Guacamelee, un jeu d’action plateforme déjanté dans le milieu de la Lucha Libre. Avec un moteur mixant 2D et 3D de façon à donner un côté animé bien particulier à l’ensemble, le soft avait été encensé par la critique et plébiscité par les joueurs. Bien entendu, on se doute que Guacamelee 2 trotte dans la tête des petits gars du studio, mais Chris McQuinn, designer chez Drinkbox, nous a convié à découvrir à la Gamescom 2015 une « petite » pause entre deux gros titres, comme il aime à le dire : Severed sur PlayStation Vita!

Si on devait traduire littéralement le titre de ce soft, on pourrait lui donner le sens de « coupé » ou « sectionné » et ce choix est loin d’être innocent puisque tout le gameplay du jeu se base sur cette fatale finalité. Mais nous y reviendrons. Place à présent à son histoire bien sombre qui nous a totalement séduits.

Le design de Severed est délicieusement malsain, comme cette étrange créature qui vous remet votre premier instrument de mort

Le design de Severed est délicieusement malsain, comme cette étrange créature qui vous remet votre premier instrument de mort

Dans Severed, vous jouez le rôle d’une jeune fille qui se réveille dans une habitation ravagée. Murs fissurés, meubles brisés, photos de familles déchirées… seul trône, intact au milieu de la pièce de vie, un étrange miroir. A peine vous êtes-vous regardé dedans qu’un esprit apparaît dans votre dos ! Vous vous retournez… plus rien ! Le premier réflexe est donc naturellement de voir en Severed un survival-horror, non ? Que nenni, les développeurs ont voulu créer un dungeon-crawler à l’ancienne, avec déplacement case par case en vue à la première personne. Bien entendu, chaque écran laisse place au suivant avec une jolie transition de mouvement, histoire de rendre le tout fluide au possible. Les déplacements se font à la croix de direction et une mini-carte vous aidera à vous repérer dans les dédales mis au point par Drinkbox Studios.

Mais revenons-en à nos moutons, ou plutôt à notre héroïne qui sort de chez elle et se retrouve dans une jungle hostile. Le moteur est le même que celui de Guacamelee, offrant un côté cartoon/3D aux décors qui jouissent d’une très bonne direction artistique. On arpente les dédales qui s’offrent à nous avec un certain plaisir, les graphismes au look épuré donnant une vraie identité visuelle au titre. Très vite, on se retrouve confronté à diverses énigmes telles que retrouver une clé pour ouvrir une porte bloquée, par exemple. Le soft mise énormément sur le côté tactile de la Vita, avec des objets à ramasser en cliquant dessus avec le doigt, des fruits à couper pour récupérer de l’énergie ou encore des matériaux à récupérer histoire de crafter de nouvelles armes et protections, côté RPG oblige.

Tout le gameplay repose sur les capacités tactiles de la Vita et votre faculté à anticiper les attaques adverses

Tout le gameplay repose sur les capacités tactiles de la Vita et votre faculté à anticiper les attaques adverses

A la recherche de votre famille disparue, vous allez traverser une foultitude de niveaux pour une durée de vie avoisinant les 6 heures environ (le soft est typé « indé » et son prix sera donc fixé en conséquence). Bien entendu, vous aurez de nombreux ennemis à affronter, et c’est là que le côté « tranchage » prend tout son sens. Les adversaires peuvent ainsi se positionner aussi bien devant vous que sur les côtés. A l’écran, des icônes vous indiquent à la fois leur emplacement mais aussi le moment où ils vont vous attaquer, via une jauge d’action qui leur est propre et se remplit en temps réel. Pas de possibilité de vous défendre, mais par contre vous allez pouvoir parer en pourfendant votre écran Vita dans le sens inverse de l’attaque ennemie. Chaque opposant a un point faible bien précis, qui se révèlera en général quand vous l’aurez contré et qu’il faudra marteler de coups d’épée pour en venir à bout. Si, au début, le tout est assez simple, très vite les choses se complexifient avec des adversaires de différents types, au rythme d’attaque distinct et qui n’hésiteront pas à changer de tactique en plein cœur du combat si vous tuez un à un leurs petits camarades. Le tout s’avère très fluide, nerveux et stratégique, de sorte qu’on en redemande !

Votre but ultime? Trancher un à un les membres de vos opposants

Votre but ultime? Trancher un à un les membres de vos opposants

Chaque rixe remportée vous octroiera des points d’expérience histoire de gagner des niveaux et d’apprendre des compétences sur plusieurs arbres définis. Aucune prise de tête à l’horizon, c’est suffisamment clair et on ne rentre pas dans des délires de stats, les développeurs ayant voulu privilégier l’accessibilité de leur titre. Signalons également que sur seulement 20 minutes de gameplay, il y a eu une foule de nouveaux mouvements et techniques de gameplay dévoilées, ce qui devrait, si la cadence est maintenue dans le jeu final, garantir une non-répétitivité de l’action. Un exemple : en plein milieu de notre périple, une jauge dédiée à l’épée fait son apparition, qui vous permet de ralentir le temps et participer à un QTE vous donnant le pouvoir de démembrer littéralement l’ennemi (obligatoire pour battre les monstres les plus puissants… d’où le titre « Severed »).

Le titre est un pur Dungeon-Crawler doté d'une ambiance graphique unique

Le titre est un pur Dungeon-Crawler doté d’une ambiance graphique unique

La démo se termine par un affrontement contre un boss : un corbeau géant aux plumes mortelles, qui vous octroie un masque de protection une fois occis, tout en libérant l’accès à la « dépouille » de votre petit frère, étrangement transpercé par des racines ensanglantées. L’occasion pour Chris McQuinn de nous informer que la version à laquelle nous avons joué date de six mois, et que depuis lors le titre s’est vu adjoindre des portes lunaires ou solaires s’ouvrant en fonction d’un cycle jour/nuit, mais aussi une I.A. encore plus travaillée pour rendre les combats plus intenses.

Bref, avec son ambiance énigmatique à souhait, son design incroyable et son gameplay qui tire pleinement parti des capacités tactiles de la Vita, Severed est, pour nous, l’une des meilleurs surprises de cette Gamescom 2015. Un titre qui devrait nous arriver début 2016 et pourrait même être adapté sur mobiles si le succès est au rendez-vous ! A suivre de très près donc !

La Note Preview N-Gamz: 5/5

La Bande-Annonce

Les screenshots

Severed Preview Gamescom Screen 1Severed Preview Gamescom Screen 8 Severed Preview Gamescom Screen 6 Severed Preview Gamescom Screen 5 Severed Preview Gamescom Screen 4

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux!



About the Author

Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la trentaine, Je suis le rédacteur en chef de ce site. Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy VII, Chrono Trigger, Xenogears, et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je suis axé shonen comme Ruroni Kenshin, Ga-Rei, Asebi et autres, mais j'apprécie aussi les seinen, Sprite en tête. Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch et Inception. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!



 
Les dernières news!
 

 

Star Wars BF2: EA lance son trailer de combats spatiaux et… « Puissante, la Hype en lui est! »

Pressé par le leak teaser de ce matin, EA a balancé le trailer complet relatif au mode « Starfighter Assault » de Star Wars Battlefront 2, réalisé avec le moteur de jeu. Le résultat est tout bonnement bluffant avec une...
by Neoanderson
0

 
 

Xbox One: « Microsoft doit revendre sa division Xbox pour la sauver! » Pour ou Contre? A Vous la Parole!

Ce matin, nous nous faisions l’écho d’une analyse de nos confrères de VG24/7 plutôt pertinente sur l’avenir de la branche Xbox au sein de Microsoft, le constructeur semblant se ficher royalement du domaine ...
by Neoanderson
0

 
 

Xbox One X: A défaut de vendre des consoles, P.Spencer vendra des Doritos… moches!

Avec le report de Crackdown 3 au printemps 2018, la Xbox One X n’a plus aucun soft de lancement apte à nous montrer ce qu’elle a dans le ventre, hormis un Forza 7 qui a désormais la lourde tâche de faire de la so...
by Neoanderson
0

 

 

Domiverse: un Brawler à la belge qui nous a bien « tapé » dans l’oeil!

Si l’on teste habituellement les nouveaux jeux lors de gros salons ou que l’on découvre leurs trailers sur Internet, il arrive également que l’on fasse des découvertes plus inattendues. C’est ainsi qu...
by Amy
0

 
 

Star Wars Battlefront 2: Le trailer Gamescom en fuite! Yoda en… pilote de chasse! (Vidéo)

EA nous avait promis un trailer et une présentation spéciale Gamescom pour illustrer les combats spatiaux de son très attendu Star Wars Battlefront II, mais on dirait bien que les fuites sont de la partie chez le géant amé...
by Neoanderson
0

 
 

Xbox One X: l’édition « Project Scorpio » se dévoile et sera la seule en vente! 499€, sobre mais classe.

Alors qu’hier soir la chaîne de magasins Saturn avait apparemment fait fuiter une Xbox One X en édition « Project Scorpio », voilà que les images officielles viennent de tomber, packaging en prime! L’occasion...
by Neoanderson
0