N-Gamz.com
Jeux Vidéo, Manga, Ciné et Asian/Game Music. Une seule devise: Zéro Concessions!



Les événements

2 novembre 2013
 

Gamescom 2013: Preview Mad Max

Grosse surprise lors de cette Gamescom 2013, la présentation, en espace presse only, de la première démo live de gameplay pour le très attendu Mad Max. Les petits gars d’Avalanche Studios, déjà à l’œuvre sur la saga Just Cause, reviennent avec un moteur de jeu toujours aussi accroc aux lois de la physique, et prennent cette fois pour cible les célèbres films de George Miller pour nous faire incarner Max, le badass par excellence, dans sa quête désespérée pour… reconstruire sa voiture ! Avouez que ça nous change des princesses à sauver, non ?!

Présentées par les développeurs de ce jeu made in Stockholm, les aventures de Mad Max prennent la forme d’un GTA-like dans un monde post-apocalyptique où la seule loi est celle du sang… et de l’essence ! En effet, qui n’a pas de voiture dans les terres désertiques dépeintes par George Miller ne peut prétendre qu’à une chose : être une victime ! Le problème, c’est que notre bon vieux Max se voit voler la sienne, la fameuse Interceptor, sous ses yeux, avant de se faire passer à tabac et être laissé pour mort…mais la vengeance est clairement le plat préféré de notre anti-héros par excellence ! Une seule solution : reconstruire un nouveau bolide, plus rapide, plus solide, plus… mortel ! Accompagné d’un mutant génie en mécanique, Max va arpenter les étendues arides de son monde pour mener à bien sa quête, semant autour de lui mort et désolation.

Les batailles en voiture sont grisantes

La démo live qui nous était présentée démarrait avec l’attaque d’un camp ennemi par Max et son acolyte mutant. Si le premier était aux commandes d’un véhicule, le second se tenait à l’arrière, prêt à lancer… un harpon ! Et oui, après le grappin de Just Cause 2, place au harpon de Mad Max. Une bonne façon de garder intacts les mécanismes de physique qui ont fait la réputation du studio ! Ni une, ni deux, Max ordonne à son ami d’agripper métalliquement un mirador adverse, avant de reculer comme un fou pour faire tomber toute la structure. Impressionnant, d’autant que rien ne devrait être scripté, chaque interaction avec le décor étant unique. Un peu plus loin, notre badass préféré dézingue un adversaire à distance avec un fusil à lunette, idéal pour effectuer une petite reconnaissance des environs. Malheureusement, la discrétion n’est pas vraiment le fort du héros, et il se retrouve très vite encerclé par une bande de combattants sanguinaires. L’occasion de constater que le système de combat est clairement calqué sur le désormais célèbre Batman Arkham Asylum (et ses suites), un gage de qualité, avec en plus la possibilité de ramasser les armes ennemies et d’effectuer des finish bien gores.

Une fois tous ses opposants baignant dans leur sang, Max vole comme si de rien n’était la voiture de leur chef avant d’aller la refourguer à Jeet, le leader d’une petite communauté retranchée non loin de là. Avec les pièces récupérées, vous allez pouvoir customiser votre véhicule sur différents plans : chassis, moteur, roues, peinture, il y a plus d’un million de possibilités. Autant dire qu’aucune voiture ne devrait se ressembler. De fait, les caractéristiques suivantes seront modifiées suivant vos assemblages, la capacité totale de pièces customisées étant limitée : attaque, défense, arme, vitesse maximale, accélération, tenue de route. A vous de mettre au point votre bolide pour en faire un instrument de mort.

Le monde post-apocalyptique de Max est fidèlement retranscrit

Une fois notre véhicule finalisé, place à l’une des missions annexes, qui se déclenchent aléatoirement sur la carte du monde : l’attaque de convoi. De quoi s’échauffer avant d’aller arpenter les sombres allées du Jaw, une zone de non-droit, ancien port asséché, où il faudra jouer des coudes pour survivre. Mais revenons audit convoi. Lancé à toute allure, Max a la possibilité de sortir un shotgun par la fenêtre de sa voiture, ce qui a pour effet de ralentir le temps et de lui permettre d’ajuster des tirs bien sentis sur les roues ou les réservoirs des engins ennemis. Les sorties de route sont légions, et vous pourrez user d’un boost pour vous propulser sur vos adversaires et exploser leurs caisses. Et on ne vous parle même pas du harpon, qui va vous permettre d’agripper les carlingues ennemies pour mieux leur rentrer dedans, ou les scotcher à divers éléments du décor. Jouissif.

Graphiquement parlant, Mad Max est vraiment très beau à regarder et fourmille de petits détails qui rendent l’univers crédible : distance d’affichage optimisée, physique du véhicule influencé par le terrain, gouttes enflammées qui perlent de votre pot d’échappement, poussière environnante, il n’y a pas à dire, les petits gars d’Avalanche ont su capter à merveille l’ambiance des films de Miller. Musicalement, les bruitages sont criants de vérité avec des vrombissements de moteur à vous donner des frissons, et des exécutions sanglantes dont le craquement des os est à vous glacer le sang.

Mad Max est donc une excellente surprise ! Armé d’un moteur de jeu au poil, d’un aspect customisation très sympa, et d’un univers aussi sombre, gore et violent que celui des longs métrages, le soft devrait faire honneur à la saga dont il est tiré, si tant est qu’il parvient à nous fournir des missions variées.

Note Preview N-Gamz: 4,5/5

Le trailer du jeu

Mes impressions sur Mad Max



About the Author

Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la trentaine, Je suis le rédacteur en chef de ce site. Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy VII, Chrono Trigger, Xenogears, et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je suis axé shonen comme Ruroni Kenshin, Ga-Rei, Asebi et autres, mais j'apprécie aussi les seinen, Sprite en tête. Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch et Inception. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!



 
Les dernières news!
 

 

Mario + Lapins Crétins Kingdoms Switch: Ubi prend de la bonne… et ça va durer 20h!

Soumis à une double vague de fuite hier avec en premier lieu un artwork suivi d’une présentation marketing complète, le fameux « Super Mario RPG » d’Ubisoft sur Nintendo Switch commet bel et...
by Neoanderson
0

 
 

Sony, confiant, dit que Switch et Scorpio « sont bonnes pour le marché »… mais surveille quand même!

Lors de la journée annuelle des investisseurs, le président de Sony Interactive Entertainment a répondu à la question de savoir si l’arrivée de la Switch et le lancement prochain de la Xbox Scorpio allaient inquiéte...
by Neoanderson
0

 
 

Xbox Live Jeux Gratuits Juin 2017: Si Sony fait mieux que ça, on n’y comprend plus rien!

Waouh! C’est exactement ce que nous nous sommes dit devant la montée en puissance de Microsoft ces derniers mois pour les jeux offerts à ses abonnés Xbox Live Gold. Beaucoup de triple A, assurément, alors que son conc...
by Neoanderson
0

 

 

PSN: 70 millions d’utilisateurs actifs par mois contre 52 millions pour le Xbox Live

Sony vient de révéler le nombre d’utilisateurs actifs de son PlayStation Network par mois, une statistique dont Microsoft use et abuse pour nous présenter le succès de ses consoles (Xbox 360 et One) à défaut de nous...
by Neoanderson
0

 
 

Film Uncharted: WTF?! Reboot préquelle avec T.Holland en Drake car Sony… a adoré son Spider-Man!

Si l’on en croit le site américain Deadline, le film Uncharted, qui avait pourtant un script finalisé issu du premier jeu et écrit par l’homme derrière l’adaptation de l’Agence Tous Risques au ciné ...
by Neoanderson
0

 
 

Xbox Scorpio: « Microsoft arrête les conneries et les rassemble dans un musée à merde »

Si on ne peut nier que Cliff Bleszinski est plutôt doué quand il s’agit de faire sauter des têtes au fusil à plasma et de trancher net des adversaires à la tronçonneuse (pour info, c’est le créateur de Gears ...
by Neoanderson
1